ACTUALITÉS : CAP D'AGDE - Les sauveteurs de la station SNSM sous les projecteurs d’une grande chaine national, RMC Découverte

CAP D'AGDE - Les sauveteurs de la station SNSM sous les projecteurs d’une grande chaine national, RMC Découverte

La chaîne célèbre le cinquantenaire de la SNSM avec la diffusion d’une série documentaire en six épisodes de 45 minutes chacun.

Pour le cinquantenaire de la création de la Société nationale des sauveteurs en mer (SNSM), RMC Découverte diffuse une série de six reportages consacrés au travail des bénévoles de cette association. Dans les accidents, les tempêtes ou en cas d’assistance, les caméras suivent au plus près leur action.

Ils sont 7 000 bénévoles à opérer dans les 219 stations de sauvetage de la France métropolitaine et d’outre-mer. En tout, 19 000 km de côtes, sur lesquels les secouristes interviennent gratuitement sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Ils passent même un contrat avec chaque sinistré, selon lequel ils s’engagent à sauver le matériel le plus possible.

«La mer est un milieu complexe et dangereux. Pour être sauveteur, il faut avoir la passion d’aider les autres, déclare Jean-Pierre Boyer, canotier à la Station SNSM du Cap d’Agde. Dès qu’on est au large, on perd ses repères, et on a du mal à évaluer les distances. Sans position précise d’un requérant [nom donné à une personne qui fait appel aux secours, ndr], les recherches prennent du temps.» On le voit lorsque les sauveteurs, alertés par le Cross (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage), partent à la recherche d’un homme âgé, seul à bord de son voilier, au large du cap d’Agde. Il est à la dérive, en hypothermie, et ne sait plus indiquer sa position. Trompés par ses fausses indications, les sauveteurs perdent une heure en recherche et décident d’envoyer un hélicoptère, qui repère le bateau. Il est moins une. «Un peu plus, et nous aurions eu des complications médicales plus graves», explique Régis, le patron de la vedette de secours.

Les héros de cette série s’appellent Régis, René ou Serge... Ils sont canotiers, nageurs de bord, patrons ou plongeurs. Avec les caméras Go Pro fixées à leur casque, ils nous entraînent au plus près de leur activité.Un travail «ordinaire» pour ces secouristes, qui sauvent plus de 7 000 personnes par an.

Vous pouvez découvrir tout les épisodes de la série en cliquant sur les différant liens ci-dessous :

Vacanciers en péril :

http://rmcdecouverte.bfmtv.com/mediaplayer-replay/?id=17222&title=SAUVETEURS EN MER :VACANCIERS EN PERIL

Vents Violents :

http://rmcdecouverte.bfmtv.com/mediaplayer-replay/?id=17220&title=SAUVETEURS EN MER :VENTS VIOLENTS

Pronostic vital engagé :

http://rmcdecouverte.bfmtv.com/mediaplayer-replay/?id=17224&title=SAUVETEURS EN MER :PRONOSTIC VITAL ENGAGE

Marrées dangereuses :

http://rmcdecouverte.bfmtv.com/mediaplayer-replay/?id=17232&title=SAUVETEURS EN MER :MAREES DANGEREUSES

Mer déchainée :

http://rmcdecouverte.bfmtv.com/mediaplayer-replay/?id=17234&title=SAUVETEURS EN MER :MER DECHAINEE

tempêtes mortelles :

http://rmcdecouverte.bfmtv.com/mediaplayer-replay/?id=17238&title=SAUVETEURS EN MER :TEMPETES MORTELLES

Ils sont également disponible dans les rubriques « REPLAY » de vos box télé internet sur RMC Découverte.

Bon visionnage !

 

CAP D'AGDE - Les sauveteurs de la station SNSM sous les projecteurs d’une grande chaine national, RMC Découverte

Station SNSM du Cap d'Agde (13-07-17)     3267 vues

Retour    Imprimer

 

SICTOM
VIATERRA - PERMANENT
MARSEILLAN - ACTU
CASINO - PERMANENT
DEPARTEMENT - GUIDE SENIOR
AGGLO CAHM - Très or
BALNEOCAP - PERMANENT
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
CAP - D'AGDE  L'OASIS DE MARIE
VILLENEUVE-LES-BEZIERS - EN FETE
OT - VIAS JAZZ
BRESCOU BRASSERIE ARTISANALE
AGGLO BEZIERS - SOIREES DIVINES
MERCURE
AGDE - DISTRI CLUB MEDICAL
JF TERRASSEMENT
ORPI
SODEAL - CENTRE NAUTIQUE
LES PORTES DU LITTORAL
WHY NOT
ATOL - OPTICIEN
CAP D'AGDE - AQUALAND 2017
VILLE DE PORTIRAGNES
HYPER U
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
Hérault Tribune
 Envoyer par E-mail 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE