ACTUALITÉS : Résidence « Le Mas Bedos » : inauguration réussie, tout autant que le travail accompli

Résidence « Le Mas Bedos » : inauguration réussie, tout autant que le travail accompli

Depuis son élection, Jordan Dartier, Maire, et son équipe ne cessent d’atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés pour l’avenir de Vias. C’est notamment le cas au 20 Chemin du Paradis, avec la livraison de trente nouveaux logements aidés, construits au bénéfice de la population Viassoise la plus en difficulté.

 

Vendredi 6 octobre dernier dans la matinée, de nombreux acteurs du territoire comme Emile Anfosso - Directeur de l’Office Public de l’Habitat (O.P.H.) de Sète et Adjoint au Maire de Sète, Frédéric Boisson – Président du Directoire UNITI Habitat, Gilles d’Ettore – Président de la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée et Maire d’Agde, ont rejoint Jordan Dartier – Maire de Vias et Vice-Président de la C.A.H.M. délégué au tourisme – ainsi que les élus Viassois pour inaugurer cette résidence dénommée « Le Mas Bedos ».

 

Cet ensemble immobilier se situe à dix minutes à pied du centre-ville, dans une impasse calme et résidentielle, proche des transports en commun et des commodités. Ces logements neufs sont au cœur d’un environnement aménagé et qualitatif. Une voie nouvelle (nord-sud) dessert l’ensemble de la réalisation et délimite naturellement la partie villas du collectif. L’architecture se veut à l’échelle du quartier avec une volumétrie contemporaine. C’est dans cet esprit d’intégration qu’il a été décidé d’implanter les maisons de ville, de façon mitoyenne, à l’habitat déjà existant. L’ensemble de la parcelle est parcourue par des voies de circulation douces (vélos, piétons) et les espaces publics sont traités sous forme de jardins et d’espaces verts paysagers collectifs.

 

Le programme comprend trente lots, du studio au quatre pièces. La résidence est composée de deux bâtiments collectifs à deux étages – comportant neuf appartements chacun (dix-huit au total) – et de douze villas individuelles. La majorité des appartements dispose d’une terrasse ou d’un balcon. Chaque villa est aménagée avec un garage et un jardin privatif. Cinquante et une places de parking extérieures ont été prévues pour les locataires.

 

Cette opération a été conçue par L’Atelier – Pascal Maurel architecte, réalisée par UNITI Habitat & Famille et est gérée par l’O.P.H. de Sète, bailleur social. La livraison a eu lieu le 9 août 2017 et les premières familles ont pris possession de leur logement dès le lendemain.

 

Les personnalités, les invités et la population Viassoise venue en nombre, ont respectivement assisté au dévoilement de la plaque suivi du traditionnel coupé de ruban par le premier magistrat de la commune. Une villa ainsi qu’un appartement ont été visités. La qualité du travail accompli a largement été appréciée par l’assemblée.

 

Les différents discours ont ensuite été prononcés. Dans son allocution, Jordan Dartier a rappelé les objectifs de ces logements, destinés à aider « ceux qui travaillent et qui n’arrivent pas à boucler les fins de mois, ceux qui n’ont pas la chance d’avoir des parents derrière eux pour se porter caution d’un loyer auprès d’un propriétaire privé, ceux qui ont travaillé toute leur vie et qui n’ont pas une retraite suffisante. Sachez que nous y sommes vigilants au cours des commissions d’attribution avec les bailleurs. »

 

En trois ans, la majorité municipale a rattrapé l’important retard pris, en réalisant ce qui aurait dû être fait depuis 2011.

 

Le premier magistrat a expliqué avoir engagé de nombreuses actions, notamment par l’élaboration d’un contrat de mixité sociale entre l’Etat et la Ville : « Dans le cadre de la signature de ce contrat, j’ai reçu – le 3 novembre 2016 – Thierry Repentin, autrefois Délégué Interministériel à la mixité sociale dans l’habitat auprès du Premier Ministre. »

 

Vias sort de la carence. La ville va poursuivre ses efforts de réalisation de logements aidés sur les prochaines années, afin de ne plus avoir à payer de pénalités à l’Etat et d’atteindre le taux de 25% imposé par la Loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU). Des permis de construire ont été accordés en vue de la construction d’habitations individuelles et collectives. Elles vont sortir de terre dans les prochains mois et bénéficieront toujours aux Viassois les plus en difficultés. D’ici la fin de son mandat, le Maire s’est engagé à réaliser deux cent cinquante logements locatifs aidés sur le territoire de la Commune.

 

Un cocktail a été servi pour clore cette belle inauguration.


Retrouvez les photos de l'évènement sur notre page facebook !


 

Résidence « Le Mas Bedos » : inauguration réussie, tout autant que le travail accompli

Résidence « Le Mas Bedos » : inauguration réussie, tout autant que le travail accompli

Résidence « Le Mas Bedos » : inauguration réussie, tout autant que le travail accompli

Résidence « Le Mas Bedos » : inauguration réussie, tout autant que le travail accompli

Résidence « Le Mas Bedos » : inauguration réussie, tout autant que le travail accompli

La ville de VIAS - Photos Michel DESNOS (11-10-17)     9444 vues

Retour    Imprimer

 

SODEAL - CENTRE NAUTIQUE
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
HORIZONTAL-NOEL AGDE
VILLE DE PORTIRAGNES
MAXILIVRES BANNIERE
horizontal BALNEOCAP DECEMBRE
MERCURE
ORPI
fourneaux agathois horizontal
FLORENSAC HOROZONTAL
TAXI LIMOUSINE
SICTOM
JF TERRASSEMENT
it service horizontal
MARSEILLAN - ACTU
ATOL - OPTICIEN
CASINO - PERMANENT
VIATERRA - PERMANENT
La part des anges horizontal
BANNIERE VILLE MONTBLANC
ford pezenas
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
RTL 2
Hérault Tribune
  • 05 Inauguration Mas Bedos Gui Azam 1
  • 05 Inauguration Mas Bedos Gui Azam 10
  • 05 Inauguration Mas Bedos Gui Azam 11
  • 05 Inauguration Mas Bedos Gui Azam 2
  • 05 Inauguration Mas Bedos Gui Azam 3
  • 05 Inauguration Mas Bedos Gui Azam 4
  • 05 Inauguration Mas Bedos Gui Azam 5
  • 05 Inauguration Mas Bedos Gui Azam 6
  • 05 Inauguration Mas Bedos Gui Azam 7
  • 05 Inauguration Mas Bedos Gui Azam 8
  • 05 Inauguration Mas Bedos Gui Azam 9
 Envoyer par E-mail 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE