ACTUALITÉS : AGDE - une sécurité renforcée pour la saison estivale

AGDE - une sécurité renforcée pour la saison estivale

Gilles D’Ettore (maire LR d’Agde) était ce mardi l'invité de Dimitri Pavlenko dans le Grand matin Sud Radio

Alors que l’arrivée des vacanciers estivaux est imminente, les communes du Languedoc, confrontées au manque de CRS, s’organisent pour sécuriser leur littoral.

Une situation que nous décrit Gilles D’Ettore (maire LR d’Agde), invité de Dimitri Pavlenko ce mardi.

Bonjour Gilles D’Ettore. L’an dernier, l’État vous a signifié qu’en raison de l’Euro de football, il ne pouvait vous envoyer davantage de CRS chargés de surveiller les plages. Cette année, combien vous en a-t-on promis ?

Chaque année, cela se réduit comme peau de chagrin. Cette année encore, nous ne sommes plus qu’a 8 policiers pour 12 postes de secours, c’est insuffisant. Et en plus de ça, cerise sur le gâteau, on nous les annonce qu’après le 14 juillet, c’est-à-dire une arrivée pour le 18 alors que la saison a déjà commencé. Habituellement, nous les avons du 1er juillet au 30 août.

Agde accueille notamment le plus grand centre naturiste d’Europe. Pas de policiers avant 3 semaines, comment allez-vous faire ? Nous sommes quand même en état d’urgence.

Exactement, nous sommes la première station balnéaire de France, donc nous accueillons tous les jours en moyenne 250 000 personnes. Habituellement, les forces de l’ordre suivent les déplacements touristiques puisque de nombreux Français se rendent chez nous. Je rappelle que nous faisons 15 millions de nuitées, le Cap d’Agde a 14 km de plage. Alors on s’organise, c’est nous-mêmes avec les pompiers et la police municipale qui assurons ce service indispensable parce que nous tenons à la sécurité des baigneurs. Les renforts saisonniers n’arriveront que le 18 juillet alors que cette année nous n’avons pas l’euro de football, d’où notre incompréhension.

Vous avez donc fait appel aux policiers municipaux mais aussi les pompiers ?

Les pompiers ont toujours été là. Quant aux forces de l’ordre (CRS) d’appoint, on les remplace pour l'instant par des policiers municipaux qui sont tout à fait compétents et nous assurons cette sécurité avec beaucoup de sérieux. Ce que nous déplorons, c’est bien entendu le retard avec lequel on nous envoie ces forces de l’ordre alors même que l’état d’urgence est toujours actif et que le 14 juillet va avoir lieu avant l’arrivée des renforts. Mais la sécurité sera assurée bien sûr, car nous avons l’habitude d’organiser ces événements.

Concrètement, combien représente le budget de la sécurité l’été ?

En moyenne 500 000 euros de plus, mais j’ai presque envie de vous dire que c’est normal. Les moyens on les met. L’incompréhension est d’autant plus grande qu’en plus de ça nous payons les fonctionnaires. En tant qu’ancien officier de police, je suppose que l’état d’urgence a mobilisé tellement de policiers qu’il y a aujourd’hui une saturation dans les services et nous en pâtissons donc avec ce retard. Mais la sécurité reste une de nos priorités, elle sera assurée pleinement.

Retrouver les infos de sud radio sur la fréquence 104.9

Dimitri Pavlenko pour Sud Radio (09-07-17)     7688 vues

Retour    Imprimer

 

ATOL - OPTICIEN
CAP D'AGDE - SALON NAUTIQUE 2017
VILLE DE PORTIRAGNES
BALNEOCAP - PERMANENT
OT - VIN PRIMEUR
SODEAL - CENTRE NAUTIQUE
SICTOM
RTL 2
VIATERRA - PERMANENT
TAXI LIMOUSINE
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
HYPER U
MERCURE
MARSEILLAN - ACTU
ORPI
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
CASINO - PERMANENT
AGGLO BEZIERS - FERIA DES VINS
Hérault Tribune
 Envoyer par E-mail 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE