AGATHE face aux problèmes quotidiens....

De nombreuses doléances insatisfaites, indisposent sérieusement habitants et touristes, notamment dans le chapitre de…

De nombreuses doléances insatisfaites, indisposent sérieusement habitants et touristes, notamment dans le chapitre de la vie quotidienne. Celles-ci sont plus particulièrement constatées au centre de l’agglomération du Grau, mais elles se rencontrent également en tout autre endroit de la Ville.

– En premier lieu, on relève l’inobservation, manifeste, par des cyclistes ou des motocyclistes des arrêtés municipaux visant, soit les sens interdits, soit la circulation sur les trottoirs, spécialement par des cyclistes. Les contrevenants, qu’ils soient des sédentaires ou des vacanciers, en prennent à leur aise, car jamais un policier n’est vu dans les parages. Les mêmes motocyclistes, peuvent faire hurler leur moteur ou se livrer à des séances de gymkhana, en soirée notamment, sans qu’ils soient troublés dans leur activité.

– Aucune surveillance n’est exercée pour la présence des chiens sur la plage, ni pour la pratique de la pêche en ce même endroit en dehors des horaires légaux.

– Que fait la polices municipale ? Où est-elle ? Il y a bien, depuis le 1er juillet, un poste de police au Grau, mais il n’est ouvert qu’aux heures administratives, comme aux autres endroits de la Ville, et, lorsque le rideau de fer est baissé, rien n’indique un horaire de présence ni ce qu’il faudrait faire en cas d’urgence.

– Plutôt qu’une police “ planton “ ou bien qu’une police faisant seulement des parcours automobiles, ne conviendrait-il pas mieux de placer des agents, à poste fixe à des moments déterminés, de manière qu’en multipliant leurs interventions, sans effectifs supplémentaires, leur présence devienne d’une efficacité qui est tout à fait inconnue à ce jour, qu’il s’agisse de délits mineurs ou d’insécurité plus importante ?

– Pour en finir avec le sans gêne des cyclistes empruntant les trottoirs, non sans danger pour les piétons, nous suggérons, ainsi qu’il est déjà fait à Marseillan-Plage, que l’on place des chicanes ou des tourniquets aux extrémités de ces passages piétonniers.

D’autres améliorations sont plus que nécessaires pour que la qualité de vie soit sensiblement prise en compte :

– la circulation piétonne sur les trottoirs n’est pas toujours facilitée du fait des débordements de verdure provenant soit des propriétés privées, soit des arbres publics. Qu’attend-on pour y remédier ?

les toilettes publiques de St. Vincent, par exemple, ne sont ouvertes qu’après 11 heures et ferment à 18 heures, alors qu’il y a encore de nombreuses familles sur la plage jusqu’à 2O heures. Est-ce une situation soutenable au regard de ce qui se fait ailleurs ?

– à St. Vincent également, il n’y a eu des surveillants de baignade qu’à partir du 1er juillet, alors que la seconde quinzaine de juin avait amené de nombreux estivants. Qu’on se souvienne, qu’au même moment, il y a eu à la Roquille et au Môle des personnes âgées en difficultés, alors que la mer n’était pas mauvaise. De plus, en Septembre, comme chaque année, on restreindra rapidement les postes de surveillance.
Qu’en pensent ceux de nos responsables qui parlent souvent d’allongement de saison ? Compte tenu de tout ce qui précède, font-ils tout ce qu’il faut pour fidéliser les estivants ?

D’autre part, il faut encore et toujours répéter :

– Que la loi exige un permis de construire pour toute nouvelle construction, et qu’il est par conséquent navrant de constater la prolifération de constructions illicites qui voient le jour en toute impunité sur le territoire Agathois, autant à l’intérieur des terres que sur la frange littorale.

– Nous ne pouvons oublier que la lutte contre le bruit n’est pas menée comme il faudrait, malgré les réunions de commissions spéciales sur ce sujet.

Pour finir, vous voyez chers adhérents, que la besogne ne manque pas au sein de notre association et que nous faisons appel à toutes les bonnes volontés pour nous aider dans notre tâche quotidienne.

Pour le Bureau, Le Président) RA VAILLE
Qui est-ce ? – Fiche TrominosCap : https://www.herault-tribune.com/?p=p04&action=view&Tr_Id=411

Association agréée pour l’Urbanisme et l’Environnement. Elle défend aussi le Patrimoine communal et la Qualité de la Vie (Bruit, Sécurité, Hygiène et Propreté, Circulation Stationnement) les problèmes des Impôts locaux
L’Association peut, en outre, apporter une aide à ses adhérents sous forme de conseils ou d’assistance.
Adresse postale : B.P.909 – Le Grau – 34 304 AGDE Cedex -Permanences tous les samedis matin de 10 h30 à 12 heures à son siège social 2 rue de la Poissonnerie, centre historique de la cité à AGDE ville

l’Association du Grand Agde Touristes et Habitants Ensemble
a le plaisir de vous inviter à participer à son

ASSEMBLEE GENERALE 2005

qui aura lieu le SAMEDI matin 6 Août 2005, à partir de 9 heures
dans la salle du Palais des Fêtes, rue Brescou à AGDE.-VILLE

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.