L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

AGDE - Cluster du Cap d'Agde : Il est temps que masques tombent ! par Alexandre LARREY

LIBRE EXPRESSION La rubrique « libre expression » du journal est un espace de contribution personnelle permettant la publication de textes externes à la rédaction. Il n'engage que son auteur et en aucun cas la rédaction. Voilà que depuis quelques jours, Agde et plus particulièrement le Cap d'Agde sont devenus des lieux de pestiférés. Si bien que le Ministre de la Santé vient de qualifier […]

LIBRE EXPRESSION

La rubrique « libre expression » du journal est un espace de contribution personnelle

permettant la publication de textes externes à la rédaction.

Il n'engage que son auteur et en aucun cas la rédaction.


Voilà que depuis quelques jours, Agde et plus particulièrement le Cap d'Agde sont devenus des lieux de pestiférés. Si bien que le Ministre de la Santé vient de qualifier le territoire de zone “complexe” allant jusqu'à sous-entendre que les personnes qui y séjournent ou y vivent, seraient irresponsables et/ou ingérables. Ainsi en début de semaine, par le biais de son représentant, l'état est venu sermonner nos élus locaux devant caméras, laissant croire à un manquement aux mesures sanitaires qu'il était nécessaire de venir urgemment corriger.

Pourtant en toute objectivité, c'est le Préfet lui-même qui avait fait annuler l'arrêté municipal pris le 10 avril 2020 par le maire de Vias, exigeant le port du masque dans l'espace public. À ce moment là, le département de l'Hérault comptait 214 patients Covid hospitalisés, dont 67 en réanimation. Ce vendredi 21 août 2020, jour où le port du masque est devenu obligatoire dans la quasi-totalité des communes de l'Hérault, le nombre de personne hospitalisé est de 22 personnes hospitalisés dont 5 en réanimation pour l'ensemble du département.

Devant ces chiffres, nombreux sont les habitants de notre territoire à ne pas comprendre la logique de ces soudaines décisions.

Par ailleurs, alors que la première vague a déjà laissé place à une crise économique qui ne va faire que s'amplifier ces prochains mois, les choix incohérents qui viennent d'être pris (fermetures administratives, annulations de festivités…) ne font que précipiter nos PME vers de grandes difficultés financières, qui forcément ne vont pas être favorable à l'emploi et donc accentuer encore plus les inégalités sociales.

De plus, il serait intéressant que notre député Christophe Euzet (député de la majorité), puisse nous expliquer ces choix, lui qui annonçait au moment du déconfinement, participer au groupe tourisme de l'Assemblée nationale et vouloir porter haut les demandes de notre principal secteur d’activité et de ses acteurs. Car pour le moment, force est de constater qu'ils ne vont pas dans le sens de ceux qu'il prétend vouloir défendre, eux qui comptaient sur l'arrière saison pour amortir le choc subit au printemps dernier.

En tant que citoyens notre devoir est de nous soumettre aux décisions des institutions, mais nous avons également droit à des explications de la part de ceux qui les dirigent, surtout lorsqu'elles sont difficilement compréhensibles.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.