ACTUALITÉS : URBANISME - Une élue construit sa piscine sur un terrain municipal et plaide la négligence !

URBANISME - Une élue construit sa piscine sur un terrain municipal et plaide la négligence !

C'est une histoire qui fait toujours mauvais genre dans le CV d'une personnalité politique.

La présidente de la commission de la Défense à l’Assemblée (LREM) vient d'être éclaboussée par un article du Canard enchaîné qui révèle qu'elle a fait construire une piscine en s’affranchissant des règles d’urbanisme et en empiétant sur un terrain municipal.

L’hebdomadaire révèle que la députée du Gard, Françoise Dumas a fait construire sans autorisation une piscine en empiétant sur un terrain appartenant en partie à la ville de Nîmes. Les faits remontent à 2012, quand la conseillère régionale – alors membre du PS, en pleine campagne électorale pour les élections législatives – avait déposé un permis de construire.

Elle se défend en expliquant qu’elle n’aurait pas reçu de réponse de la mairie ou ne serait pas allée chercher le courrier recommandé de refu. "J'étais en pleine campagne électorale à ce moment là" explique t-elle.   Elle a également pris quelques libertés avec le cadastre, puisque la piscine déborde d’un mètre sur le terrain voisin qui est municipal.

Un piscine en passe d'être régularisée

Afin de régulariser la situation, elle avait donc le choix entre céder sa piscine privée à la ville afin qu'elle devienne une piscine municipale soit demander à la commune d’acheter le terrain communal sur lequel déborde sa piscine.

Beau joueur, le maire Les Républicains de Nîmes, Jean-Paul Fournier, a accepté de lui vendre ce terrain de 323 m2, initialement destiné à accueillir un réservoir d'eau potable. « La communauté d'Agglomération n'avait pas besoin de l'entière parcelle de la mairie pour réaliser son projet, qui a vocation à se réaliser comme prévu », relativise l’intéressée. 

50 € le m2 !

Le prix de la parcelle communale a été fixé par la commune, après avis des Domaines, et doit permettre à Françoise Dumas de l’acheter pour un montant de 16 150 €, soit 50 € le m2. "Je ne me suis absolument pas mêlée de l’évaluation du prix", assurait l’élue mercredi.

La vente du terrain sera soumise aux conseillers municipaux lors du prochain conseil municipal de Nîmes, le 16 novembre.

 

 

 

URBANISME - Une élue construit sa piscine sur un terrain municipal et plaide la négligence !
Françoise Dumas, élue de la République en Marche sur la 1ère circonscription du Gard

La rédaction d'hérault-tribune (11-11-19)     65765 vues

Retour    Imprimer

 

BANNIERE RICHEMER
Global Diagimmo banniere
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
ATOL - OPTICIEN
Bannieres CORONA SICTOM
AGDE - SANTONI
Bannière olivier et kevin
ICI VOITURES et ICI CARTE GRISE horizontal
La Maison du Terroir Français horizontal
RTL 2 bannières 2019
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
BALNEOCAP - PERMANENT
Bannieres HT annonces légales et judiciaires
MAISON GIL AGDE
HYPER U
Covid-19 ville de Pézenas
ICI VOITURES et ICI CARTE GRISE
Affiche RICHEMER
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
Global Diagimmo affiche
RTL 2
La Maison du Terroir Français affiche
HYPER U
Affiche CORONA SICTOM
INTERMARCHE  DRIVE VERTICAL
ATOL - OPTICIEN
MAISON GIL AGDE
affiche OLIVIER ET KEVIN
 Envoyer par E-mail 

 

 

 Et vous, qu’en pensez vous ? C’est le moment de le dire ! 

Seuls les inscrits au TROMBINOSCOPE peuvent laisser des commentaires aux articles. S'inscrire au TROMBINOSCOPE
Hérault-Tribune offre ici un espace où chacun peut exprimer librement son point de vue.
La courtoisie est de mise dans ce forum.
Un point de vue différent du votre enrichit le débat, quelqu'un qui ne partage pas votre avis n'est pas un ennemi.
L’idée est d'échanger dans le respect des idées de chacun. Chaque participant est identifié.
Prendre connaissance de la charte de bonne conduite.

 

 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE