Vendredi 18 Avril

Actuellement 141 visiteurs

POLITIQUE - BÉZIERS : Le vin, produit de la vigne, fait partie du patrimoine culturel et gastronomique protégé en France



Le vin, produit de la vigne, fait partie du patrimoine culturel et gastronomique protégé en France
Le vin, produit de la vigne, fait partie du patrimoine culturel et gastronomique protégé en France

Je viens de déposer au Sénat une proposition de loi « visant à affirmer que le vin fait partie intégrante du patrimoine culturel et gastronomique de notre pays». Une telle reconnaissance a déjà été accordée au foie gras par l'article 74 de la loi n° 2006-11 du 5 janvier 2006 d'orientation agricole, codifié à l'article L. 654-27-1 du code rural et de la pêche maritime.


Face aux menaces qui pèsent sur le vin, cette proposition de loi entend le protéger ainsi que l’ensemble de la filière viti et vinicole détentrice d'un patrimoine culturel issu d'une tradition et d'un savoir-faire unique au monde.

Il convient par ailleurs de rappeler que cette filière représente la deuxième activité exportatrice de notre pays, qu’elle façonne les paysages de 17 régions et contribue à l'attractivité économique de 66 départements.

PJ : intégralité de la proposition de loi n° 131 en PJ


PROPOSITION DE LOI
visant à affirmer que le vin fait partie intégrante du patrimoine culturel et gastronomique de notre pays,


PRÉSENTÉE

Par MM. Raymond COUDERC, Pierre ANDRÉ, Gérard BAILLY, René BEAUMONT, Christophe BÉCHU, Pierre BORDIER, Mme Marie-Thérèse BRUGUIÈRE, MM. Pierre CHARON, Marcel-Pierre CLÉACH, Christian COINTAT, Jean-Patrick COURTOIS, Mmes Marie-Hélène DES ESGAULX, Marie-Annick DUCHÊNE, MM. Jean-Paul EMORINE, Jean-Paul FOURNIER, Yann GAILLARD, Mme Colette GIUDICELLI, MM. Francis GRIGNON, François GROSDIDIER, Michel HOUEL, Mlle Sophie JOISSAINS, Mme Élisabeth LAMURE, M. Antoine LEFÈVRE, Mme Hélène MASSON-MARET, MM. Alain MILON, Jackie PIERRE et Mme Esther SITTLER,

Sénateurs

(Envoyée à la commission des affaires économiques, sous réserve de la constitution éventuelle d’une commission spéciale dans les conditions prévues par le Règlement.)

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

Cette proposition de loi vise à affirmer que le vin fait partie intégrante du patrimoine culturel et gastronomique de notre pays qu’il convient de protéger.

Une telle reconnaissance a déjà été accordée au foie gras par l’article 74 de la loi n° 2006-11 du 5 janvier 2006 d’orientation agricole, codifié à l’article L. 654-27-1 du code rural et de la pêche maritime.

Concernant le vin, il convient de rappeler les points suivants :

  • –Le vin est mentionné comme partie intégrante du repas gastronomique des français, lequel est désormais inscrit sur la liste représentative du patrimoine immatériel de l’humanité, établie par l’UNESCO.
  • – La culture du vin, partie du patrimoine bimillénaire, culturel, cultuel, paysager et économique français, transmise de génération en génération, a grandement contribué à la renommée de notre pays et tout spécialement de sa gastronomie aux yeux du monde.
  • –Au-delà des arts de la table, légion sont les exemples qui pourraient être cités et démontreraient à quel point, produit unique au monde depuis l’Antiquité, le vin est évoqué dans la création artistique de notre pays, particulièrement dans les domaines de la littérature et de la poésie.
  • – L’activité viticole française, par ses performances sur le marché mondial, représente un élément essentiel dans la balance commerciale de notre pays, mais aussi des centaines de milliers d’emplois directs ou indirects. Elle est également pratiquée dans 18 de ses 22régions métropolitaines.
  • – La vigne et le vin constituent, en France, une des bases principales du développement touristique. Et ce, de par la qualité reconnue des paysages façonnés, par la protection et l’entretien du patrimoine immobilier et monumental qu’elle permet, par la culture de l’accueil développée par les vignerons et son rôle primordial dans les arts de la table qui sont les éléments indiscutables de l’art de vivre à la française.
  • – Le vin, consommé avec modération, a largement participé à la bonne santé de nos populations et à leur degré de longévité. Sa dégustation joue un rôle actif de lien social, elle permet convivialité et partage dans la communauté. Par ailleurs, l’éducation à la maîtrise de sa consommation, lorsqu’elle est perpétuée, permet d’éviter les dérives alcooliques.
  • –Nombre de boissons tendant à se substituer au vin pour accompagner les repas se révèlent beaucoup plus dangereuses, même en cas de limitation, comme le soulignent des rapports scientifiques internationaux majeurs.
  • – La majorité de la population française, celle de la plupart des médias et des leaders d’opinion, souhaite que soient maintenues et protégées les activités vigneronnes, la production des vins français et la reconnaissance internationale dont elle jouit.
  • – L’enseignement français des techniques de la viticulture et de la vinification dispensées par ses écoles d’agronomie, notamment en accueillant de nombreux étudiants étrangers, et grâce à ses centres de recherche est reconnu comme le premier au plan international.
  • Il est donc proposé d’inscrire dans la loi que le vin, produit de la vigne, fait partie du patrimoine culturel et gastronomique protégé en France.

PROPOSITION DE LOI

Article unique

Après l’article L. 665-5 du code rural et de la pêche maritime, est inséré un article 665-6 ainsi rédigé :

« Art. L. 665-6. – Le vin, produit de la vigne, fait partie du patrimoine culturel et gastronomique protégé en France. »

 

 

 

Les JARDINS DE BESCOU
CASINO PERMANENT
HYPER U
BORA 7 MAI
BALNEOCAP MARS MAI
LA VAGUE GOURMANDE-PAQUES
MEAI MODELISME
SODEAL BALDY AVRIL
YACHTING LODGE
AEROPORT-BEZIERS-CAP-D-AGDE
HÔTEL OZ'INN- O'COZY
GLOBAL-IMMO
MIAMI PRIME (VILLA)
GEANT MINI GOLF
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
  Réagir à l'article Envoyer par E-mail Imprimer 

Les réactions à l'article

De Jean Jacques Palomba le 27-11-13

Il a pas honte....
Le sénateur maire de Béziers, Couderc Raymond, comme dans la chanson de l'autre, car il aime assez dénigrer les autres quand lui même ne met jamais les pieds au Sénat ! C'est un bel exemple de politicien, qui veulent bien la tartine, l'argent et le beurre, mais ne rien foutre de plus.Tiens, et s'il ne se représentait pas ! chiche ?

 

Réagir à l'article

Responsabilité de l'utilisateur du site Hérault Tribune vis a vis des textes édités.
En soumettant votre contenu sur ce site, vous attestez qu'il ne viole aucun droit de tiers et la législation applicable des conventions internationales applicables en vigueur. Vous acceptez d'endosser l'entière responsabilité concernant les écrits que vous soumettez ou postez sur le site Hérault Tribune.

Vous certifiez que vous n'utilisez ni pseudonyme ni nom d'emprunt.
Vous vous engagez à prendre part à un débat et à des échanges libres et courtois sans agressivité.
Évoquer des opinions différentes peut parfaitement se faire dans le respect des convictions de l'autre.

 

recopier les caractères affichés ci-dessus

 

Retour