ACTUALITÉS : CAP D'AGDE -  LA CHRONIQUE NATURISTE  par Pierre ADONIS - Semaine du 1° AOUT AU 7 AOUT 2016

CAP D'AGDE -  LA CHRONIQUE NATURISTE  par Pierre ADONIS - Semaine du 1° AOUT AU 7 AOUT 2016

CAP D'AGDE -  LA CHRONIQUE  NATURISTE   par Pierre ADONIS .

Écrivain et blogueur, retrouvez toutes les semaines l’interview de Pierre Adonis. 

Toutes les semaines, l’interview de la semaine vous invite à découvrir en entretien, un bar,  un club, un restaurant, un commerce ou bien une personnalité du Village.


L’interview de la semaine s’arrête ce jour à Héliopolis au Cap d’Agde naturiste, chez Raphaël, boucher passionnant et passionné dont le parcours incroyable s’écoute avec la plus grande des attentions... Après avoir travaillé plus de quinze années à Radio-France et réalisé des milliers d’interviews en tous genres, rarement je n’avais rencontré un personnage aussi attachant, épicurien et intéressant... Encore un grand merci à toi Raphaël ainsi qu’à ma chérie Laetitia Elle pour son aide précieuse... 

Il suffit de regarder tes étals, et le tour de magie opère naturellement, on a envie de tout déguster ! C’est de la magie ?

  • Il est possible de devenir magicien à partir du moment où l’on a foi en son métier. J’aime manger, les bonnes choses de la vie et les partager avec mes amis qui viennent chez moi. Concernant mes clients, c’est pareil, respecter et écouter leurs souhaits, leurs envies, c’est respecter leurs goûts, mais aussi cet aspect épicurien qu’ils ont en commun avec moi. Tu sais, je ne suis pas plus cher que la grande distribution, mes produits sont tous de qualité et frais, sauf de très rares exceptions. Nous soignons même nos carottes, elles sont pelées à la main ! Nous sommes des manuels, des artisans, des artistes ! L’art ne doit pas se cantonner à la peinture ou à la sculpture, je me considère artiste et je suis fier de l’être. Je ne suis pas qu’un boucher, je ne suis pas qu’un traiteur, je cherche toujours à créer, à faire évoluer la matière, la saveur. Rester statique, ce n’est pas pour moi, j’ai fait bien des choses ! Pour l’anecdote, j’ai établi le record du monde de la plus grande paella, c’était en 1987, elle faisait près de 20 tonnes pour environ 14 mètres de diamètre ! Tous les bénéfices sont allés à Line Renaud et la recherche contre le Sida, j’ai été le premier à donner.

Raconte-nous Raphaël et le Cap d’Agde ?

  • Il y a bien longtemps, j’avais une boucherie dans l’arrière-pays. Lorsque je me suis installé, j’avais une vingtaine d’années, c’était à Clermont l’Hérault. J’adorais le Cap d’Agde, et pour moi, «  l’avenir », c’était cette station balnéaire. C’est un « village » fabuleux. Ce fut un immense coup de cœur. Personne ne se ressemble ici. Ceux qui viennent au Cap d’Agde ont une pensée, une philosophie de vie qui me ressemble, d’ailleurs, ils croquent la vie à pleine dent, personne n’est triste, c’est fabuleux.

Tu as donc 3 boucheries. Raconte-nous ce parcours atypique…

  • J’ai tout créé de mes mains sans acheter de fonds de commerce. Ce sont des créations. Je ne repeins pas sur une toile. À un moment donné, j’avais 7 boucheries. Maintenant, j’en ai une ici à Héliopolis au Village, une autre au Mail de Rochelongue et une autre qui est tenue par mon frère Marc Port Richelieu. Mon âme du métier se trouve dans tous mes commerces. J’aime la création, je suis à l’initiative de l’hôtel  Oz’inn, c’est d’ailleurs mes enfants qui le gèrent et de l’hôtel Mercure, nous avons aussi créé Natureva… La liste est longue. Nous sommes une famille de créateurs tout comme le sont mes fils Hervé et Charles.

Tu as des centaines de produits, peux-tu nous citer quelques coups de cœur ?

  • Ce sont tous des coups de cœur ! Je prépare par exemple des petits plats comme le faisait ma grand-mère, la passion doit se transmettre. Tu vois, j’ai un charcutier qui s’appelle Jean-Marc, et bien lui aussi vient d’un autre monde, tant il est perfectionniste et passionné, c’est ce que j’aime. Le plat de l’été c’est la Paella, les vacanciers adorent ça, chaque jour j’en fais, c’est de la paella classique, et je peux te dire que tu en redemandes ! Si tu veux un bon morceau de viande, viens chercher une basse côte à 19,90 € le kilo, elle sera aussi bonne et même peut-être meilleure qu’une côte de bœuf ! Ma viande c’est de la Fleur d’Aubrac, elle est extraordinairement tendre, tu te régales ! Avec un petit rouge de *l’Hortus - que j’adore -, tu fonds directement ! Je pourrais te citer de nombreux vins, un autre que je peux conseiller, c’est un rosé des Caves Molière de Pézénas, il est exceptionnel ! Je suis avant tout un ARTISANT, le conseil et l’écoute vont de pair avec mon métier.

Parle-nous de ton parcours. Des personnes naissent avec une cuillère en argent dans la bouche, ce qui n’a pas du tout été ton cas…

  • Ah ça non ! Je suis un orphelin, mon père est mort lorsque j’avais 5 ans. Je me suis fait tout seul. Je suis très peu allé à l’école et j’ai démarré sans un sou. Sans audace et courage, on n’arrive à rien. Je ne suis pas « Monsieur », je suis Raphaël, je ne suis pas un patron, je suis Raphaël tout court. Je suis protecteur, mes employés sont mes enfants. S’ils ont un problème, ils viennent m’en parler. J’aime la grande honnêteté et surtout pas qu’on me raconte des conneries. Je ne suis parfois pas tendre avec eux, mais dans la justesse, un papa ne protège-t-il pas ses enfants ? Je gère mon entreprise comme un père de famille.

Comment te vois-tu dans dix années ?

  • Pierre, je vais avoir 70 ans, mais je ne vois pas m’arrêter, c’est impossible ! Tu sais, pour ne pas vieillir, ma mère me disait : travaille…

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Retrouvez l’ouvrage de Pierre Adonis et de sa compagne Laetitia Elle « Cap d’Agde History X », 15 nouvelles érotiques inspirées d’histoires vraies, le succès de l’été, chez Kathy et Daniel buraliste ainsi qu’à la boutique Un des Sens à Port Nature 1, à Port Ambonne au tabac-Presse et à Agde au Tabac-Presse-Loto 1 Boulevard Jean Monnet. Profil Facebook : Pierre Adonis ou Laetitia Elle.

Wikipedia : Pierre Adonis  

CAP D'AGDE -  LA CHRONIQUE NATURISTE  par Pierre ADONIS - Semaine du 1° AOUT AU 7 AOUT 2016

CAP D'AGDE -  LA CHRONIQUE NATURISTE  par Pierre ADONIS - Semaine du 1° AOUT AU 7 AOUT 2016

CAP D'AGDE -  LA CHRONIQUE NATURISTE  par Pierre ADONIS - Semaine du 1° AOUT AU 7 AOUT 2016

CAP D'AGDE -  LA CHRONIQUE NATURISTE  par Pierre ADONIS - Semaine du 1° AOUT AU 7 AOUT 2016

CAP D'AGDE -  LA CHRONIQUE NATURISTE  par Pierre ADONIS - Semaine du 1° AOUT AU 7 AOUT 2016

Pierre ADONIS - Chronique NATURISTE- HERAULT TRIBUNE (31-07-16)     8402 vues

Retour    Imprimer

 

CAP D'AGDE - SANTONI
cpro horizontale
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
L'escale Affiche
objectif renov horizontal
Plumeria
AGDE - SANTONI
nouribio horizontal
BANNIERE RICHEMER
SORTIES.gif
ATOL - OPTICIEN
Kicks night banniere
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
BALNEOCAP - PERMANENT
Bannière olivier et kevin
HYPER U
MERCURE
BANDEAU ASG
SICTOM PEZENAS BIODECHETS
GISS BANNIERE
EDEN banniere
RTL 2
VIATERRA - PERMANENT
MAISON GIL AGDE
  • IMG 20160726 182541
  • IMG 20160726 182554
  • IMG 20160726 182609
  • IMG 20160726 182741
  • PAELLA 1
  • Temps de cuisson cote de boeuf
 Envoyer par E-mail 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE