Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

AGDE - AGATHE - Préserver et Valoriser les paysages -

Les Journées Européennes du Patrimoine ont eu pour thème cette année “Patrimoine culturel, patrimoine naturel”. Par cela, il s’agit de célébrer le patrimoine culturel avec la patrimoine naturel et également de reconnaître une définition plus large de la notion d’objet patrimonial en l’ouvrant à celle du site et du paysage Les Agathois doivent comprendre que […]

Les Journées Européennes du Patrimoine ont eu pour thème cette année “Patrimoine culturel, patrimoine naturel”. Par cela, il s’agit de célébrer le patrimoine culturel avec la patrimoine naturel et également de reconnaître une définition plus large de la notion d’objet patrimonial en l’ouvrant à celle du site et du paysage

Les Agathois doivent comprendre que notre environnement quotidien fait partie de notre Patrimoine. Tous les manquements individuels aux règles urbanistiques se font au détriment de l’intérêt général et dégradent l’image de notre ville !

Rendons notre ville belle et agréable

Jack Lang, ancien ministre de la Culture et créateur des « Journées du patrimoine » a donné au quotidien régional le 18 septembre une interview très intéressante. Nous partageons son diagnostic quand il « dénonce la laideur contemporaine des villes » et ajoute que « si la préservation du patrimoine historique est une évidence, nous avons été beaucoup moins exigeants  sur notre environnement quotidien ! ». Cette laideur urbanistique est malheureusement très répandue dans notre ville, dont toutes les municipalités ont plus ou moins laissé faire ou y ont même contribué, y compris bien sûr l’actuelle municipalité.

Agde comporte 5 quartiers « le centre historique, la Tamarissière, le Grau, le Cap et le quartier Naturiste. » Mais bon nombre de ces quartiers (Agde centre, le Grau et le Cap notamment) incluent des « sous-quartiers », qui diffèrent par leur localisation et par les différents règlements d’urbanisme applicables.

Or ces règlements, nécessaires si on veut éviter le n’importe quoi, ont été souvent « arrangés » par les investisseurs et promoteurs avec comme seul critère leur profit à eux. Résultat, le manque d’ambition coexiste avec la laideur.

Pour nous, il existe un « droit à la beauté » de la ville que nous habitons. Utopie ? Souvent dans l’histoire de l’humanité, des personnages qualifiés de leurs temps d’« utopistes » (à commencer par Galilée !) se sont révélé des précurseurs qui ont fait avancer les choses. Et l’instrument existe : le PPAD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable), dont il  suffit de mettre en œuvre les trois objectifs, auxquels nous adhérons pleinement :

1.     Agde, cœur du territoire élargi, doit « affirmer son rayonnement » ;

2.     Agde, cité de l’eau et de jardins doit « préserver et valoriser des paysages et un patrimoine remarquable » ;

3.     Agde, ville solidaire doit promouvoir l’objectif de « se loger et vivre ensemble »

Malheureusement, ce document d’urbanisme est largement ignoré, qu’on en juge ! (à voir la semaine prochaine)

(la 2eme partie sera diffuée la semaine prochaine)

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.