Agde : Braves gens, ne soyez pas malades après minuit Association Agathe

Dans notre revue de janvier, nous avons publié, avec son accord, la lettre d'une…

Dans notre revue de janvier, nous avons publié, avec son accord, la lettre d’une sympathisante qui avait eu de graves ennuis de santé en pleine nuit. Ayant appelé le 15, elle s’était entendue répondre que l’on ne pouvait rien faire après minuit sur le Cap d’Agde !!….Interloquée, cette nouvelle Agathoise s’était confiée à quelques amis et, conseillée par ceux-ci, était venue raconter sa mésaventure à AGATHE.

Après publication de cette correspondance dans notre revue trimestrielle et un article dans les colonnes de l’Agathois, nous attendions quelques réactions puisque notre objectif était de provoquer des réactions afin que des solutions soient apportées à de pareilles situations.

Il faut, en effet, savoir que notre revue est adressée, non seulement à nos adhérents, mais également aux ” Notables” du département.

Mis à part une conversation avec un médecin généraliste et le Capitaine des Sapeurs Pompiers. nous avons eu beau scruter l’horizon des médias, comme soeur Anne, nous n’avons rien vu venir, malgré les attentes de la population

• Pourtant, il serait logique que le Maire d’Agde se sente solidaire de cette patiente et de tous ses administrés pouvant, un jour ou l’autre, se trouver, pour des raisons de santé, en difficulté grave. Certainement qu’il réfléchit au problème survenu dans sa commune. L’opposition municipale, elle-même, n’a pas jugé bon de faire connaître sa position.
• Du côté du Conseiller général, on ne sait même pas s’il a vu la question.
• Notre Député sétois ne s’est pas manifesté. Faut-il en conclure que pour lui. Sète reste plus intéressant qu’Agde
Le Sous Préfet a dû faire savoir au Préfet quelles mesures il comptait prendre. Il attend sa réponse.
• C’est pourquoi le Préfet doit certainement travailler sur cette situation intenable pour les Agathois. c’est son rôle. Mais avec beaucoup de discrétion car il n’a pas encore fait savoir sa décision
Dommage, car pendant la saison estivale, il se pourrait que ce soit plus de 200 000 résidents qui courent le risque de ne pas être secourus après minuit !!!
Alors ! Depuis 5 mois, nous ne savons toujours pas qui appeler en cas d’urgence. Les Agathois attendent toujours un conseil, pour pallier les défaillances du 15. Faut-il appeler le 18 au lieu du 15 ? : Inutile, c’est la même chose car les deux numéros sont interconnectés.

Le pays d’Agde a t’il mérité d’être une région sans Docteur de garde la nuit ? (1)
Nous savons que cette situation n’est pas unique en France mais dans une ville, un service a été organisé.
Au fait, si, dans le cas que nous avions signalé, aucun service de garde n’a donné de solution, fort heureusement, le médecin de famille a sauvé l’honneur des services de santé. L’affaire s’est bien terminée.

Agathois et vacanciers, le seul conseil que nous pouvons vous donner, surtout ne soyez pas malades ou moribonds après minuit, le 15 ne viendra pas vous secourir

Que les élus et les responsables des Administrations s’attachent à satisfaire les justes aspirations de la population dans ce domaine. Cessons de traiter ces problèmes de service public par des économies budgétaires ou des statistiques ! Une ou deux bavures par 2 000
habitants, ce n’est pas grave dit-on. Tachez de ne pas être parmi celles-là.

Si par malheur, cette mésaventure .s’était mal terminée, ce que nous n’osons même pas imaginer, l’affaire aurait peu être fait l objet d’un petit entrefilet dans la presse locale vu régionale. A moins qu’elle ait été classée d’une manière banale. C’est plus facile de cacher les dénouements qui dérangent.

Et que vive notre belle région, Interdite d’adrénaline, s’il n’y a pas le SECOURS auquel nous avons droit.
(1) Faudra-t-il saisir le Ministre de la Santé ?

Pour le Bureau, Le Président Jean RA VAILLE
Qui est-ce ? – Fiche TrominosCap : https://www.herault-tribune.com/?p=p04&action=view&Tr_Id=411

Association agréée pour l’Urbanisme et l’Environnement. Elle défend aussi le Patrimoine communal et la Qualité de la Vie (Bruit, Sécurité, Hygiène et Propreté, Circulation Stationnement) les problèmes des Impôts locaux
L’Association peut, en outre, apporter une aide à ses adhérents sous forme de conseils ou d’assistance.
Adresse postale : B.P.909 – Le Grau – 34 304 AGDE Cedex -Permanences tous les samedis matin de 10 h30 à 12 heures à son siège social 2 rue de la Poissonnerie, centre historique de la cité à AGDE ville

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.