Aéroports : succès de Hop Air France à Montpellier - Volotea lance 8 lignes nouvelles à Toulouse

Depuis Montpellier, la Navette HOP! Air France Paris-Orly enregistre une hausse de sa fréquentation de 19 % en 4 mois. A Toulouse, Volotea lance 8 nouvelles lignes et crée 30 emplois.

Navette HOP! Air France Paris-Orly : + 19 % en 4 mois

Hélène Abraham, directrice commerciale Marketing et Produits au sein de l’activité HOP! Air France, était à Montpellier le mardi 28 mars 2017 pour présenter les résultats 2016 de HOP! Air France. Ce premier bilan fait suite au lancement de La Navette HOP! Air France dans la capitale languedocienne. Avec le lancement de La Navette fin octobre 2016, HOP! Air France a mis en place 2 vols quotidiens supplémentaires à Montpellier : un au départ de Montpellier à 7h20 et de Paris-Orly à 9h30 ; le vol Paris/Montpellier de 18h45 est remplacé par un vol à 17h20 et un autre à 19h40. Après 4 mois, l’offre de La Navette vers Paris-Orly a augmenté de 19 %, suivie par un trafic en augmentation de 15 %.
Hélène Abraham a également évoqué l’offre depuis Montpellier à l’été 2017. Elle se compose de :
– 10 vols quotidiens vers Paris-Orly opérés en Airbus (319, 320 ou 321) ou en CRJ 1000
– 4 vols quotidiens vers Paris-Charles de Gaulle en Airbus
– 3 vols quotidiens vers Nantes en CRJ 700 ou en Embraer 145
NOUVEAU : 1 vol hebdomadaire vers IBIZA chaque samedi du 8 juillet au 26 août 2017 en ATR 42.
Au total, à l’été 2017, HOP! Air France offrira plus de 800 000 sièges, soit 8 % de plus par rapport à l’offre estivale de 2016.
En 2016, la compagnie aérienne annonce une offre totale en augmentation de 3,7 %, le trafic de et vers Montpellier ayant augmenté de 2,7 % l’an dernier (comparé à 2015), avec plus de 611.000 passagers transportés. Les résultats sur Ajaccio sont annoncés comme excellents, avec une croissance de 35 % du trafic (comparé à 2015). Le remplissage des vols est resté stable à 77 % pour l’année 2016.

 

 

volotea toulouse

Volotea lance 8 nouvelles lignes à Toulouse et crée 30 emplois

En 2017, Volotea offrira un total de 20 destinations au départ de Toulouse grâce à l’ouverture de 8 nouvelles lignes vers Caen, Nantes, Cagliari, Naples, Alicante, Grande Canarie, Corfou et Santorin. A l’issue de sa première année d’exploitation sur la base de Toulouse, Volotea annonce l’arrivée de son premier Airbus A319 en ce mois de mars, un second devant être réceptionné dans le courant de l’année 2017. Depuis son arrivée à Toulouse, Volotea a créé plus de 50 emplois locaux. En 2017, la compagnie offrira plus de 429 000 sièges et proposera plus de 3000 vols au départ de l’aéroport de Toulouse-Blagnac.

Les huit destinations Volotea au départ de Toulouse, ouvertes dès le 31 mars pour certaines, sont :
– Naples, à partir du 31 mars, avec 2 vols par semaine, le mardi et le vendredi
– Caen, à partir du 31 mars, avec 2 vols par semaine, le lundi et le vendredi
– Nantes, à partir du 31 mars, avec 4 vols par semaine, le lundi, mercredi, jeudi et dimanche
– Grande Canarie, à partir du 1er avril, avec 1 vol par semaine le samedi
– Alicante, à partir du 2 avril, avec 2 vols par semaine, le mercredi et le dimanche
– Corfou, à partir du 30 mai, avec 1 vol par semaine le mardi
– Santorin, à partir du 1er juin, avec 1 vol par semaine le jeudi
– Cagliari, à partir du 1er juin, avec 1 vol par semaine le jeudi.

En 2017, la compagnie augmente de 66% le nombre de sièges par rapport à 2016, et proposera plus de 429 000 sièges et 3000 vols vers 20 destinations européennes, faisant de Volotea la deuxième compagnie aérienne de l’aéroport de Toulouse en nombre de dessertes.

Site : www.volotea.com

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.