ACTUALITÉS : BEZIERS - Un bout de seringue retrouvée dans l'assiette d'un restaurant scolaire

BEZIERS - Un bout de seringue retrouvée dans l'assiette d'un restaurant scolaire

 

L’affaire remonte au mois d’avril dernier et avait plutôt été passée sous silence. 

L’affaire remonte au printemps dernier. A l’occasion d’un repas servi dans le restaurant scolaire de l’école Malbosc, un élève retrouve dans son assiette un morceau de serringue retrouvé dans un morceau de viande. Un agent de la cantine s'en est rendu compte et la retirer à temps.

Le bout de métal a été analysé et il s’est avéré être un morceau d’aiguille de seringue vétérinaire.

Une aiguille cassée lors de la vaccination de l'animal

L’entreprise l'Occitane de restauration s'est donc retourné vers son fournisseur de viande qui explique qu'un incident a pu avoir lieu lors de la vaccination obligatoire de l'animal avant l'abbatage. Au vu de l’incident, la société a décidé d’interrompre sa collaboration avec cet éleveur.

Un argument de campagne pour l'opposition 

Cette semaine, Pascal Resplandy, conseiller municipal d’opposition et candidat à la mairie de Béziers enfonce le clou ( ou l'aiguille !) et souhaite que toute la lumière soit faite sur la gestion de la restauration collective à Béziers. 

Pour lui, "cet événement grave, est l'arbre qui cache la forêt de la gestion des cantines scolaires de Béziers. L'Occitane de la restauration, titulaire d'un contrat de délégation de la mairie de Béziers, est depuis plusieurs années sérieusement remise en cause et l'opacité règne. En 2016, un audit révélait les "dysfonctionnements graves pour l'hygiène et la sécurité alimentaire" de nos enfants, de nos aînés. Aucune communication n'a été faite à ce sujet. Trois ans plus tard, rien n'a été fait pour résoudre ces dysfonctionnements, au contraire, la cuisine centrale, malgré de nombreux avertissements, a été contrainte de fermer ses portes pour faire des travaux de mise aux normes"

Que toute la lumière soit faite 

Aujourd'hui, l'élu souhaite qu'un nouvel audit soit réalisé et restitué aux Biterrois afin de faire le bilan sur ce qui a été entrepris par l'Occitane de la restauration et la municipalité de Béziers et de "faire toute la lumière sur ce scandale qui met en danger la vie de nos enfants". Il lance même une pétition à ce sujet.

 

 


 

La rédaction d'hérault-tribune (30-11-19)     37072 vues

Retour    Imprimer

 

HYPER U
Global Diagimmo banniere
RTL 2 bannières 2019
MAISON GIL AGDE
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
Covid-19 ville de Pézenas
Bannière olivier et kevin
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
ICI VOITURES et ICI CARTE GRISE horizontal
AGDE - SANTONI
BANNIERE RICHEMER
La Maison du Terroir Français horizontal
Bannieres HT annonces légales et judiciaires
BALNEOCAP - PERMANENT
ATOL - OPTICIEN
Global Diagimmo affiche
MAISON GIL AGDE
ATOL - OPTICIEN
ICI VOITURES et ICI CARTE GRISE
Affiche RICHEMER
affiche OLIVIER ET KEVIN
RTL 2
La Maison du Terroir Français affiche
INTERMARCHE  DRIVE VERTICAL
HYPER U
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
 Envoyer par E-mail 

 

 

 Et vous, qu’en pensez vous ? C’est le moment de le dire ! 

Seuls les inscrits au TROMBINOSCOPE peuvent laisser des commentaires aux articles. S'inscrire au TROMBINOSCOPE
Hérault-Tribune offre ici un espace où chacun peut exprimer librement son point de vue.
La courtoisie est de mise dans ce forum.
Un point de vue différent du votre enrichit le débat, quelqu'un qui ne partage pas votre avis n'est pas un ennemi.
L’idée est d'échanger dans le respect des idées de chacun. Chaque participant est identifié.
Prendre connaissance de la charte de bonne conduite.

 

 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE