AGDE - 25 000 habitants : En PANNE de FRONT !

Que se passe t il à AGDE ? L'une des places fortes du FRONT…

Que se passe t il à AGDE ? L'une des places fortes du FRONT NATIONAL est en passe de disparaitre de l'écran de contrôle du parti de Marine LE PEN ?  
 
Une ville de près de  25 000 HABITANTS ou la moyenne des scores nationaux et intermédiaires avoisinent traditionnellement le quart des suffrages avec des pointes majoritaires dans quelques bureaux pourrait se voir priver d'une liste FRONT NATIONAL – RASSEMBLEMENT BLEU MARINE.
 
La première fracture débute en 2013 après que Jean-Louis COUSIN alors entouré de Patrick GINER, de Jean Claude PLANES  et d' Henri SAUCEROTTE n'ouvre une permanence électorale  ” TOUS POUR AGDE ”  en présence de France JAMET qui lui apporte le soutien du FRONT NATIONAL. 
 
Quelques semaines plus tard, Marie-Christine AUBERT entre en scène. La nouvelle secrétaire départementale du FRONT ne l'entend pas de cette oreille et dénonce alors ce choix initial suspectant Jean-Louis COUSIN de vouloir faire main basse sans désignation officielle sur le parti pour des raisons à définir.
 
Alain LEBAUBE est alors propulsé en qualité de tête de liste, écartant de facto Francois AMOROS l'historique candidat présent dans toutes les batailles municipales, cantonales et régionales depuis deux décennies.
 
Une guerre fratricide de déstabilisation s'engage alors entre le camp COUSIN et celui du néo-retraité agathois LEBAUBE dont la sphère relationnelle semble beaucoup moins épaisse que ne le laisser présager  son expérience passée dans le Loiret.  
Francois AMOROS est rappelée pour aider le dauphin.  Un attelage  bicéphale de circonstance  est créé : LEBAUBE en tête de liste , François AMOROS en directeur de campagne.  Les deux hommes pactisent mais manifestement ne passent pas leurs vacances ensemble!  Alain LEBAUBE semble plus apte à parcourir les plages de sable fin que le pavé de campagne agathois. 
Le résultat est en adéquation avec la présence sur le terrain : 20 personnes présentes à l'inauguration de la permanence électorale et une quarantaine en réunion publique deux mois plus tard dans une salle des fêtes ou les partisans absents semblaient manifestement plus nombreux que les présents. L'écurie d'Alain LEBAUBE a du mal à trouver ses marques dans une course manifestement à classer dans la catégorie des courses d'obstacles !
 
Quelques jours plus tard un nouvel épisode est relatée dans les pages du quotidien régional par notre confrère Olivier RAYNAUD : Le FRONT NATIONAL implose et à tour de rôle les candidats se rejettent la responsabilité et la primeur d'un non officiel  ” Jet de l'éponge ” . 
Devant cette zizanie, un troisième FRONT se dessine . Ils se désignent
( voir le communiqué ) comme les deux seuls agathois de la liste ( ? ) : Patrick GINER et Jean Claude PLANES  plus connu sous le surnom de ” MOUSTACHE ” pour avoir exploité durant une décennie le restaurant éponyme au centre port du Cap d'Agde lancent un ultimatum pour ce lundi soir ! 
 
Vous êtes perdus ? Nous aussi !  Le FRONT NATIONAL sans candidat  ?  Pas encore , mais le temps presse ! 
Pour l'heure ils sont encore trois à être potentiellement candidat à  déposer une liste avant la date butoir du  6 mars prochain. 
 
– Jean-Louis COUSIN dont un des bras droits de l'équipe TOUS POUR AGDE, Henri SAUCEROTTEa déjà rejoint les rangs de l'UMP Gilles D'ETTORE accréditant pour partie la théorie du fagocitage de  la secrétaire départementale Marie-Christine AUBERT.
– Alain LEBAUBE qui aura de plus en plus de mal, isolé à rassembler ses ouialles et les  différentes  chapelles.
– François AMOROS en gardien du temple FRONT NATIONAL, seul suspecté à ne pas pactiser demain avec Gilles D'ETTORE qui avait publiquement appelé à le faire battre lors de l'élection cantonale de 2011 à  PEZENAS. 
Le maire d'Agde avait clairement appelé à voter pour le conseiller général socialiste Pierre GUIRAUD en rappelant que : ” La droite républiciane qui puise ses racines dans la résistance n'a pas les mêmes valeurs que le Front national ! ” 

Le message était clair et dans cet embroglio ou les influences et les tractations souterraines ne sont pas à balayer d'un revers de main, Francois AMOROS pourrait sans nul doute se rapeller du message ! 

* Rappel des derniers scores FN sur la ville d'AGDE : 

Régionales en 2010 : 24, 50 %
Présidentielles en 2012 :  22,28 %
Législatives 2012  : 22 %

François  AMOROS avait réalisé un score de 32,23 % sur le canton de Pézenas battu par le socialiste Pierre GUIRAUD alors soutenu par Gilles D'ETTORE

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.