ACTUALITÉS : HÉRAULT - Témoignage de Sensibilisation - “Ça commence aujourd'hui - Spéciale” 

HÉRAULT - Témoignage de Sensibilisation - “Ça commence aujourd'hui - Spéciale” 

Témoignage de Sensibilisation -  “Ça commence aujourd'hui - Édition Spéciale” 

1ère diffusion le 20/11/019 à 13h50 sur France 2 (puis disponible en replay et sur YouTube)

LE REPLAY = https://mobile.france.tv/france-2/ca-commence-aujourd-hui/1104695-inceste-maternel-maltraitance-elles-levent-le-tabou.html


A l'occasion de la Journée Mondiale de l’Enfance pour les 30 ans de l'adoption de la Convention Internationale des Droit de l’Enfant (CIDE).

En prémices des 16 dates annuelles de sensibilisation : “Orange Day”portées par #ONUFemmes, soutenues par les #ZontaClubs : "Tous Unis pour mettre fin aux violences à l'égard des Femmes et des Filles".


Elisabeth Lapostolle, héraultaise d’adoption, bénévole très active depuis plus de 30 ans dans de multiples causes humaines, j’ai répondu présente à l’invitation de France Télévision / Réservoir Prod. pour célébrer le 30ème anniversaire de l’adoption de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant (CIDE).

Mon histoire, très singulière, s’intégrait parfaitement dans l’édition “Spéciale” de l’émission “Ça Commence Aujourd’hui” consacrée à cet anniversaire ayant pour thématique : 

  • l’inceste féminin, briser le silence, 
  • aujourd’hui adulte, vous avez réussi à dépasser vos traumatismes d’enfance et à en faire votre force !

A l’approche des 16 dates de campagne annuelle “Orange Day” #OnuFemmes (du 25/11 au 10/12 : dédiées aux violences faites aux Filles et aux Femmes dans le Monde), j’ai souhaité également témoigner pour sensibiliser sur 5 fléaux internationaux toujours d’actualité et encore trop tabous dont j’ai été moi-même victime et survivante :

  • l’inceste, 
  • le viol, 
  • l’esclavagisme / la séquestration, 
  • les violences domestiques (physiques et psychologiques), 
  • le stress post-traumatisme complexe associé (Espt / Sspt).

Condamnée au silence depuis ma naissance et militarisée, c’est non sans mal que j’ai abordé mon parcours de combattante : la séquestration de 20 ans dans la maison de l’enfer de Montesson (78), les sévices, la fuite, les suites, la résilience et mes actions d’assistance aux victimes / survivantes (en France et notamment en Occitanie).

J’ai souhaité apporter ce témoignage personnel pour sensibiliser, prévenir, informer : les adultes, les adolescents, les enfants, et pour rendre hommage à toutes les victimes / survivantes, très courageuses, qui sont en quête de solutions sur leur propre chemin du rétablissement.


Forte de mon réseau “D’StressOn” composé de Femmes de Confiance et encouragée par nombres d’Elu(e)s d’Occitanie, je recommande à toute personne concernée, aux proches, aux témoins de ne pas hésiter à se rapprocher :

  • du 119 (enfance en danger et/ou enfant en risque de l’être), 
  • du 3020 (stop harcèlement scolaire),
  • Signaler en ligne des violences sexuelles ou sexistes : https://www.service-public.fr/cmi
  • du 116006 (en remplacement de 08Victimes),
  • du 3919 (violences femmes infos),
  • du 08.00.05.95.95 (viols femmes infos),
  • du 3977 (signalements de maltraitances à l’égard de personnes handicapées et/ou âgées),
  • du 17 (Police et gendarmerie) ou du 112 (numéros d'urgence à composer par toutes personnes victimes ou témoins en cas de danger immédiat),
  • des centres d’informations locaux : Mairies, Maisons de la Justice, CNIDFF et CIDFF, CCAS et PMI,
  • des médecins référents, 
  • des unités d’urgences et des praticiens des services : “Urgences Espt/Sspt” de Lapeyronie, de Perréal, de Saint-Pons, des sces addictologie, voire de la Clinique du Gard “Clinéa” post-trauma,
  • des ateliers “boîte à outils” et des activités thérapeutiques : cognitives / comportementales, psycho-corporelles (ex : art-thérapie, musicothérapie, écriture, yoga, sophrologie, cohérence cardiaque, méditation, marche,...), psycho-traumatiques, physiques / sportives, groupes de parole, d’informations et entretiens individuels… délivrés par des professionnel(le)s,
  • des thérapies dites “brèves” de désensibilisation : Emdr, Eft, Tipi,... délivrées par des professionnel(le)s.

Des associations : (liste non-exhaustive)

Rappel : article 223-6 du code pénal : Délit de non-assistance à personne en danger =

"Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l’intégrité corporelle de la personne s’abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75.000 euros d’amende. Sera puni des mêmes peines quiconque s’abstient volontairement de porter à une personne en péril l’assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours."


En témoignant, c’est surtout un message d’espoir que j’ai voulu transmettre et partager :

Le silence, les secrets et l’indifférence sont criminels ! 

Le silence est le complice idéal des secrets familiaux car il détourne l’attention des réelles victimes. Les secrets sont des poisons car ils renforcent les traumatismes. L’indifférence confirme que vous n'êtes qu’un objet utile / utilisable / formatable / jetable dans leurs scenari et non considéré(e) comme un individu à part entière ayant aussi des droits, des besoins, des désirs et en vie !

Le silence, les secrets et l’indifférence assurent à tous les membres complices, actifs ou non, d’une même “famille” / communauté : un déni de leurs responsabilités, leur bonne réputation, leur impunité et les récidives. 

Il est toujours plus aisé de pointer du doigt la victime comme aliénée / hystérique que d’admettre que des actes criminels ont bien eu lieu, parfois sous leurs yeux, et qu’ils n’ont rien fait pour que cela cesse !

Sans parler de toutes les prescriptions juridiques imposées à la victime / survivante : le silence, les secrets et l’indifférence visent à noyer les dysfonctionnements transgénérationnels, non pris en charge et non traités, en particulier : les déviances sexuelles, les violences, les possibles addictions et les stress post-traumatismes (espt / sspt) associés.

Il faut surtout ne pas hésiter : à parler, à demander de l’aide, à chercher l’information, à pousser les portes, à accepter les mains tendues et les soins nécessaires à son bon rétablissement. 

Il n’y a pas d’âge pour s’en sortir, pour être libre, pour (re)naître et pour se (re)construire. C’est le premier pas vers la liberté qui compte. Ce jour où l’on choisit de briser le silence et d’avancer ! 

Il y a 30 ans, fuir était quasiment impossible mais aujourd’hui c’est autre chose ! 

Quelle que soit votre histoire, que vous soyez victime, en cause ou témoin, les troubles de la mémoire traumatique et l’état de stress post-traumatisme peuvent toucher n’importe qui, n’importe quelle profession, n’importe quand, n’importe quel âge, n’importe quel événement de la vie quotidienne.

Soyez vigilant(e)s aux premiers symptômes qui ne trompent pas, qui, aujourd’hui, peuvent être pris en charge très rapidement en évitant des aggravations de santé, voire des maladies lourdes, le handicap et des complications familiales.

Il est vital de constituer sa propre boîte à outils de “survie”, d’informations et de guérison auprès de professionnel(le)s, d’établissements spécialisés, d’associations, de réseaux d’autres victimes / survivantes et d’entendre que vous n’êtes pas seul(e) !

Sachez que la résilience est un long chemin parsemé d'embûches, de chutes, de déceptions, de rejet, d’abandon, de rémissions, de patience et de persévérance et qu'elle en vaut la peine !

Votre histoire est votre force pour vous sortir des traumatismes. Elle est la clé de votre rétablissement. Elle est souvent la source de votre mission de vie. 

Pour ne plus subir, il faut agir et briser le silence. (Re)devenez acteur / actrice de votre vie ! Vous êtes votre solution !

Osez faire le premier pas de votre liberté ! 

Libérer la parole et briser le silence, c’est échapper à sa déshumanisation !

© Elisabeth Lapostolle

 

“Parce que vous êtes en vie, tout est possible.” - Thich Nhat Hanh 


En participant à cette émission spéciale, j’ai tenu à remercier : 

  • les Femmes de Confiance de mon réseau de l'ombre : “D’StressOn”, qui me soutiennent si nécessaire : Nancy LaborieAna Bayona, Marie-Jeanne Desbioles, Johanna Miazdzyk et mon binôme cynothérapie d’assistance : “Mr D3, mon Éclaireur"
  • les 140 victimes / survivantes qui m’ont accordé leur confiance, 
  • les Elu(e)s, les Ami(e)s qui m’encouragent dans mes actions ainsi que les associations, 
  • les professionnel(le)s de santé qui m’ont aidé à la verbalisation, à la résilience et à la constitution de ma propre “boîte à outils Espt” : Dr Mastour, Mme Chamboncel, Dr Fraigneau, Mme Suzan, Mme Blasquez,
  • toutes les personnes qui m’ont fait confiance ces 30 dernières années,
  • celles / ceux qui m’ont tendu la main quand de besoin,
  • celles / ceux qui m’ont laissé choir, pour me permettre de me concentrer sur les bonnes personnes qui le méritaient,
  • mon Amie : la polyarthrite rhumatoïde, déclenchée par stress post-traumatique, qui m’accompagne chaque jour pour me rappeler d’être désormais ma priorité.

Je souhaitais également remercier toute l’équipe de “Ça Commence Aujourd’hui” (notamment : Emmanuelle, Faustine, Fanny et Grégory), France Télévision et Réservoir Prod pour leur invitation, leur bienveillance, leur organisation, leur prise en charge et pour permettre la diffusion de témoignages d’espoir, de sensibilisation et d’informations utiles à toutes et à tous.

Bien qu’handicapée, je poursuis des actions ponctuelles bénévoles : 

  • visites “cynothérapie / médiation animale” dans les Ehpad (Vias et Marseillan) avec mon merveilleux binôme,
  • assistance aux victimes / survivantes (en particulier : emprise, viol, inceste),

Projet en cours : la rédaction du livre témoignage “Le Petit Soldat de l’Ombre”.

 


 

Rendez-Vous : le Mercredi 20 novembre 2019 à 13h50 sur France 2

 

 


 

HÉRAULT - Témoignage de Sensibilisation - “Ça commence aujourd'hui - Spéciale” 

HÉRAULT - Témoignage de Sensibilisation - “Ça commence aujourd'hui - Spéciale” 


Retour    Imprimer

 

Banniere e-cap
Banniere herault tribune
MAISON GIL AGDE
Banniere Archipel été 2020
Aqualand 2019 horizontal
Vacances banniere hérault 1
AGDE - SANTONI
BANDEAU ASG
banniere mer et soleil
ESCAPADES-INFINI-HT.gif
Bannieres HT annonces légales et judiciaires
Grande roue banniere
Bannière olivier et kevin
banniere espace jet
Banniere herault tribune connexions
bannière Balneocap
Pégase banniere
No limit Patrac banniere
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
HYPER U
Altéa sécurité banniere
VIATERRA - PERMANENT
bannière UGP John masques
RTL 2 bannières 2019
Banniere cap rétro 2020
BANNIERE RICHEMER
AGDE - SANTONI
Affiche Cap rétro 2020
Affiche RICHEMER
No limit Patrac affiche
affiche Balneocap
Affiche mer et soleil
INTERMARCHE  DRIVE VERTICAL
Affiche UGP John masques
RTL 2
Affiche e-cap 2020
affiche espace jet
VIATERRA - PERMANENT
Vacances hérault 4
Grande roue affiche
Affiche Archipel été 2020
affiche herault tribune connexions
Aqualand 2019 affiche
Cave-vinocap.gif
Altéa sécurité affiche
Pégase affiche
affiche OLIVIER ET KEVIN
HYPER U
Vacances hérault 1
affiche herault tribune
MAISON GIL AGDE
Vacances hérault 2
 

 

 

 Et vous, qu’en pensez vous ? C’est le moment de le dire ! 

Seuls les inscrits au TROMBINOSCOPE peuvent laisser des commentaires aux articles. S'inscrire au TROMBINOSCOPE
Hérault-Tribune offre ici un espace où chacun peut exprimer librement son point de vue.
La courtoisie est de mise dans ce forum.
Un point de vue différent du votre enrichit le débat, quelqu'un qui ne partage pas votre avis n'est pas un ennemi.
L’idée est d'échanger dans le respect des idées de chacun. Chaque participant est identifié.
Prendre connaissance de la charte de bonne conduite.

 

 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE