POLITIQUE : Robert MENARD, l'homme de conviction du jour à Europe 1 part en guerre contre Che Guevara

 

Robert MENARD, l'homme de conviction du jour à Europe 1 part en guerre contre Che Guevara

Aprés avoir récemment fait le buzz dans sa ville, Robert Ménard mène un autre combat médiatique au niveau national.

Invité cette semaine par Christophe Hondelatte sur Europe 1, Le maire de Béziers a marqué son incompréhension sur les célébrations qui s'organisent autour de la disparition de Che Guevara, mort il y a 50 ans.

Pour lui, il est incroyable que cette figure révolutionnaire soit encore célébrée aujourd'hui.

Des adolescents boutonneux oui mais pas des figures pensantes

"Comment y a-t-il encore des gens qui défendent Che Guevara ?, par des ado boutonneux, je veux bien mais par des têtes pensantes, comment celà est ce possible ? "s'interroge t-il après avoir énuméré plusieurs citations, la plupart à caractère raciste, issues de la bouche de cette figure révolutionnaire d'Amérique latine.

"C'est une grande tradition française de défendre des gens indéfendables", insiste t-il.

 

Danielle Simonnet, coordinatrice du Parti de Gauche, lui porte la contradiction.

"Un idéal de révolution et de justice sociale". En réponse, la coordinatrice du Parti de Gauche, qualifie les propos de Robert Ménard  "d'hallucinants" mais elle souhaiterait "revoir dans quel contexte" ils ont été prononcés. Selon elle, Che Guevara représente "un idéal de révolution et de justice" et qu'il est un homme politique "qui a joué un rôle extrêmement important" pour l'Amérique latine.

La rédaction d'Hérault Tribune (12-10-17)     6609 vues

Retour    Imprimer

 

CASINO - PERMANENT
AGDE - SANTONI
cpro horizontale
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
JF TERRASSEMENT
nouribio horizontal
BANDEAU ASG
Hippo banniere
SICTOM PEZENAS BIODECHETS
BEACHGAMES
HYPER U
TAXI LIMOUSINE
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
VIATERRA - PERMANENT
9 ECLUSES
BANNIERE RICHEMER
SPA MARSEILLAN
fourneaux agathois horizontal
RTL 2
MERCURE
 Envoyer par E-mail 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE