L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

AGDE - ASSOCIATION LOI 1901 « LA FERME DE DOUDOU » ou LE PARADIS DES « NAC »

L’association « La ferme de doudou » en AGDE n’est pas une ferme comme les autres. C’est un sanctuaire pour les nouveaux animaux de compagnie que l’on nomme « NAC ». Unique dans l’Hérault elle a vu le jour en Janvier 2014. Sa présidente Andrée a mis à sa disposition son habitation personnelle et son temps au profit de […]

L’association « La ferme de doudou » en AGDE n’est pas une ferme comme les autres. C’est un sanctuaire pour les nouveaux animaux de compagnie que l’on nomme « NAC ». Unique dans l’Hérault elle a vu le jour en Janvier 2014. Sa présidente Andrée a mis à sa disposition son habitation personnelle et son temps au profit de ces animaux oubliés du grand public. Un oasis de transition pour leur réconfort, le temps de leur trouver une famille pour la vie.

De nos jours, nous assistons à une forte augmentation des abandons pour les cochons d’inde, les lapins, les furets et autres rongeurs. Personne n’y échappe !! La société de consommation n’épargne personne.

La plupart de ces animaux sont encore très mal connus du grand public et certaines personnes, mal renseignées sont parfois surprises et/ou déçues de leur comportement par manque de connaissance et d’information mais pas seulement. Beaucoup trop de gens achètent ces animaux sans connaître leur mode de vie, leur alimentation, leurs besoins, et leur mauvais maintient en captivité en ont fait des animaux malheureux, parfois agressifs, générant également de graves problèmes sanitaires de malnutrition ou de manquement à des soins élémentaires.   

Notre but est donc de recueillir ces animaux abandonnés trop souvent oubliés, mais dans la mesure de place disponible ce qui n’est plus le cas à la date d’aujourd’hui ! Hélas !! Quand ils arrivent chez nous ils sont placés dans notre sanctuaire en plusieurs étapes : l’observation, l’installation, la socialisation puis placés en semi liberté selon les affinités, leur sexe, leur besoin, en attendant de trouver un foyer chaleureux et responsable définitif.

Tous les animaux sont suivis au cours de leur séjour si cela se révèle nécessaire, par des soins vétérinaires.  

Actuellement l’association rencontre de grosses difficultés. Le sanctuaire est complet, trop peu d’adoptions et beaucoup de sauvetages, la ferme de doudou fait appel à votre générosité pour ces animaux abandonnés.

Sans aide ni subvention, l’association a du mal à joindre les 2 bouts, actuellement, nous comptabilisons plus de 100 animaux toutes races confondues.

Nous faisons appel à votre générosité et votre soutien. Si vous souhaitez nous aider, plusieurs solutions s’offrent à vous :

LE PARRAINAGE : Il vous permet de faire un don mensuel qui sera affecté à un animal en particulier. Vous choisirez ce petit compagnon qui deviendra votre filleul sur notre page « FACEBOOK la ferme de DOUDOU » ou notre site  « www.lafermededoudou.fr ». Votre participation financière sera de 8e minimum par mois mais si vous souhaitez donner plus merci pour eux. En échange vous aurez des nouvelles de façon nominative de votre petit protégé. Un parrainage permet à une personne dansl'impossibilité d'adopter, d'aider un animal pour son confort. L’argent est déposé sur un compte “parrainage” et une fiche nominative retrace l'ensemble des dons et des dépenses envers le filleul exclusivement.

LES DONS qui sont à effectuer à l’ordre de LFDD chez Andrée Chatelet le mas de l’ile des verdisses 34300 Agde .  

EN NATURE : Nous avons besoin d’alimentation sans céréale, spéciale cochons d’inde et lapins de bonne qualité, achetée de préférence en animalerie ou chez les vétérinaires. Ces petits animaux sont fragiles et l’alimentation bas de gamme les tue. Egalement de foin, de légumes et fruits frais (nos petits amis consomment 20 kgs de carottes par semaine !!!), de croquettes spéciales pour furets enrichies en protéines animales, le furet étant carnivore, et aussi de niches pour abriter nos doudous.

DU MATERIEL : Nousdevons refaire quelques enclos endommagés par le vent, nous avons besoin de grillages, poteaux, brises-vue en bois etc ..

Pour les dons en nourriture, nous pouvons les collecter à votre domicile en nous contactant par téléphone au 06 43 97 51 11

N’hésitez pas à consulter notre site si vous souhaitez adopter (sous conditions) ou sur notre page facebook.

MERCI pour votre aide, Parlez autour de vous de notre association, ils ont besoin de vous.

Photo 1: Leggy jeune lapine lâchement jeté au bord d'une route avec triple fracture de la patte arrière

Photo 2: Angel cochon d'inde handicapé des pattes arrières provenant d'une animalerie

Photo 3 : Chanel et Prada, jeunes furettes retrouvées dans une cave d'un immeuble enfermée dans une cage à oiseaux sans eau ni nourriture

La ferme de doudou

Association recueils et adoptions à but non lucratif enregistrée à la sous préfecture de Béziers N°W341006699

Téléphone : 06 43 97 51 11

Site web www.lafermededoudou.fr

Retrouvez toutes nos actualités sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/lafermededoudou?ref=hl

 Notre blog : www.animaux-stars.fr

Conditions générales du contrat d’adoption LA FERME DE DOUDOU

L’adoptant désigné du présent contrat d’adoption s’engage :

Article I : À bien traiter l’animal, l’héberger (à ne pas laisser enfermer en

permanence), à lui donner nourriture, soins et habitat convenables et tous

les soins qui lui seront nécessaires.

Prenant acte que la loi sur la protection de la nature de 1976 pose comme principe

fondamental que « l’animal est un être sensible », il doit donc bénéficier de la considération et du

respect dus à tout être vivant, et donc : qu’il est du devoir de l’adoptant de considérer l’animal comme

un être sensible, doté de droits à respecter.

Article II: S’il désire se séparer de l’animal, à le restituer obligatoirement au refuge de LFDD d’Agde

Article III : L’adoptant s’engage à ne pas faire reproduire l’animal dont il a la garde.

Article IV : A faire tous les vaccins de nature à garantir le bon état sanitaire de l’animal.

Le vaccin de la myxomatose et Vhd, toujours fortement conseillé lorsqu’il s’agit de l’adoption d’un lapin

Article V : Il est formellement interdit de céder ou de vendre l’animal adopté au corps médical, aux

laboratoires ou autres établissements en vue de vivisection, expérimentation animale, recherche

scientifique, fabrication de sérums, ou pour la consommation humaine ou pour un autre animal etc…

Article VIII : A prendre à sa charge , à compter de ce jour, les frais occasionnés par des soins effectués

chez un vétérinaire ou par tout accident subi par l’animal quelles qu’en soient les circonstances, ces

frais n’étant en aucun cas pris en charge par LFDD lors d’une visite chez un vétérinaire.

Néanmoins LFFD peut prendre en charge au prix associatif de votre animal en expliquant clairement les symptômes de l’animal adopté et vous apporter tous les conseils nécessaires aux soins apportés pour sa guérison

Article IX : En cas de maladie ultérieure à l’adoption, l’association se décharge de toute responsabilité. En effet, au vu de ses moyens financiers et des origines diverses des animaux, l’association se voit dans l’impossibilité de garantir un état de santé optimal

LFDD rappelle que l’adoption d’un animal doit être impérativement la conséquence

d’un acte réfléchi.

Accueillir un animal au sein de son foyer représente des devoirs mais aussi des obligations, l’animal

que vous venez d’adopter, ce n’est pas un jouet, ni une peluche : c’est un être vivant (il

mange, il boit, il joue, il peut être malade) qui a, lui aussi, son caractère, ses besoins, y compris surtout le besoin d’être aimé et d’aimer.

Le non-respect des conditions générales de ce contrat d’adoption entraîne les sanctions

suivantes :

la résolution pure et simple du présent contrat, LFDD étant autorisée à

reprendre l’animal sans préavis, que son propriétaire soit ou non présent

Etant entendu que les sommes versées lors de l’adoption l’ayant été à titre de don, elles restent acquises à la LFDD

Un certificat de bonne santé peut être établis au frais de 30€ supplémentaires ,payable d'avance ,avant l'adoption de votre protégé pour vous rassurer si vous le souhaitez en faisant la demande avant.

Dans le cas où le vétérinaire décèle une anomalie que j'avais pas vu malgrès ma vigilance et donc pas APTE à l'adoption, le prix du certificat de bonne santé sera remboursé intégralement, et l'animal ne sera pas à l'adoption le temps des soins si il y a.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.