AGATHÉ - Stade Navarette : On ne vous a pas tout dit !

Dans son édition du 30 novembre 2017, Midi Libre vantait tout les atouts du…

Dans son édition du 30 novembre 2017, Midi Libre vantait tout les atouts du projet « Basaltik » qui devrait voir le jour semble t il fin 2019.

C'est un bétonneur déjà choisi pour l'entrée du Cap, Helyxir, qui devrait officier, associé à Nexity.

Passage du P.O.S en P.L.U

Dans l'ancien P.O.S, le stade Navarette était dans la zone pavillonnaire qui l'entoure. Dans cette zone(UD .1.A), la hauteur des constructions est limitée à 9 mètres. Subrepticement, dans le PLU validé en 2016, le stade a été curieusement rattaché à la zone du lycée et de l'hôpital, zone UD.2 (dite des hauteurs majorées, tout un symbole!) qui autorise une hauteur de 15 mètres. Le tour est joué, les voisins n’avaient qu'à protester auprès du commissaire enquêteur en novembre 2015 (Le Comité de Quartier aurait pu le signaler).

Le projet

Midi Libre avance la construction d'une résidence séniors de 124 appartements. Qui dit séniors dit en principe pas d'enfants. C'est donc 248 personnes qui vont peupler la bâtisse et on voudrait nous faire croire que  ces 248 personnes vont faire vivre les commerces qui vont s'y installer (et n'iraient pas s'installer dans le centre ville). Sans des clients extérieurs, c'est mission impossible. Le P.L.U autorise les surfaces commerciales d'une superficie de 400 m² maximum. Ce sera les coulisses de l’exploit pour tout faire entrer dans la boîte ! Autre problème, les opérations destinées à l'habitât de 8 logements et plus doivent comporter au minimum 30% de logements sociaux (soient 37 logements).

Le stationnement

Le projet prévoit 124 places de parking, alors qu'il en faudrait le double, uniquement pour les résidents. Où trouver les places manquantes ? Dans les rues environnantes évidemment. Où vont stationner ceux qui viendront rendre visite aux résidents ? Dans les rues environnantes évidemment. Où vont stationner les clients des commerces (restaurant, coiffeur, salle de soins, …) ? Dans les rues environnantes évidemment. Ça fait beaucoup d'évidemment, le voisinage va apprécier.

Les voisins du projet    

 Ils n'ont rien vu venir et subissent de plein fouet tous les inconvénients liés à ce projet. Fini la tranquillité du quartier : stationnement (pour eux et leurs visiteurs), circulation accrue, bruit, ombre (un bâtiment de 4 niveaux, même si Midi Libre ne donne aucune hauteur, ). Troubles de voisinage, troubles de jouissances, les voisins auront droit à la totale. Et il leur restera leurs yeux pour pleurer quand ils verront la dépréciation de la valeur de leur villa.

N'oublions pas que notre municipalité a décidé d'une révision générale du P.L.U, soit disant pour intégrer des outils qui n'existaient pas lors du passage du P.O.S en P.L.U. Devenez des voisins vigilants pour empêcher d'éventuelles modifications du règlement du P.L.U (superficie des commerces au hasard….)

 

            Avant tout cela, il faudrait que le promoteur devienne propriétaire des terrains…..

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.