ACTUALITÉS : BESSAN - Le péage a été libéré par les gendarmes, leur intervention soulève une polémique

BESSAN - Le péage a été libéré par les gendarmes, leur intervention soulève une polémique

 

BESSAN - Le péage a été libéré par les gendarmes, leur intervention soulève une polémique

Le péage de Bessan est un point dur depuis le début de la manifestation des gilets jaunes entamée le 17 novembre 2018.

Depuis maintenant 3 semaines, il est tenu par des gilets jaunes qui se relayent quasiment H 24 pour faire entendre leur mécontentement envers le coût de la vie et l'augmentation de différentes taxes.

Ce dimanche, au lendemain de l'acte IV qui s'est déroulé à Paris, le point a été repris par les gendarmes mobiles qui sont intervenus au petit matin.

Si la situation a été plutôt bien maîtrisée par les forces de l'ordre, un incident avec une personne handicapée est en train de soulever une polémique sur les réseaux sociaux.

Pendant que les gendarmes procédaient dans le calme à l'évacuation des lieux, un homme en fauteuil roulant a prétexté un besoin pressant pour retarder leur progression.

Après avoir été insulté notamment par cet individu, les gendarmes ont perdu patience et ont porté l'homme sur son fauteuil afin de le mettre en sécurité sur le rond point et hors de la chaussée.

A cet instant, l'un d'eux s'est aperçu que l'homme dissimulait quelque chose dans sa poche. En s'approchant, le gendarme a extrait un objet suspicieux de la poche de la personne handicapée. Dans le mouvement, la personne a été déséquilibrée par le geste du gendarme et est tombée de son fauteuil, à priori sans gravité.

Il a été relevé par des gilets jaunes dont la plupart se sont émus de cette intervention "musclée" envers une personne handicapée qui était à priori "inoffensive". 

Pour certains, "force doit rester à la loi, peu importe les circonstances", pour d'autres "le gendarme a fait du zêle face à une personne à mobilité réduite". Chacun son sentiment sur le sujet. En tout cas, il est certain que cette séquence n'est pas belle.

A la suite de cet incident, les gendarmes mobiles ont quitté les lieux et le péage a été repris dans la matinée par les gilets jaunes.

 

BESSAN - Le péage a été libéré par les gendarmes, leur intervention soulève une polémique

La rédaction d'hérault-tribune (09-12-18)     50713 vues

Retour    Imprimer

 

Banniere e-cap
banniere mer et soleil
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
MAISON GIL AGDE
Banniere herault tribune
VIATERRA - PERMANENT
Banniere Vinocap 2020
Altéa sécurité banniere
Banniere cap rétro 2020
Banniere herault tribune connexions
l'AMIRAL horizontal
AGDE - SANTONI
bannière Balneocap
Vacances banniere hérault 1
BANNIERE RICHEMER
BANDEAU ASG
HYPER U
Pégase banniere
Bannieres HT annonces légales et judiciaires
Banniere Archipel été 2020
banniere espace jet
Bannière olivier et kevin
RTL 2 bannières 2019
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
VIATERRA - PERMANENT
Pégase affiche
affiche espace jet
affiche OLIVIER ET KEVIN
Affiche Cap rétro 2020
Vacances hérault 4
Affiche mer et soleil
MAISON GIL AGDE
affiche herault tribune
Altéa sécurité affiche
affiche Balneocap
HYPER U
Affiche RICHEMER
Vacances hérault 1
l'AMIRAL affiche
Affiche Archipel été 2020
Vacances hérault 2
Affiche Vinocap 2020
RTL 2
affiche herault tribune connexions
Affiche e-cap 2020
INTERMARCHE  DRIVE VERTICAL
 

 

 

 Et vous, qu’en pensez vous ? C’est le moment de le dire ! 

Seuls les inscrits au TROMBINOSCOPE peuvent laisser des commentaires aux articles. S'inscrire au TROMBINOSCOPE
Hérault-Tribune offre ici un espace où chacun peut exprimer librement son point de vue.
La courtoisie est de mise dans ce forum.
Un point de vue différent du votre enrichit le débat, quelqu'un qui ne partage pas votre avis n'est pas un ennemi.
L’idée est d'échanger dans le respect des idées de chacun. Chaque participant est identifié.
Prendre connaissance de la charte de bonne conduite.

 

 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE