A La Panacée (Montpellier), jusqu’au 22 juin 2014, les artistes s'emparent des ondes

Quand l’art s’intéresse à la science… A mi-chemin entre une expo d’art et une…

Quand l’art s’intéresse à la science… A mi-chemin entre une expo d’art et une expo de sciences, l’événement qui se tient actuellement à La Panacée sous l’intitulé “Dernières nouvelles de l’éther” montre l’intérêt de certains artistes pour les ondes électro­magnétiques, pour ce qu’elles diffusent et la façon dont elles le diffusent. Cette exposition qui donne à voir et à expérimenter s’adresse autant aux adultes qu’aux enfants.

” Dernières nouvelles de l’éther “

Substance permettant de diffuser les ondes lumineuses, sonores et électromagnétiques, la notion d’éther a été développée à la fin du XIXe siècle. Longtemps liée à l’idée de la transmission de pensées et à l’occultisme dans l’esprit de certains (l’inventeur du téléphone, Alexander Graham BELL espérait par ce truchement communiquer avec l’esprit de son frère défunt), des artistes s’en sont emparés en imaginant que l’éther permettrait un langage universel entre les arts. En parallèle, de façon plus prosaïque, actuellement, un semblant de guerre fait rage entre les partisans et les adversaires des ondes. Celles-ci, appréciées pour leur aspect pratique (pour les télécommunications par exemple), sont en effet considérées comme nocives par une grande partie de la population.

L’exposition intergénérationnelle Dernières nouvelles de l’éther rassemble environ 70 œuvres réalisées par une quarantaine d’artistes français et internationaux autour des phénomènes imperceptibles qui nous entourent.  Bien que l’on se demande s’il s’agit d’art, de science ou de technique, cette expo se révèle ludique, pour autant que l’on souhaite expérimenter certains des dispositifs artistiques mis en place (sphère lumineuse réactive, store vénitien interactif, table musicale…). Et intéressante, si l’on fait l’effort de demander des explications au personnel chargé de la médiation auprès du public ou si l’on consulte le livret explicatif distribué à l’entrée…

” Art by Telephone… recalled “

Une seconde exposition se déroule actuellement à La Panacée. Intitulée Art by Telephone… recalled, elle réinterprète une exposition mythique qui s’était tenue au Musée d’Art contemporain de Chicago en 1969, et à l’occasion de laquelle les artistes avaient donné par téléphone des instructions pour que soient réalisées les œuvres qu’ils voulaient exposer. Cette expo, qui a marqué le développement de l’art conceptuel, abordait les enjeux de la traduction et de la -subjectivité de l’interprétation. Elle interrogeait sur la façon dont l’œuvre pouvait être véhiculée par le langage et sur la part d’aléatoire contenue dans ce type de création. La Panacée livre une version 2014 de ces œuvres, qui ont été recréées à partir du catalogue vocal contenant les instructions formulées en 1969 par les artistes participants – dont ARMAN et OPPENHEIM. Parallèlement, les commissaires de l’exposition, Sébastien PLUOT et Fabien VALLOS, ont invité des artistes actuels à émettre de nouvelles propositions par téléphone, mises en forme sur place par des étudiants de l’Ecole nationale supérieure de la photo d’Arles et de l’Ecole des beaux-arts d’Angers. Cette exposition en plusieurs phases – qui durera jusqu’au 14 septembre 2014 et donnera lieu à des vernissages les 21 mars, 16 mai et 13 juin 2014 – surfe sur la tendance actuelle consistant à travailler à partir d’expos importantes qui se sont tenues par le passé.

> Voir le site artbytelephone.com

Virginie MOREAU

> La Panacée, centre de culture contemporaine

14, rue de l’Ecole de Pharmacie – Montpellier – Tel. : 04 34 88 79 79 – www.lapanacee.org

> Exposition visible du mercredi au samedi de 12h à 20h, et le dimanche de 10h à 18h.

> Consultez le programme complet des nombreux événements et performances organisés à La Panacée, sur le site www.lapanacee.org

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.