ACTUALITÉS : GILETS JAUNES - Après des semaines de mutisme, le Président Macron s'est enfin exprimé... par communiqué !

GILETS JAUNES - Après des semaines de mutisme, le Président Macron s'est enfin exprimé... par communiqué !

Depuis le début de la crise des gilets jaunes, le Président Macron ne s'était jamais exprimé, préférant ignorer ou sous-estimer le mouvement citoyen. Le Premier Ministre était alors en première ligne. 

Après avoir maintenu à plusieurs reprises que l'augmentation des taxes sur le carburant serait maintenue, Edouard Philippe avait finalement évoqué un moratoire de six mois sur cette hausse de ces taxes, confirmé ce mercredi devant les députés de l'assemblée nationale.

Alors moratoire ? suspension ?

Finalement, le Président de la République a souhaité clarifier la situation et a tranché ce mercredi soir : l'augmentation n'est pas "suspendue, ni différée" mais bien "annulée".

Certains parleront de cacophonie gouvernementale, d'autres de désaveux du Premier Ministre ou de stratégie de communication. 

Voilà en tout cas une annonce surprise qui va dans le sens des revendications des gilets jaunes. Le président Macron aurait pu la faire en s'adressant directement aux Français un soir au journal de 20h, il aura finalement préféré un communiqué. Question de communication ?

 

 

La rédaction d'hérault-tribune (05-12-18)     12740 vues

Retour    Imprimer

 

AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
SICTOM PEZENAS BIODECHETS
EDEN banniere
ATOL - OPTICIEN
BANDEAU ASG
BALNEOCAP DECEMBRE 2018 bannière
Plumeria
Hyper u jouets banniere
GISS BANNIERE
La part des anges horizontal
nouribio horizontal
RTL 2
Fairway by MERCURE bannière
Oenotour bannière
SORTIES. office de tourisme cap d'agde
Bannière olivier et kevin
Ballesta bannière
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
MAISON GIL AGDE
VIATERRA - PERMANENT
objectif renov banniere adaptation logement
cpro horizontale
Mon Hérault bannière
L'escale Affiche
Galeries Lafayette ouverture décembre 2018 bannière
AGDE - SANTONI
 Envoyer par E-mail 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE