FAITS DIVERS : DRAME DE SERVIAN : Le Procureur de la République apporte des précisions

DRAME DE SERVIAN : Le Procureur de la République apporte des précisions

 

Ce matin, nous relations le drame qui s'est noué jeudi au jardin saint adrien où un cambrioleur a été mortellement touché par le propriétaire des lieux qui venait d'être agressé.

En fin d'aprés midi, le Procureur de la République Yvon Calvet a tenu une conférence de presse afin de préciser certains points sur l'enquête de flagrance qui est en cours et qui a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie. 

A la recherche d'un coffre-fort

Il est d'ores et déjà établi que deux hommes ont fait irruption de nuit dans le propriété du couple Malgouyres à Servian en le menaçant avec une arme à feu afin de leur faire révéler la présence d'un éventuel coffre-fort. Les malfaiteurs n'ont pas hésité pour celà à molester le couple de sexagénaires, dont l'épouse était déjà en état de fragilité depuis un grave accident de cheval survenu en mai dernier.

Un tir de fusil de chasse en pleine poitrine

Tandis que l'un des malfaiteurs montait à l'étage, le mari serait parvenu à se saisir de son arme de chasse et faire feu sur le cambrioleur. Le malfaiteur a été mortellement touché d'une balle en pleine poitrine. Il est décédé sur place. Selon les premières constations, il serait agé d'une quarantaine d'années.
Son complice a pris la fuite et est actuellement activement recherché par les forces de l'ordre. Des investigations de la police scientifique sont en cours pour essayer de déterminer son identité.
 
Le couple en état de choc et blessé assez gravement au visage par les malfaiteurs a immédiatement été pris en charge par les pompiers dont un médecin du SMUR.
Pour les besoins de l'enquête, l'auteur du coup du feu a été placé en garde à vue.

Lors de son audition, il a expliqué que son fusil de chasse est toujours à portée de main et prêt à l'emploi afin de lutter contre la prolifération de ragondins qui abîmaient les plantations du jardin élu en 2013 comme le plus beau de France.

Une information judiciaire ouverte

A l'issue de sa garde à vue, le propriétaire des lieux et auteur du coup de feu sera vraisemblablement présenté à un juge d'instruction qui devrait le mettre en examen pour homicide volontaire. Une information judiciaire sera ouverte dans la foulée pour permettre  de déterminer avec précision si la victime du cambriolage se trouvait en état de légitime défense au moment du coup de feu mortel ce qui permettrait  de conclure sur un non lieu et l'absence de poursuite contre lui.

L'opinion publique acquis à la cause du tireur

Dans le village de Servian, Daniel Malgouyres et son épouse sont des personnes trés appréciées. Actuellement en garde à vue, le créateur du jardin Saint Adrien devra sans doute attendre quelques mois avant que la Justice ne prenne position sur son avenir judiciaire mais d'ores et déjà, l’opinion publique est acquis à sa cause.

"C'est un bosseur, il a fait connaître Servian au niveau national, le jardin qu'il a créé est exceptionnel. Ce soir là, il était tranquillement chez lui auprès de sa femme souffrante lorsqu'il a été agressé et violenté par deux individus cagoulés. il a abattu l'un d'entre eux et mis en fuite le second ! Plus que jamais, soutenons le ! "

"S'il y avait plus de gens comme lui, il y aurait sûrement moins de cambrioleurs !!! Bon courage" pouvait on notamment lire aujourd'hui sur les réseaux sociaux.

 

 

 


Pour avoir l'info en temps réel, télécharger l'appli herault tribune sur votre smartphone


 

 

 

La rédaction d'hérault-tribune (07-10-17)     21439 vues

Retour    Imprimer

 

FLORENSAC HOROZONTAL
SICTOM
VIATERRA - PERMANENT
RTL 2
horizontal BALNEOCAP DECEMBRE
MERCURE
SODEAL - CENTRE NAUTIQUE
ford pezenas
La part des anges horizontal
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
MAXILIVRES BANNIERE
ATOL - OPTICIEN
TAXI LIMOUSINE
fourneaux agathois horizontal
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
HORIZONTAL-NOEL AGDE
CASINO - PERMANENT
it service horizontal
BANNIERE VILLE MONTBLANC
MARSEILLAN - ACTU
JF TERRASSEMENT
ORPI
VILLE DE PORTIRAGNES
Hérault Tribune
 Envoyer par E-mail 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE