A propos de la tartane « l’Espérance »

  Un gentilhomme qui nous vient de Grande Bretagne, grand passionné comme il se…

 

Un gentilhomme qui nous vient de Grande Bretagne, grand passionné comme il se doit des choses de la mer, nous avait fait part, il y a quelque temps déjà, de l’état lamentable dans lequel se trouve la malheureuse tartane «l’Espérance », tartane qui servait, à l’époque d’avant la motorisation, de « bateau bœuf » – la dernière tartane construite par les chantiers navals d’Agde en 1881.(pour le lecteur curieux, il existe, exposée au Musée Agathois, une très pédagogique maquette qui monte la pêche menée par deux de ces « bateaux – bœufs » tirant un filet commun).

On avait fait grand bruit pour son retour chez nous en 2005, on avait construit pour elle un ponton spécial derrière la Quarantaine, devenue plus tard École de Musique puis Maison de la Jeunesse. Agathoise.

Hélas,restée longtemps exposée aux vents et aux courants jusqu’à plus outre, le bateau donna un jour sur quelque obstacle et manqua de se briser, faisant eau de toute part et s‘enfonçant inexorablement dans une vase d‘où il sera bien malaisé de la sortir. Depuis, notre gentleman, qui avait constaté avec consternation l’état pitoyable que je viens de vous dire, entra encore plus profondément en soucis et tourments, pour ce que, disait-il, le fleuve est bien plus traître en hiver qu’en été, et qu’en l’état avancé de son infortune, il serait du dernier imprudent de laisser plus longtemps notre tartane à sa merci.

Alors, le 6 mars au soir, très exactement, muni des documents nécessaires je fis part de toute l’affaire à la jeune femme qui, dans l’équipe municipale, est responsable du patrimoine. Je lui présentai le sujet comme il me venait à l’idée : « je vous en prie très spécialement, il faudrait tout faire pour.la garder, pour la sauver, cette tartane. Ne pourrait-on se concerter avec des spécialistes; définir ce qui se devrait faire en urgence, établir  un plan de sauvetage en toute connaissance de cause, puis ordonner peu de choses au début, mais qui soient suivies avec la plus grande attention ?

Le retardement vient, dites vous, d’une grande absence de pécune,.et vous seriez donc condamnés à faire toujours plus avec moins ! Mais.est-il vraiment besoin pour la commune d’y faire de grosses dépenses ? Pourrais-je vous donner quelqu’avis sur divers moyens d’obtenir des subsides ? Il doit bien exister une possibilité de faire agir les amis du Musée de la Marine de la Capitale, les Associations d’anciens marins ; de contacter dans l’ancienne base sous-marine de Lorient le tout nouveau Musée où sont exposés de vrais bateaux historiques – je pense que l’Espérance possède assez de titres pour en faire partie ! De toute façon, rien ne coûte d’essayer ! 

Parce qu’elle a vraiment un très beau nom, dites moi, notre tartane : « l’Espérance »

G.C

Si vous souhaitez avoir des renseignements complémentaires, consulter notre site :

http://www.agde-agathe1901.com/  ainsi que le site de l’association “Lou Capian de Thau” http://loucapiandethau.over-blog.com

Pour le Bureau

Le Président Jacques TREILLE

http://nsm03.casimages.com/img/2010/05/13/1005130849171048436025361.jpg

http://nsm03.casimages.com/img/2010/05/13/1005130849421048436025369.jpg

Association agréée pour l’Urbanisme et l’Environnement. Elle défend aussi le Patrimoine communal et la Qualité de la Vie (Bruit, Sécurité, Hygiène et Propreté, Circulation Stationnement)

L’Association peut, en outre, apporter une aide à ses adhérents sous forme de conseils ou d’assistance.

Adresse postale : B.P.30010 – 34 301 AGDE Cedex

Notre Site Internet www.agde-agathe1901.com Adresse Courriel : assosagathe@orange.fr

Permanences tous les samedis matin de 10 h30 à 12 heures à son siège social 2 rue de la Poissonnerie, centre historique de la cité à AGDE ville la cité à AGDE VILLE

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.