800 médicaments épinglés pour leur composition potentiellement cancérogène, dont le Spasfon et le Doliprane

Ce mercredi 22 décembre au matin, le magazine Kali a rendu publique une liste d'environ 800 médicaments comportant du dioxyde de titane, reconnu comme "probablement cancérogène"

Banni de notre alimentation, le dioxyde de titane est jugé comme “probablement cancérogène quand il est ingéré” et “cancérogène certain quand il est inhalé”, a expliqué sur France Info Christelle Pangrazzi, rédactrice en chef du magazine Kali, dédié à la consommation.

Ce produit servirait à blanchir ou faire briller environ 800 médicaments différents, notamment des traitements courants, comme le Doliprane, le Spasfon ou l’Imodium. Selon les laboratoires et fabricants de médicaments, la volonté de rendre les médicaments plus blancs ou brillants viserait à répondre au souhait des patients.

On a peine à imaginer que des patients préfèrent ingérer une substance cancérogène bien blanche et brillante plutôt que des comprimés moins blancs mais inoffensifs pour leur santé, tout en étant efficaces…

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.