ACTUALITÉS : BEZIERS - Une grande première à la Polyclinique Saint Privat 

BEZIERS - Une grande première à la Polyclinique Saint Privat 

 

 

La « Sleeve gastrectomie », réduction pour raison médicale de l’estomac, est un acte médical complexe mais maîtrisé. À la Polyclinique Saint Privat de Boujan sur Libron, un travail particulièrement minutieux est mené pour faciliter encore le vécu de l’opération par le patient.

Depuis quelques années, la Sleeve est devenue l’un des traitements les plus efficaces dans la prise en charge de l’obésité : au plan national, elle représente 70 % des interventions dans ce domaine de la chirurgie bariatrique.

Une chirurgie proposée en ambulatoire

À la Polyclinique Saint Privat, la Sleeve est, depuis le mois d’octobre, proposée en ambulatoire. Est concerné le patient désireux d’intégrer ce programme dont un cadre très strict, comme le note Pierre Urbain, chirurgien dans l’établissement : « Les critères d’éligibilité sont précis : volonté du patient d’intégrer ce programme,  ne vit pas seul à la maison, absence de pathologie lourde (diabète, hypertension, apnée du sommeil), domicile à une demi-heure maximum de la clinique, bonne compréhension de tout ce qu’il faut faire avant et après l’intervention. »

Une Récupération Accélérée Après Chirurgie

La RAAC (Récupération Accélérée Après Chirurgie), base de l’ambulatoire, est de plus en plus souhaitée par les patients. À la Polyclinique Saint Privat, suite à une Sleeve, les opérés sont 70 % à sortir le premier jour, notamment parce qu’une approche innovante a été validée par le duo anesthésiste-chirurgien. Tout est fait pour lutter contre la nausée et la douleur, situations qui perturbent la bonne réalisation de l’ambulatoire. Des moyens simples sont mis en œuvre avec un horaire particulier : ingestion d’eau sucrée trois heures avant l’opération, absence de pose de drain chirurgical, limitation de la taille et du nombre des  cicatrices, anesthésie intra abdominale…) L’après-intervention est donc facilité. Le soir, l’anesthésiste et le chirurgien revoient le patient avant sa sortie.

Il faut bien noter qu’il n’y a pas de rupture de suivi par la suite car la surveillance post-opératoire au domicile est tout à fait superposable à celle de la clinique par l’intermédiaire de l’HAD (Hospitalisation à Domicile) de Béziers HAD dont les médecins et infirmiers assurent le suivi (température, pouls, tension, prise de sang, administration d’antidouleurs,…) au travers notamment du cathéter ou de la perfusion qui est conservée si nécessaire. Le service d’HAD aura rencontré le patient avant l’opération pour lui expliquer les modalités. Le patient est ensuite revu par le chirurgien trois jours après la sortie.

Le témoignage d'une patiente

Myriam, 50 ans « au régime depuis des années, avec des pertes de 18kg et des reprises équivalentes, suivie sans succès durable par un nutritionniste » s’est orientée de son plein gré vers la Sleeve. L’opération s’est bien passée et la jeune femme ne regrette pas du tout. « J’ai suivi le protocole de bilan avant l’opération avec motivation », confie-t-elle. Le protocole est imposé et identique dans tous les établissements de santé. Il comprend notamment un bilan cardiaque, pneumologique, gastroentérologique, sanguin, nutritionnel, psychologique, et des ateliers de travail personnalisés.

Quant à l’opération elle-même, Myriam en garde un souvenir... fugace : « Je suis entrée à la clinique à 7 h 30, à 9 h 00 j’étais au bloc et à 20 h 15 à la maison. » Sans problème.

« Nous prescrivons bien entendu des antalgiques pour la douleur, une prévention des phlébites par des anticoagulants et des bas de contention », ajoute Fabrice Menghini, anesthésiste, étroitement associé au post-opératoire.

Au long terme, le patient est ensuite revu par l’équipe chirurgicale un mois après l’intervention puis à six et douze mois et ensuite une fois par an. « Concernant la récupération d’une alimentation libre, nous constatons une grande variabilité » souligne Pierre Urbain, « mais une alimentation normale est envisageable à six semaines maximum. L’âge et l’IMC (indice de masse corporelle) ne jouent pas, au contraire des facteurs environnementaux » Myriam, en tout cas, est confiante en sa réussite.


Polyclinique Saint-Privat

Rue de la Margeride
BP 90051
34 760 Boujan-sur-Libron

04 67 35 46 00


 

BEZIERS - Une grande première à la Polyclinique Saint Privat 

La rédaction d'hérault-tribune (14-12-19)     4358 vues

Retour    Imprimer

 

HYPER U
SORTIES.gif
BALNEOCAP - PERMANENT
Bannière olivier et kevin
MAISON GIL AGDE
AGDE - SANTONI
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
nouribio horizontal
Archipel de l'eau bannière
ATOL - OPTICIEN
RTL 2 bannières 2019
Capao  fitness bannière du 1er janvier au 31 janvier 2020
La Maison du Terroir Français horizontal
VIATERRA - PERMANENT
Stephane Guillon spectacle du 21 02 2019 Sète HORIZONTAL
La Maison du Terroir Français affiche
HYPER U
MAISON GIL AGDE
affiche OLIVIER ET KEVIN
ATOL - OPTICIEN
Stephane Guillon spectacle du 21 02 2019 Sète AFFICHE
nouribio affiche
Capao fitness Affiche 1er janvier / 31 janvier 2020
Archipel de l'eau affiche
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
Invitation-voeux.gif
V_VOEUX-2020.gif
VIATERRA - PERMANENT
RTL 2
 Envoyer par E-mail 

 

 

 Et vous, qu’en pensez vous ? C’est le moment de le dire ! 

Seuls les inscrits au TROMBINOSCOPE peuvent laisser des commentaires aux articles. S'inscrire au TROMBINOSCOPE
Hérault-Tribune offre ici un espace où chacun peut exprimer librement son point de vue.
La courtoisie est de mise dans ce forum.
Un point de vue différent du votre enrichit le débat, quelqu'un qui ne partage pas votre avis n'est pas un ennemi.
L’idée est d'échanger dans le respect des idées de chacun. Chaque participant est identifié.
Prendre connaissance de la charte de bonne conduite.

 

 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE