ACTUALITÉS : CAP D’AGDE - Un projet d’attentat terroriste au village naturiste : 6 mois de prison ?

CAP D’AGDE - Un projet d’attentat terroriste au village naturiste : 6 mois de prison ?

CAP D’AGDE - Un «  projet » d’attentat terroriste au village naturiste : 6 mois de prison ?   

Le titre du quotidien régional " Il voulait commettre un attentat au Cap d’Agde "  a été repris en choeur par de très nombreux médias nationaux au premier rang desquels  l’hebdomadaire L’EXPRESS. Les chaines de télévision numériques ne devraient pas être en reste pour relayer  cette information qui à une semaine de la pleine saison a tout lieu d’inquiéter les quelques centaines de milliers de vacanciers attirés par la qualité des rivages agathois et la diversité de l’offre touristique proposée par la première station touristique Européenne.

CINQ COLONNES ...et SIX MOIS

Le titre sur CINQ COLONNES à LA UNE n’est pas là pour les rassurer. Il inquiète légitimement les centaines de professionnels du tourisme dont le  début de saison a déjà été perturbé par la météo, les grèves et les attentats.

Les SIX MOIS DE PRISON écopés par le prévenu pour ce « projet »  d’attentat semblent peu de chose en rapport avec la taille de la manchette éditoriale du quotidien régional. La question mérite d’être posée.

Si le projet  d’attentat terroriste précité est avéré,  la peine est ridicule en regard des textes de loi qui prévoient selon l’article 421-5 du code pénal que participer à une entreprise terroriste en vue de la préparation d'un attentat est puni de dix ans d’emprisonnement .

La simple " apologie du terrorisme " est, pour sa part  punie d’une peine de cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende.  Où le titre est trop gros ou la peine est trop faible !  Manifestement il y a de quoi être perplexe. 

 Que s’est il passé ?

Le gérant d’un fast food " biterrois à l’enseigne de «TOUBIB BURGER »  qui proposait des menus " AK-47 ",  “Grenade” ou encore “K-lach" avait  été condamné le 17 octobre dernier  à un an de prison par le tribunal de Béziers pour apologie du terrorisme et détention d'armes. Une peine assortie de 5 ans d'interdiction d'exercer. Les policiers avaient retrouvé un fusil et des munitions à son domicile alors que le prévednu portait un T-Shirt arborant l’inscription «  Daesh »

Incarcéré depuis à BEZIERS, il était libérable ce Vendredi 17 Juin 2016 après 8 mois de détention et vient d’être condamné à nouveau à six mois de plus derrière les barreaux pour le même motif en récidive : Apologie du terrorisme.

Au mois de mai des informations sont recueillies par le personnel pénitentiaire et le directeur de la maison d’arrêt du Gasquinoy à Béziers : Un co-détenu  les informent que l’homme projetterait d’aller perpétrer un attentat le jour de sa libération au village naturiste du Cap d’Adge.

En période d’Etat d’urgence et après la vague d’attentats survenus ces derniéres mois, l’affaire n’est pas prise à la légère par le procureur de la République de BEZIERS. Celui ci confie l’enquête aux policiers du SRPJ de Montpellier qui  conduit à la comparution du détenu vendredi 17 juin devant le tribunal correctionnel de BEZIERS.

Une aversion particulière pour les "culs-nus

Plusieurs de ses codétenus témoignent du prosélytisme de l’individu qui lancerait  des appels à la prière et tiendrait des propos antisémites. Ils témoignent également d’une aversion particulière pour les "culs-nus" qui le conduirait à envisager une action terroriste le jour de sa sortie de prison.

Un détenu à l’isolement et des propos démentis

L’homme a nié avoir proféré lesdites menaces. Il assure qu’il  se trouvait à l’isolement depuis son incarcération et qu’il ne serait sorti qu’une vingtaine d heures en promenade en huit mois d’incarcération. Il aurait ainsi déclaré  à l’audience  « : " À qui voulez-vous que je parle ? Je ne vois que des agents en bleu". Pour sa défense il évoque la basse vengeance de son codétenu

Après délibéré, les juges ont suivi les réquisitions du procureur en condamnant le commerçant biterrois à  six mois de détention supplémentaire.

Un terreau  à risque ?

Cette nouvelle médiatisation met le Cap d’Agde sous les feux des projecteurs parce qu’il représente un symbole de la fête et d’une forme de divertissement. 

En Février dernier, le Cap d’Agde n’était pas cité , mais chacun pensait au risque  lorsque   6 terroristes  projetant de s’attaquer à des clubs échangistes  avaient été arrêtés en Région Lyonnaise. Le récent attentat  homophobe à l'intérieur d'une discothèque Gay  d’Orlando peut également raviver certaines craintes, mais il en est de même pour toutes les activités festives cafés, lieux de culte, festivals et concertsde l'héxagone.

Le risque d’attentat existe, ici comme ailleurs ! Il est partout. Il faut en avoir conscience, mais le meilleur moyen de résister est de continuer à sortir, à vivre en société, à maintenir notre mode de vie.
Il serait absurde de céder à la panique et de déserter les lieux de convivialité et de fête ou encore les lieux touristiques, ce serait faire la part trop belle à ceux qui souhaitent par leurs méthodes nous en éloigner.

Plus de policiers, plus de renforts saisonniers.

Cette sur médiatisation devrait conduire légitimement nos gouvernants  de tous bords politiques confondus a réclamer dés demain et à obtenir très rapidement plus de policiers, plus de gendarmes et plus de renforts saisonniers sur notre station balnéaire pour garantir encore plus de sécurité aux 250 000 touristes qui cette année encore nous assureront de leur fidélité.


Voir la vidéo du magazine Complément d'enquête"  diffusée le 15 Octobre dernier


 


 

HERAULT TRIBUNE (19-06-16)     25954 vues

Retour    Imprimer

 

CAP D'AGDE - SANTONI
Bannière olivier et kevin
l'AMIRAL horizontal
nouribio horizontal
Capao  fitness bannière du 1er sept au 30 octobre 2019
BANNIERE RICHEMER
Salon Nautique d'Automne 2019 : banniere
SORTIES.gif
2ÈME GRAND BAZAR DE PÉZENAS
EDEN banniere
Camping Canoë Gorges du Tarn : bannière
objectif renov banniere adaptation logement
RTL 2 bannières 2019
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
ATOL - OPTICIEN
Fairway by MERCURE bannière
AGDE - SANTONI
Agglo Herault med banniere pépinières d'entreprises
VIATERRA - PERMANENT
MAISON GIL AGDE
Bistro Vias Plage bannière
BANDEAU ASG
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
BALNEOCAP - PERMANENT
Brasil grill bannière
Archipel de l'eau bannière
HYPER U
E-Cap, le 1er salon de la mobilité électrique bannière
CAP D'AGDE - SANTONI
Capao  fitness Affiche 1er sept / 30 octobre
Fairway by MERCURE affiche
ATOL - OPTICIEN
INTERMARCHE  DRIVE VERTICAL
nouribio affiche
Agglo Herault med affiche pépinières d'entreprises
HYPER U
Camping Canoë Gorges du Tarn : Affiche
objectif renov affiche adaptation logement
Salon Nautique d'Automne 2019 : affiche
l'AMIRAL affiche
Affiche RICHEMER
JEP.gif
affiche OLIVIER ET KEVIN
EDEN AFFICHE
E-Cap, le 1er salon de la mobilité électrique AFFICHE
Bistro Vias Plage affiche
RTL 2
VIATERRA - PERMANENT
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
Archipel de l'eau affiche
Brasil grill affiche
MAISON GIL AGDE
 Envoyer par E-mail 

 

 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE