Agde : 3 individus interpellés dans l'affaire du lynchage du 10 octobre dernier

Le 13 octobre 2021, une information judiciaire a été ouverte sur réquisition du parquet des chefs d'assassinat (au préjudice de la victime décédée), tentatives d'assassinats (au préjudice des personnes ayant échappé aux agresseurs) et non-assistance à personne en péril.

Une rixe a eu lieu dans la nuit du 9 au 10 octobre dernier dans le centre historique d’Agde. La police municipale puis le commissariat de police d’Agde intervenaient pour tenter de mettre fin à une rixe impliquant une quinzaine de personnes (voir notre article : https://www.herault-tribune.com/articles/agde-des-gens-du-voyage-impliques-dans-le-lynchage-mortel-dun-jeune-homme-le-10-octobre-dernier/).

3 individus en garde à vue

Le 18 octobre, sur commission rogatoire d’un magistrat instructeur du tribunal judiciaire de Béziers, la direction territoriale de la police judiciaire de Montpellier interpellait et plaçait en garde à vue trois individus susceptibles d’être impliqués dans le lynchage mortel commis à Agde 10 jours plus tôt. Le 20 octobre, le magistrat instructeur ordonnait que de deux d’entre eux lui soient présentés :

  • un mineur qui était mis en examen des chefs d’assassinat et de tentatives d’assassinats, puis placé en détention provisoire par le juge des libertés de la détention ;
  • un majeur mis en examen du chef de non-assistance à personne en péril, placé sous contrôle judiciaire.

Les investigations se poursuivent sous l’autorité du magistrat instructeur.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.