POLITIQUE : AGDE - CENTRE-VILLE par Henri COUQUET

AGDE - CENTRE-VILLE par Henri COUQUET

C’est avec surprise que j’ai lu dans la presse locale qu’une enquête va être menée par la CAHM et la ville d’Agde sur le devenir de l’îlot Brescou (à la pointe du pâté d’immeubles entre l’avenue Charles De Gaulle et la rue Brescou) en centre-ville. Cette réflexion serait accompagnée par EPARECA (Etablissement Public national d’Aménagement et de Requalification des Espaces commerciaux et Artisanaux) et donc bien à vocation commerciale.

Pourtant je me souviens comment ma proposition de mini-polygone à cet endroit avait été jugée peu crédible, quand ce n’est pas ridiculisée, en son temps. Je rapporte ci-dessous ce que j’écrivais en novembre 2011 et que j’ai repris en juin 2013 dans mes propositions en vue de l’élection municipale 2014. Le but étant de « faire revenir de la richesse en centre-ville ».

«  Nous ne pouvons nous satisfaire de prendre acte d’une situation d’immobilisme, et donc de dégradation pour le centre-ville. Il faut réagir, et tout de suite !

Je propose la création d’un espace commercial et de stationnement important en lieu et place de l’ancienne salle des fêtes (rue Brescou), ainsi que de l’ancien laboratoire Capelier (propriété de la ville, vis-à-vis, de l’autre côté de l’avenue général De Gaulle). Il est possible d’y construire un mini polygone, en jonction avec la Promenade, adapté à la taille de notre commune, dans le cadre d’un partenariat avec une société privée, comme à Montpellier ou à Béziers. Cette réalisation pourrait se composer, en plus de la « moyenne surface » présente, d’une galerie commerciale incluant les commerces existants. Cet aménagement plein cœur, en situation d’accueil dans notre ville, permettrait une édification architecturale marquante, ainsi que l’apport d’un nouveau parking central et susciterait une relance commerciale attractive pour l’ensemble du cœur de ville. Cette réalisation ferait office de « locomotive » pour le centre-ville. Cela donnerait l’envie d’y venir. En outre cet investissement aurait peu d’impact sur les finances publiques : il relève essentiellement d’un investissement commercial privé.

J’avais déjà fait inclure ce projet dans nos engagements municipaux de 2008 (proposition n°94). Malheureusement celui-ci a été officiellement abandonné avec  mon éviction de la majorité municipale. C’est une erreur majeure. »

Cette approche innovante est-elle maintenant enfin comprise ? Je le souhaite et j’espère que la démarche engagée aboutira à une vraie réalisation qui change la dynamique du centre-ville. Toutefois il serait préférable que cette nouvelle étude n’ait pas le même avenir que tant d’autres menées sur le centre-ville, c’est-à-dire tomber dans l’oubli complet après avoir été un simple effet de communication.

Henri COUQUET, ex candidat aux municipales 2014 (21-04-17)     3052 vues

Retour    Imprimer

 

CASINO - PERMANENT
JF TERRASSEMENT
CAP - D'AGDE  L'OASIS DE MARIE
MERCURE
OT - VISITE THEATRALISEE
CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'HERAULT - MAGAZINE
VILLENEUVE - INDOORLAND
RTL 2
BALNEOCAP - PERMANENT
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
AGDE - DISTRI CLUB MEDICAL
SICTOM
VIATERRA - PERMANENT
SODEAL - CENTRE NAUTIQUE
MARSEILLAN - ACTU
HYPER U
LES PORTES DU LITTORAL
AGGLO CAHM - Très or
WHY NOT
TAXI LIMOUSINE
CAHM - ALLO COPRO
ATOL - OPTICIEN
CAP D'AGDE - AQUALAND 2017
ORPI
VILLE DE PORTIRAGNES
AGGLO BEZIERS - SOIREES DIVINES
Hérault Tribune
 Envoyer par E-mail 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE