Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - Auteur de violences conjugales, l'homme dort désormais en prison

Cette fois-ci, c'est bel et bien terminé pour le tyran agathois qui violentait régulièrement…

Cette fois-ci, c'est bel et bien terminé pour le tyran agathois qui violentait régulièrement son ex-compagne et la fille de cette dernière.

Le jeudi 16 décembre 2020, le tribunal correctionnel de Béziers a jugé en comparution immédiate un homme de 45 ans qui avait été interpellé à Agde dans la nuit du 5 au 6 novembre 2020 pour des faits de violences à l’encontre de son ex compagne et de la fille de cette dernière âgée de 14 ans.

Violent et alcoolique

Prévenus par la jeune fille, les policiers du commissariat de police d’Agde étaient immédiatement intervenus au domicile de la victime et plaçaient l'homme en garde à vue. Il présentait un taux d’alcoolémie de 0,80 milligramme d’alcool par litre d’air expiré. Il reconnaissait seulement avoir donné des claques à son ex compagne dont le visage était pourtant particulièrement tuméfié avec notamment une fracture du plancher orbital (3 jours d'ITT). Il reconnaissait avoir également violenté la jeune mineure qui avait tenté de s'interposer (1 jour d'ITT). 

Le 7 novembre 2020, le parquet de Béziers ordonnait sa présentation au tribunal et il était placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention dans l'attente de son procès.

Le tribunal correctionnel le condamnait des chefs de violences aggravées (par ex concubin et en état d'ivresse manifeste) et de violences sur un mineur de moins de 15 ans par une personne agissant en état d'ivresse manifeste, à 5 ans d’emprisonnement avec mandat de dépôt, dont 8 mois assortis d’un sursis probatoire et interdiction d’entrer en contact avec les victimes, de paraître au domicile des victimes, et obligation de soins, de travailler ou de suivre une formation et d’indemniser les victimes, outre une interdiction de paraître dans l’Hérault pendant 5 ans. 

Étant en récidive légale, il encourait une peine maximale de dix ans d'emprisonnement. Il avait déjà été condamné à 14 reprises entre 1995 et 2019, notamment pour des faits de violences.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.