À Agde, le couple de dealeurs était en mode 2.0

Un couple d’agathois, spécialisé dans la revente de stupéfiants, avait pour habitude communiquer avec ses clients uniquement sur Snapchat.

Cette messagerie populaire surtout chez les jeunes repose sur un principe simple dont les dealeurs ont su tirer les bénéfices : une fois vu, le message, photo ou vidéo, s’efface automatiquement. De quoi assurer l’esprit tranquille la promotion de leurs drogues avec un souci du marketing digne d’une start-up,  sans avoirbesoin de rappeler aux clients d’effacer la conversation. 

L’application au fantôme a permis au couple d’étendre sa clientèle en un rien de temps. C’est en tout cas ce qu’a pu constater les enquêteurs du commissariat d’Agde qui ont dû adapter leurs méthodes aux nouvelles technologies.

Un trafic en mode 2.0

L’enquête menée depuis le mois de septembre 2020 a permis d’établir, notamment grâce aux investigations téléphoniques et aux dispositifs de surveillance, que l’homme se livrait à un trafic de stupéfiants sur un point de deal de la commune d’Agde et que sa compagne prenait une part active dans cette activité illicite, notamment en conduisant son époux sur les lieux des transactions.

Lors des interpellations et des perquisitions, les enquêteurs ont découvert 470 grammes d’herbe de cannabis, 8 grammes de résine de cannabis et une vingtaine de plants de cannabis. 

Si la femme était inconnue de la justice, le jeune homme avait déjà été condamné à 8 reprises et se trouvait en état de récidive légale pour avoir été condamné notamment en 2018 pour des faits de détention de stupéfiants.

Des condamnations exemplaires

Âgé de 25 ans, il a été condamné pour trafic de stupéfiants et blanchiment à 2 ans d’emprisonnement dont 6 mois avec sursis. Sa compagne, âgée de 24 ans,  a été condamnée à 8 mois d’emprisonnement avec sursis. Le tribunal a également prononcé la confiscation des scellés, soit un véhicule acheté avec les revenus du trafic de stupéfiants et une somme d’argent d’environ 700 euros.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.