Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - Agglo - Cap 21 contre la Torche à Plasma

CAP21 proteste contre le projet d'installation d'un système utilisant la technologie de la Torche…

CAP21 proteste contre le projet d’installation d’un système utilisant la technologie de la Torche à Plasma pour le traitement des déchets ménagers dans le territoire de la Communauté d’Agglomérations Hérault-Méditerrannée (Agde-Pèzenas, …).

Il s’agit d’un procédé d’incinération à haute température dont les promoteurs affirment le caractère écologique.

Nous protestons : ce n’est pas un procédé écologique : c’est un incinérateur perfectionné, adaptation d’un procédé de traitement de déchets industriels spéciaux (DIS) tels que l’amiante ou les déchets radioactifs.
Ce procédé consomme plus d’énergie qu’il n’en peut produire, les molécules de type dioxines bien que détruites par la haute-température se reforment au refroidissement des fumées, nécessitant des filtres efficaces à retraiter ensuite. Il n’y a aucune étude réalisée sur ce point : les rejets gazeux toxiques et l’effet d’accumulation dans les filtres.
Rien n’est prouvé quant à la stabilité des produits vitrifiés. Ce procédé industriel n’a pas été encore à ce jour utilisé pour des déchets ménagers : les industriels voudraient-il se faire financer leurs essais ?

Nous sommes partisans de méthodes moins dures dont le tri à la source et la réduction du volume des déchets. Le projet du Parc à ressources qui semble abandonné allait dans ce sens. Le parc à ressources est basé sur la séparation maximale des déchets à la source en vue d’un traitement approprié à chaqueclasse de déchets.
Dans le concept de Parc à ressources, chacune des 12 classes de déchets identifiés est considérée comme une ressource naturelle secondaire pour laquelle existe une vraie solution écologique de récupération-recyclage. La classe fermentescible bien épurée de tout autre déchet est soumise au compostage ou à la méthanisation et fournit du compost et du biogaz.
Les plastiques, selon leur composition vont subir un recyclage. Les appareils encombrants peuvent être recyclés ou réparés. Un parc à ressources est créateur de richesses dont la plus appréciable est constituéepar des emplois.

Au bout de la chaîne, il ne reste plus que des déchets inertes ne nécessitant plus d’immenses décharges. Nous préférons cette économie à dimension humaine répartie en petites unités situées au voisinage des sites de production de
déchets plutôt que des méga-réalisations faisant appel à des technologies séduisantes mais dont les lendemains sont hasardeux.
La substitution de la Redevance sur les Ordures Ménagères à la Taxe nous paraît être un puissant moteur au changement qui s’annonce de pratiques citoyennes et responsables.

CAP21 Hérault – Georges FANDOS
Groupe déchets

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.