ARTS ET CULTURE : SERIGNAN - A la découverte de la langue occitane : la prononciation

SERIGNAN - A la découverte de la langue occitane : la prononciation


Le confinement en s'instruisant. Nous vous proposons de découvrir de façon ludique la langue occitane qui fait partie intégrante de notre identité. En partenariat avec le CFPO - Région Occitanie et le groupe occitan de l'école Paul Bert, cette rubrique vous permettra d'apprécier la richesse de la culture occitane et ses accents chantants.

Aujourd'hui la rubrique est consacrée à la prononciation de la langue. Vous pouvez poursuivre l'expérience sur le site du CIRDOC-Institut occitan de cultura www.occitanica.eu où vous trouverez toutes sortes de ressources en ligne. Restons curieux et avides d'apprendre chaque jour quelque chose de nouveau. Acabataz d'intrar...nostra lenga es vostre!
 

Voyelles
i Le i se prononce comme en français : un nis (un nid).
u Le u se prononce aussi comme en français (et non "ou" comme en espagnol !) : la luna (la lune).
a Le a tonique garde la même prononciation qu’en français : un pastre (un berger).
il se prononce "o" en majorité, lorsqu’il est en fin de mot (ou suivi d’un s) : trenta cadièras (trente chaises).
è Le è se prononce « ouvert », tout comme en français : un castèl (un château).
e En revanche, le e qui ne comporte pas d’accent se prononce "é" comme dans été : negre (noir).
o Le o se prononce "ou" : un ostau (une maison).
ò Avec un accent grave, il reste prononcé "o" : un estilò, un bòsc (un stylo, un bois).

Groupes de voyelles
Diphtongues
Lorsque deux voyelles se suivent à l’écrit, on prononcera les deux à l’oral selon la prononciation indiquée plus haut : una glèisa, un peis, lo coide (une église, un poisson, le coude).
Le u dans une diphtongue va se transformer en "ou" exceptionnellement : una taula, lo teulat (une table, le toit).
Triphtongues
Lorsqu’il y a trois voyelles qui se suivent, on prononce les trois successivement : nuèit (nuit), fiau (fil), ieu (je, moi).

Consonnes particulières
lh Le groupe de consonnes lh se prononce comme dans le français de "escalier" : una fuèlha (une feuille).
nh Le groupe de consonnes nh est l’équivalent du "gn" en français : una castanha (une châtaigne).

JB pour la rédaction d'hérault-tribune (20-04-20)     41153 vues

Retour    Imprimer

 

salon immobilier banniere
Altéa sécurité banniere
Bannière olivier et kevin
AGDE - SANTONI
Bannieres HT annonces légales et judiciaires
Banniere herault tribune
MAISON GIL AGDE
Dermapure banniere
JEP.gif
banniere Balneocap soins régénerants
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
ATOL - OPTICIEN
Grande roue banniere
Département bannière mobilité 2
Banniere herault tribune connexions
RTL 2 bannières 2019
Département bannière mobilité 1
HYPER U
banniere mer et soleil
BANNIERE RICHEMER
VIATERRA - PERMANENT
Département Hérault campagne BUDGET PARTICIPATIF banniere
bannière Balneocap
BANDEAU ASG
Département Hérault campagne BUDGET PARTICIPATIF affiche
HYPER U
Affiche ouverture uniquement DERMAPURE
salon immobilier Affiche
Grande roue affiche
affiche herault tribune connexions
VIATERRA - PERMANENT
Département affiche mobilité 2
affiche herault tribune
ATOL - OPTICIEN
Département affiche mobilité 1
affiche OLIVIER ET KEVIN
affiche Balneocap
Affiche atelier sophrologie l'archipel
Altéa sécurité affiche
affiche Balneocap soins régénerants
MAISON GIL AGDE
INTERMARCHE  DRIVE VERTICAL
RTL 2
Affiche RICHEMER
Dermapure affiche
Affiche mer et soleil
Cave-vinocap affiche
 

 

 

 Et vous, qu’en pensez vous ? C’est le moment de le dire ! 

Seuls les inscrits au TROMBINOSCOPE peuvent laisser des commentaires aux articles. S'inscrire au TROMBINOSCOPE
Hérault-Tribune offre ici un espace où chacun peut exprimer librement son point de vue.
La courtoisie est de mise dans ce forum.
Un point de vue différent du votre enrichit le débat, quelqu'un qui ne partage pas votre avis n'est pas un ennemi.
L’idée est d'échanger dans le respect des idées de chacun. Chaque participant est identifié.
Prendre connaissance de la charte de bonne conduite.

 

 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE