Affaire Delphine Jubillar : l’argent, mobile du meurtre de la jeune maman ?

Dix mois après la disparition de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines (Tarn), les charges s’accumulent contre son mari Cédric.

© Ivonne Wierink – canva

Si la jalousie était le premier mobile exploité par les enquêteurs, suite aux liaisons extra-conjugales des deux conjoints, la situation financière du couple est maintenant au cœur de l’affaire.

Un conflit financier

Les gendarmes de la section de recherches de Toulouse poursuivent leur enquête pour déterminer le mobile et la responsabilité de Cédric Jubillar dans le meurtre de sa femme.

En épluchant les comptes bancaires du couple, touché par des soucis financiers depuis 2015, ils ont découvert une série d’informations qui pourrait peser dans la balance.

En effet, le 15 décembre 2020, jour de sa disparition, la jeune maman s’est rendue dans une banque d’Albi pour modifier les codes de sa carte bancaire, fermer le compte commun qu’elle avait avec son mari et retirer le droit de regard qu’il avait sur ses comptes.

Lors de ses premiers échanges avec les enquêteurs, Cédric Jubillar avait lui-même évoqué une dispute avec la victime à propos de ces modifications. D’après les gendarmes, l’homme avait pour habitude d’analyser toutes les informations bancaires de sa femme pour débusquer des preuves de son infidélité. Il avait notamment consulté ses comptes les 2 et 6 décembre.

Un mari “au crochet” ? 

Si les avocats de Cédric Jubillar confirment les difficultés financières du couple, ils réfutent l’idée d’un homme “au crochet” qui aurait tout perdu avec un divorce.

“Il travaillait courant décembre 2020 et même s’il puisait un peu d’argent dans le livret des enfants, il mettait un soin particulier à rembourser à chaque fois la somme empruntée et même au-delà”, a détaillé Me Alexandre Martin, second avocat de la défense.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.