ACTUALITÉS : HERAULT - Après la qualification de l'Algérie au football, des supporters sèment la pagaille

HERAULT - Après la qualification de l'Algérie au football, des supporters sèment la pagaille

 

HERAULT - Après la qualification de l'Algérie au football, des supporters sèment la pagaille

Après la qualification de l’Algérie pour la finale de la Coupe d’Afrique des Nations, des centaines de supporters algériens ont envahit la place de la Comédie ce dimanche soir à Montpellier.

Pour le syndicat de police alliance, ces 500 supporters de l’équipe d’Algérie ont semé la pagaille à Montpellier. Dans un communiqué, son secrétaire général adjoint dénonce de nombreux débordements :

"Ce dimanche 14 juillet vers 22h15, à l’issue du match de la Coupe d’Afrique des Nations de football, le centre-ville de Montpellier a été investi par une horde en liesse de 500 supporters de l’Algérie brandissant leur drapeau national qu’ils ont hissé sur la fontaine des 3 Grâces sur la place de la Comédie.

Toujours en centre-ville, sur le cours Gambetta, de nombreuses voitures roulent à vive allure en klaxonnant laissant éclater leur joie d’avoir gagné, troublant ainsi fortement la tranquillité publique et l’ordre public, mettant en danger les autres usagers de la route.

Des tirs de mortiers ont eu lieu sur les voies de tramway tandis que des supporters prenaient d’assaut l’une des rames, la forçant à s’immobiliser.

De plus, le tunnel de la Comédie a dû être fermé à toute circulation afin d’empêcher le passage de voitures et de quads faisant des rodéos sauvages, méprisant les règles élémentaires de sécurité. Le conducteur de l’un de ces engins a délibérément foncé sur un équipage de fonctionnaires intervenant sur place, obligeant les policiers à se réfugier dans leur véhicule de service qui a lui aussi, failli être percuté par l’engin.

Ces scènes de liesse générale débridée se sont également déroulées dans les quartiers limitrophes de la ville, où plusieurs départs d’incendies se sont déclarés.

Ainsi, durant une grande partie de la nuit, Montpellier a été prise en otage, victime de la joie débordante de ces supporters.

Alliance Police Nationale s’insurge contre les comportements inacceptables car dangereux de ces individus ne respectant aucune règle, et ce, 3 jours après le drame effroyable ayant frappé Montpellier.

Le Bureau Départemental 34, met à l’honneur une fois de plus, le professionnalisme et le sang-froid dont a fait preuve l’ensemble des effectifs de nuit face à ces débordements".

Le syndicat Alliance Police Nationale n’a de cesse de réclamer des renforts en effectifs pour le département de l'Hérault pour qui "ces débordements démontrent la nécessité."

HERAULT - Après la qualification de l'Algérie au football, des supporters sèment la pagaille

La rédaction d'hérault-tribune - crédit vidéo lengadoc info (15-07-19)     66783 vues

Retour    Imprimer

 

MAISON GIL AGDE
Salon Nautique d'Automne 2019 : banniere
Aqualand 2019 horizontal
HYPER U
Bannière olivier et kevin
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
VIATERRA - PERMANENT
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
BANNIERE RICHEMER
BALNEOCAP - PERMANENT
Fairway by MERCURE bannière
EDEN banniere
Brasil grill bannière
Bistro Vias Plage bannière
RTL 2 bannières 2019
l'AMIRAL horizontal
AGDE - SANTONI
Archipel de l'eau bannière
ATOL - OPTICIEN
Agglo Herault med banniere pépinières d'entreprises
BANDEAU ASG
objectif renov banniere adaptation logement
Camping Canoë Gorges du Tarn : bannière
nouribio horizontal
Fairway by MERCURE affiche
VIATERRA - PERMANENT
EDEN AFFICHE
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
ATOL - OPTICIEN
l'AMIRAL affiche
HYPER U
Archipel de l'eau affiche
INTERMARCHE  DRIVE VERTICAL
Aqualand 2019 affiche
Salon Nautique d'Automne 2019 : affiche
MAISON GIL AGDE
Camping Canoë Gorges du Tarn : Affiche
RTL 2
nouribio affiche
objectif renov affiche adaptation logement
Affiche RICHEMER
Bistro Vias Plage affiche
ECHAPEES-BELLES.gif
affiche OLIVIER ET KEVIN
Brasil grill affiche
Agglo Herault med affiche pépinières d'entreprises
 Envoyer par E-mail 

 

 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE