ACTUALITÉS : LE CAP D'AGDE - Les agresseuses de l'institutrice placées sous contrôle judiciaire

LE CAP D'AGDE - Les agresseuses de l'institutrice placées sous contrôle judiciaire

L'affaire a un retentissement national. Il faut dire que le contexte est particulièrement délicat dans l'éducation nationale suite au suicide la semaine dernière de la directrice d'une école maternelle à Pantin, en région parisienne.

Jeudi dernier, des rassemblements ont eu lieu dans toute la France, y compris à Montpellier, Nîmes, Alès ou Perpignan pour honorer sa mémoire. 

48 h avant, une violente altercation opposait la famille d'un enfant scolarisé à l'école Jules Verne au Cap d'Agde à une professeur des écoles qui avait interrompu la bagarre de cet élève avec un autre.

Une intervention qui n'aura pas du tout était du goût de la famille de l'enfant mis en cause. Le jour même, la mère et la grand mère venaient agresser verbalement et physiquement l'institutrice dans le bureau du directeur. Une scène qui avait été filmée par la victime et qui ne laissait aucun doute sur la violence verbale et physique de l'agression. 

Lundi matin, les deux femmes mises en cause étaient interpellées et placées en garde à vue au commissariat d'Agde.

Lors de leurs auditions, elles n'ont eu d'autres choix que de reconnaître les faits. 

"Tant au cours de leur garde à vue que devant le magistrat du parquet, les deux femmes ont reconnu les faits qui leur étaient reprochés, disant regretter fortement leur comportement et répétant vouloir s’excuser auprès de la plaignante" précise un communiqué le Procureur de Béziers, Raphaël Balland

Présentées ce mardi après-midi au Tribunal de Grande Instance de Béziers, elles ont été placées sous contrôle judiciaire jusqu'à leur jugement qui devrait intervenir le mercredi 4 mars 2020.

D'ici là, elles ont la ferme interdiction de rentrer en contact avec la victime et de fréquenter le milieu scolaire capagathois.  

Poursuivies pour  violences volontaires aggravées pour l'une et menaces de mort pour l'autre, elles encourent  jusqu'à 3 ans de prison et 45 000 euros d'amendes.

 

La rédaction d'hérault-tribune (08-10-19)     6893 vues

Retour    Imprimer

 

CAP D'AGDE - SANTONI
BALNEOCAP - PERMANENT
RTL 2 bannières 2019
Gratuité des médiathèques de l'agglo bannière
MAISON GIL AGDE
Capao  fitness bannière du 1er sept au 30 octobre 2019
objectif renov banniere adaptation logement
Bistro Vias Plage bannière
Archipel de l'eau bannière
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
Fairway by MERCURE bannière
VIATERRA - PERMANENT
Bannière olivier et kevin
BANNIERE RICHEMER
AGDE - SANTONI
Brasil grill bannière
SORTIES.gif
l'AMIRAL horizontal
ATOL - OPTICIEN
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
nouribio horizontal
BANDEAU ASG
HYPER U
Salon Nautique d'Automne 2019 : banniere
CAP D'AGDE - SANTONI
Richemer : Fête du Vin Primeur le 17 octobre 2019
Archipel de l'eau affiche
INTERMARCHE  DRIVE VERTICAL
Brasil grill affiche
Capao  fitness Affiche 1er sept / 30 octobre
ATOL - OPTICIEN
MAISON GIL AGDE
l'AMIRAL affiche
Bistro Vias Plage affiche
Affiche RICHEMER
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
SALON NAUTIQUE.gif
objectif renov affiche adaptation logement
RTL 2
nouribio affiche
Gratuité des médiathèques de l'agglo affiche
ICI VOITURES et ICI CARTE GRISE
Salon Nautique d'Automne 2019 : affiche
HYPER U
affiche OLIVIER ET KEVIN
Fairway by MERCURE affiche
VIATERRA - PERMANENT
 Envoyer par E-mail 

 

 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE