ACTUALITÉS : HERAULT - Freddy Ley s'en est allé rejoindre le King

HERAULT - Freddy Ley s'en est allé rejoindre le King

 

HERAULT - Freddy Ley s'en est allé rejoindre le King

Il était le plus américain des Sétois. Celui qui incarnait l'ombre d'Elvis Presley au point d'en devenir le sosie officiel en Europe a rejoint son idole cette semaine, succombant à un accident de la route.

Ce mardi, trois véhicules sont entrés en collision sur la commune de Frontignan. Un accident qui aura été fatal à une personnalité hors normes qui a su incarner pendant plus de 40 ans l'esprit du king.

Né à Tunis et après une enfance à Casablanca, Freddy Maltese de son vrai nom arrive à Sète à l'âge de 16 ans. Très vite imprégné par l'esprit du king et bénéficiant d'une ressemblance troublante avec la star américaine, il fera son tout premier show en 1964 au Bahut des Vedettes, célèbre tremplin rock local.

Sa personnalité fera le reste. Surnommé le "King Français" par la presse, sa prestance sur scène lui a permis d'assurer de nombreux galas avec un succès toujours grandissant. Ses chansons et ses reprises transcendent le public. Son timbre de voix si particulier fait renaître dans les coeurs nostalgiques le feeling et la frénésie du king.

Localement, il avait su tisser des liens d'amitiés très forts qui le rendaient encore aujourd'hui très populaire. Il avait donné rendez-vous à ses fans en 2018 au théâtre de Béziers, un moment immortalisé par les caméras d'hérault-tribune (vidéo ci-jointe). 

Dernièrement, il avait participé par amitié envers son vieux copain Paul-Eric Laures,  au concours d'élégance du rassemblement de voitures de collection Cap Rétro en improvisant l'un de ses meilleurs tubes en sortant par surprise d'une belle américaine des années 60. Il était comme ça Freddy, généreux et toujours surprenant !

Il devait également être au programme des Brescoudos en septembre prochain.

Toute la rédaction d'hérault-tribune adresse ses très sincères condoléances à sa famille.

 

 
 



 

HERAULT - Freddy Ley s'en est allé rejoindre le King

HERAULT - Freddy Ley s'en est allé rejoindre le King

HERAULT - Freddy Ley s'en est allé rejoindre le King

HERAULT - Freddy Ley s'en est allé rejoindre le King

HERAULT - Freddy Ley s'en est allé rejoindre le King

HERAULT - Freddy Ley s'en est allé rejoindre le King

GS pour la rédaction d'hérault-tribune (30-05-20)     19987 vues

Retour    Imprimer

 

Département hérault je participe banniere
bannière Balneocap
VIATERRA - PERMANENT
ATOL - OPTICIEN
Banniere herault tribune connexions
Dermapure banniere
AGDE - SANTONI
BANDEAU ASG
RTL 2 bannières 2019
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
Banniere herault tribune
Grande roue banniere
Banniere PARADISE 6 mois
Département banniere biodiversité Arbres
Richemer banniere 2020/2021
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
Bannieres HT annonces légales et judiciaires
HYPER U
Cave La part des anges / Boudou banniere 2020
MAISON GIL AGDE
Bannière olivier et kevin
INTERMARCHE  DRIVE VERTICAL
Dermapure affiche
Cave La part des anges / Boudou affiche 2020
affiche herault tribune connexions
VIATERRA - PERMANENT
Affiche ouverture uniquement DERMAPURE
Affiche atelier sophrologie l'archipel
ATOL - OPTICIEN
MAISON GIL AGDE
HYPER U
affiche herault tribune
Département affiche biodiversité Arbres
Affiche PARADISE 6 mois
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
affiche Balneocap
Département hérault je participe affiche
affiche OLIVIER ET KEVIN
Grande roue affiche
RTL 2
Richemer affiche 2020/2021
 

 

 

 Et vous, qu’en pensez vous ? C’est le moment de le dire ! 

Seuls les inscrits au TROMBINOSCOPE peuvent laisser des commentaires aux articles. S'inscrire au TROMBINOSCOPE
Hérault-Tribune offre ici un espace où chacun peut exprimer librement son point de vue.
La courtoisie est de mise dans ce forum.
Un point de vue différent du votre enrichit le débat, quelqu'un qui ne partage pas votre avis n'est pas un ennemi.
L’idée est d'échanger dans le respect des idées de chacun. Chaque participant est identifié.
Prendre connaissance de la charte de bonne conduite.

 

 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE