ECONOMIE EMPLOI : PEZENAS - Un rassemblement pour une mise en place du nouveau BAC plus JUSTE et plus HUMAINE

PEZENAS - Un rassemblement pour une mise en place du nouveau BAC plus JUSTE et plus HUMAINE

LIBRE EXPRESSION

La rubrique « libre expression » du journal est un espace de contribution personnelle

permettant la publication de textes externes à la rédaction.

Il n'engage que son auteur et en aucun cas la rédaction.

Vous pouvez lui écrire directement en cliquant sur sa signature ou commenter l'article.


Dans le cadre du nouveau baccalauréat, l' épreuve E3C est une étape cruciale pour les élèves, elle  marque le début du nouveau bac 2021!

Son organisation, qui a lieu dans quelques jours, est hautement problématique.

Nos enfants ne sont pas prêts pour passer cette première étape importante dans le nouveau BAC.

L’arrivée en urgence des inspecteurs académiques pour rectifier les sujets proposés et le report sans difficulté des épreuves confirment que la réforme du baccalauréat a été lancée à la va-vite.

Nous reconnaissons que la direction, l'administration et toutes les équipes pédagogiques et éducatives de l'établissement  doivent faire preuve d'une très grande capacité d'adaptation et de tolérance pour faire en sorte que les élèves puissent arriver à passer leurs épreuves avec le moins de préjudice possible mais tout cela ne se passe pas dans un climat serein, propice  à la réussite scolaire de nos enfants. 

Si ce premier obstacle est franchi, nous devons garder une certaine vigilance sur le déroulement des prochaines épreuves : celles du 3ème trimestre des élèves en 1ère et les épreuves finales pour l'année prochaine en terminale, afin que celles-ci se passent cette fois dans un climat serein, propice à la réussite scolaire de nos enfants.

Malgré le report des épreuves E3C de 15 jours et des sujets en corrélation avec le programme étudié, nous, parents d'élèves, proposons de maintenir notre mouvement de rassemblement prévu.

MERCREDI 15/01 à 12H devant LE LYCEE JEAN MOULIN de PEZENAS avec les professeurs

 Sachez que notre démarche n'est pas isolée. Dès le début, la FCPE s’est mobilisée aux côtés des enseignants et des élèves contre la mise en place des réformes du lycée et du bac, impulsées dans la précipitation par le Ministère de l’Éducation Nationale.

Rose-Marie ROMERO (15-01-20)     69103 vues

Retour    Imprimer

 

bannière UGP John masques
RTL 2 bannières 2019
BANDEAU ASG
Banniere cap rétro 2020
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
Pégase banniere
MAISON GIL AGDE
Banniere herault tribune
ESCAPADES-INFINI-HT.gif
Altéa sécurité banniere
HYPER U
Bannière olivier et kevin
Banniere Archipel été 2020
No limit Patrac banniere
Aqualand 2019 horizontal
Bannieres HT annonces légales et judiciaires
VIATERRA - PERMANENT
Grande roue banniere
Banniere herault tribune connexions
BANNIERE RICHEMER
banniere mer et soleil
banniere espace jet
Banniere e-cap
Vacances banniere hérault 1
AGDE - SANTONI
bannière Balneocap
Affiche UGP John masques
Vacances hérault 4
Affiche RICHEMER
affiche espace jet
HYPER U
Grande roue affiche
Affiche Cap rétro 2020
affiche herault tribune connexions
VIATERRA - PERMANENT
Altéa sécurité affiche
affiche Balneocap
MAISON GIL AGDE
Aqualand 2019 affiche
INTERMARCHE  DRIVE VERTICAL
Affiche mer et soleil
Affiche e-cap 2020
RTL 2
Affiche Archipel été 2020
affiche herault tribune
Vacances hérault 2
No limit Patrac affiche
affiche OLIVIER ET KEVIN
Cave-vinocap.gif
Vacances hérault 1
Pégase affiche
 

 

 

 Et vous, qu’en pensez vous ? C’est le moment de le dire ! 

Seuls les inscrits au TROMBINOSCOPE peuvent laisser des commentaires aux articles. S'inscrire au TROMBINOSCOPE
Hérault-Tribune offre ici un espace où chacun peut exprimer librement son point de vue.
La courtoisie est de mise dans ce forum.
Un point de vue différent du votre enrichit le débat, quelqu'un qui ne partage pas votre avis n'est pas un ennemi.
L’idée est d'échanger dans le respect des idées de chacun. Chaque participant est identifié.
Prendre connaissance de la charte de bonne conduite.

 

 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE