ACTUALITÉS : BESSAN - Le péage a été libéré par les gendarmes, leur intervention soulève une polémique

BESSAN - Le péage a été libéré par les gendarmes, leur intervention soulève une polémique

 

BESSAN - Le péage a été libéré par les gendarmes, leur intervention soulève une polémique

Le péage de Bessan est un point dur depuis le début de la manifestation des gilets jaunes entamée le 17 novembre 2018.

Depuis maintenant 3 semaines, il est tenu par des gilets jaunes qui se relayent quasiment H 24 pour faire entendre leur mécontentement envers le coût de la vie et l'augmentation de différentes taxes.

Ce dimanche, au lendemain de l'acte IV qui s'est déroulé à Paris, le point a été repris par les gendarmes mobiles qui sont intervenus au petit matin.

Si la situation a été plutôt bien maîtrisée par les forces de l'ordre, un incident avec une personne handicapée est en train de soulever une polémique sur les réseaux sociaux.

Pendant que les gendarmes procédaient dans le calme à l'évacuation des lieux, un homme en fauteuil roulant a prétexté un besoin pressant pour retarder leur progression.

Après avoir été insulté notamment par cet individu, les gendarmes ont perdu patience et ont porté l'homme sur son fauteuil afin de le mettre en sécurité sur le rond point et hors de la chaussée.

A cet instant, l'un d'eux s'est aperçu que l'homme dissimulait quelque chose dans sa poche. En s'approchant, le gendarme a extrait un objet suspicieux de la poche de la personne handicapée. Dans le mouvement, la personne a été déséquilibrée par le geste du gendarme et est tombée de son fauteuil, à priori sans gravité.

Il a été relevé par des gilets jaunes dont la plupart se sont émus de cette intervention "musclée" envers une personne handicapée qui était à priori "inoffensive". 

Pour certains, "force doit rester à la loi, peu importe les circonstances", pour d'autres "le gendarme a fait du zêle face à une personne à mobilité réduite". Chacun son sentiment sur le sujet. En tout cas, il est certain que cette séquence n'est pas belle.

A la suite de cet incident, les gendarmes mobiles ont quitté les lieux et le péage a été repris dans la matinée par les gilets jaunes.

 

BESSAN - Le péage a été libéré par les gendarmes, leur intervention soulève une polémique

La rédaction d'hérault-tribune (09-12-18)     48096 vues

Retour    Imprimer

 

VIATERRA - PERMANENT
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
BANNIERE RICHEMER
ATOL - OPTICIEN
cpro horizontale
MAISON GIL AGDE
ORANGE : Horizontal Bons Plans et Soldes sur les accessoires et terminaux nus mobiles
SORTIES.gif : Office de tourisme
L'escale Affiche
nouribio horizontal
RTL 2
Fairway by MERCURE bannière
EDEN banniere
AGDE - SANTONI
Bannière olivier et kevin
GISS BANNIERE
objectif renov banniere adaptation logement
Ballesta bannière
JF TERRASSEMENT
Madenian sete bandeau
 Envoyer par E-mail 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE