ACTUALITÉS : LE CAP D'AGDE - Le Procureur de la République vient de trancher sur les suspicions d'irrégularités de marchés publics

LE CAP D'AGDE - Le Procureur de la République vient de trancher sur les suspicions d'irrégularités de marchés publics

C'était une épée de Damoclès qui était suspendue depuis un an au dessus de la tête de Gilles d'Ettore. Elle vient d'être définitivement levée.

Il y a tout juste un an, le 12 juin 2018, les enquêteurs de la brigade financière du SRPJ perquisitionnaient les locaux de la mairie d'Agde à la recherche de documents concernant l'attribution des marchés publics du Palais des Congrès et du Casino à l'entrée du Cap d'Agde.

Des suspicion d’irrégularités

Les procédures des marchés publics de l'aménagement routier, celle du Palais des congrès et celle du Casino ont été épluchés durant de long mois.

Pour Gilles d'Ettore, “ cette enquête était la bienvenue et allait permettre de faire toute la lumière sur ce dossier et de démontrer que nous avons respecté l'ensemble des règles des marchés publics ” précisait-il au début des investigations.

Pour Jean Louis Cousin, leader du rassemblement agathois et candidat aux prochaines élections municipales, cette affaire tombait à point  " nous attendons impatiemment le résultat de l’enquête policière, qui pourrait révéler des surprises. L’heure du changement de majorité municipale approche et nous nous y préparons depuis des mois." précisait-il à l'époque.

Le Procureur a tranché 

Finalement le verdict est tombé ce jour par la voix du Procureur de la République de Béziers Yvon Calvet : 

"Dans le cadre d’une enquête initiée sur des suspicions d’irrégularités ayant affecté la passation de marchés publics passés par la commune d’Agde portant sur un programme immobilier d’ampleur (réalisation de logement et construction d’un nouveau complexe comprenant un casino, l’office de tourisme et le centre de congrès) diverses investigations ont été menées par le SRPJ de Montpellier saisi par le parquet de Béziers. Ainsi, ont été effectuées, notamment, des perquisitions au sein des locaux de la mairie d’Agde le 12 juin 2018.
L’exploitation des divers éléments recueillis dans le cadre de cette enquête n’a cependant révélé aucune irrégularité : les premiers éléments, étayés et précis à l’origine de cette enquête n’ont été aucunement confortés par la suite par les diverses investigations entreprises. En absence de toute infraction pénale, cette procédure fait donc l’objet d’un classement sans suite
".

Un résultat qui ne viendra donc pas troubler le microcosme politique local, à moins d'un an des échéances municipales.

 

 

 

 

 

 

La rédaction d'hérault-tribune (20-06-19)     61286 vues

Retour    Imprimer

 

CAP D'AGDE - SANTONI
MAISON GIL AGDE
bannière UGP
ICI VOITURES et ICI CARTE GRISE horizontal
Bannieres HT annonces légales et judiciaires
BANNIERE RICHEMER
Altéa sécurité banniere
RTL 2 bannières 2019
Allo vitrier banniere
HYPER U
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
AGDE - SANTONI
La Maison du Terroir Français horizontal
Vitrerie Miroiterie Agathoise banniere
BALNEOCAP - PERMANENT
Relance économique banniere Agglo hérault
ATOL - OPTICIEN
Bannière olivier et kevin
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
banniere masques CD département hérault
CAP D'AGDE - SANTONI
MAISON GIL AGDE
ATOL - OPTICIEN
RTL 2
HYPER U
La Maison du Terroir Français affiche
Vitrerie Miroiterie Agathoise affiche
affiche masques CD département hérault
Affiche RICHEMER
INTERMARCHE  DRIVE VERTICAL
Allo vitrier affiche
Affiche UGP
affiche OLIVIER ET KEVIN
Altéa sécurité affiche
Pub réouverture Spa archipel
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
ICI VOITURES et ICI CARTE GRISE
Relance économique affiche Agglo hérault
 

 

 

 Et vous, qu’en pensez vous ? C’est le moment de le dire ! 

Seuls les inscrits au TROMBINOSCOPE peuvent laisser des commentaires aux articles. S'inscrire au TROMBINOSCOPE
Hérault-Tribune offre ici un espace où chacun peut exprimer librement son point de vue.
La courtoisie est de mise dans ce forum.
Un point de vue différent du votre enrichit le débat, quelqu'un qui ne partage pas votre avis n'est pas un ennemi.
L’idée est d'échanger dans le respect des idées de chacun. Chaque participant est identifié.
Prendre connaissance de la charte de bonne conduite.

 

 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE