ACTUALITÉS : BITERROIS - Une paillote de plage fermée et les gérants placés en garde à vue

BITERROIS - Une paillote de plage fermée et les gérants placés en garde à vue

Ce jeudi 20 août 2020, en fin de matinée, les deux gérants de la paillote saisonnière « LES CANISSES » implantée sur la plage de Vendres ont été placés en garde à vue par les gendarmes de la brigade de Valras-plage suite à des manquements aux règles sanitaires imposées dans le cadre de la pandémie du COVID 19 et l'irrespect d'une décision préfectorale de fermeture de l'établissement.

 

En effet, le 13 août 2020, un premier avertissement leur avait été adressé par Monsieur le sous-préfet de Béziers, leur rappelant les obligations sanitaires imposées dans le cadre de la pandémie sur le fondement d'un rapport daté du 3 août 2020 relevant des irrégularités. Toutefois, le 14 août 2020, vers 2h10 du matin, faisant suite à une rixe, une patrouille gendarmerie avait constaté la présence de 8 clients dans le bar après l'heure limite de fermeture et l'absence de port des masques par le personnel de l'établissement. Le 19 août 2020, en milieu d'après-midi, les gendarmes leur notifiaient la décision de Monsieur le préfet de fermer administrativement la paillote durant 1 mois avec effet immédiat.

"Nous vous attendons ce soir pour la dernière de la saison 2020 !"

Dans la foulée, la direction de l'administration faisait état de cette décision de fermeture sur sa page facebook tout en donnant rendez-vous à sa clientèle pour la "dernière soirée de la saison 2020".

Une dernière qui n'a pas été du goût des gendarmes qui constataient effectivement que dans la soirée du 19 août 2020, la paillote était encore ouverte et accueillait une clientèle nombreuse. Au cours de leur garde à vue, les gérants, un père et sa fille, ont affirmé qu'ils pensaient que cette décision de fermeture ne devait entrer en application que le lendemain.

À l'issue de leur garde à vue et compte tenu du contexte inquiétant de recrudescence importante des cas de COVID 19 dans le département de l'Hérault, le parquet de Béziers a décidé de poursuivre devant le tribunal correctionnel les deux co-gérants ainsi que la SARL elle-même. Ils seront jugés le 12 octobre 2020 à 14 heures du chef d'ouverture d'un débit de boissons malgré une décision administrative de fermeture.

Les peines maximales prévues par la loi sont notamment de deux mois d'emprisonnement et 3750 euros d'amende pour les personnes physiques, la peine d'amende encourue étant multipliée par cinq pour la SARL, personne morale. Ils encourent également les peines d'interdiction définitive ou temporaire de tenir un débit de boissons ainsi que la fermeture définitive ou temporaire de l'établissement.

 

Sur le même sujet :

COVID-19 - Le Préfet de l'Hérault fait des annonces

BITERROIS - Une paillote de plage fermée et les gérants placés en garde à vue

GS pour la rédaction d'hérault-tribune (21-08-20)     97102 vues

Retour    Imprimer

 

bannière Balneocap
Banniere PARADISE 6 mois
HYPER U
Richemer banniere 2020/2021
ATOL - OPTICIEN
AGDE - SANTONI
Jardinerie Grand Cap banniere
Cool Garden banniere
Bannieres HT annonces légales et judiciaires
Agglo Hérault mediterranee : opérations de rénovation des façades dans le cœur de ville d’Agde banniere
Bannière olivier et kevin
Bannière Saint Valentin Paradise Boutik
Grande roue banniere
Banniere herault tribune connexions
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
Dermapure banniere
MAISON GIL AGDE
VIATERRA - PERMANENT
Banniere herault tribune
MAISON GIL AGDE
affiche Balneocap
affiche herault tribune
Grande roue affiche
Conseil des Jeunes de MONTBLANC
HYPER U
Cool Garden affiche
Jardinerie Grand Cap affiche
affiche herault tribune connexions
Richemer affiche 2020/2021
ATOL - OPTICIEN
VIATERRA - PERMANENT
Agglo Hérault mediterranee : opérations de rénovation des façades dans le cœur de ville d’Agde affiche
Affiche Office de Tourisme Soutien Commerçants
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
Dermapure affiche
affiche OLIVIER ET KEVIN
Affiche Saint Valentin Paradise Boutik
Affiche PARADISE 6 mois
 

 

 

 Et vous, qu’en pensez vous ? C’est le moment de le dire ! 

Seuls les inscrits au TROMBINOSCOPE peuvent laisser des commentaires aux articles. S'inscrire au TROMBINOSCOPE
Hérault-Tribune offre ici un espace où chacun peut exprimer librement son point de vue.
La courtoisie est de mise dans ce forum.
Un point de vue différent du votre enrichit le débat, quelqu'un qui ne partage pas votre avis n'est pas un ennemi.
L’idée est d'échanger dans le respect des idées de chacun. Chaque participant est identifié.
Prendre connaissance de la charte de bonne conduite.

 

 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE