AGDE – Cœur de Ville - Dernières tournées à la Casa Pépé pour Aimé et Danielle CATANZANO.

AGDE – Cœur de Ville –   Dernières tournées à la Casa Pépé pour Aimé…

AGDE – Cœur de Ville –   Dernières tournées à la Casa Pépé pour Aimé et Danielle CATANZANO.

C’est une institution agathoise depuis 39 ans qui va s’éteindre dans quelques jours. Un pilier de l’animation quotidienne et populaire, qui fait battre le cœur de ville ancien  et qui  va bientôt servir sa dernière tournée ! 
Un bar, un simple bar de quartier mais avant tout une âme,  un refuge pour certain et un carrefour de la vie quotidienne de la  société agathoise.

Un pilier de la vie sociale où toutes les strates de la population ont partagé, échangé et fraternisé autour d’un demi, d’un petit jaune ou d’un verre de rosé.

Issu d’une famille de  quatre générations de  pêcheurs agathois d’origine napolitaine, c’est en 1977  qu’Antoine  CATANZANO crée la CASA PEPE.  En 1984, son frère Aimé et son épouse Danielle viennent poursuivre l’aventure  et apportent leur gouaille  et leur joie de vivre au zinc de l’établissement.

La  tradition chevillée au corps, Aimé se sert de son héritage familial pour ajouter un restaurant au comptoir. Les spécialités étaient une évidence : elles seraient  à base de poisson. Bouillabaisses, Zarzuelas, tielles et poissons frais auxquels vient s’ajouter une  invention de Danielle: Le fameux turbot farci aux coquilles Saint-Jacques ! Une adresse connue et même reconnue qui amènera l’institution a intégrer les pages du  célèbre guide Michelin.

Une salle conviviale et intimiste de 30 places à laquelle on  accédait par une petite cour intérieure et où régnait l’ authentique atmosphère  d’une ancestrale taverne agathoise . Un lieu chargé d’histoire, avec l’an 1616  gravé pour la postérité en façade dans la pierre de taille.

A 72 ans , Aimé et Danielle ont atteint l’âge d’une retraite amplement méritée. Le 20 décembre prochain, la Casa Pépé servira ses dernières tournées.  

Une affaire de famille, modeste mais saine qui a permis de faire vivre ses exploitants durant quatre décennies ! Des souvenirs, l’ histoire d’une vie, d’une société en filigrane qui évoluent doucement  pour le meilleur parfois , mais aussi  pour le pire en abandonnant inexorablement ce qui a fait construit, forgé et  révélé l’âme de notre «  Agathe Tyché « 

Des  enfants qui ont légitimement suivi une autre voie, des repreneurs absents, plus attirés par les quartiers périphériques ou les bords de mer.

Et une fin nostalgique pour ce bar de quartier qui  laissera  de nombreux agathois orphelins. Orphelins d’une ambiance, d’un parfum… Plus qu’un troquet, c’est une maison familiale qui ferme ses portes…
Merci Aimé , Merci Danielle pour ce que vous avez apporté à votre ville . Adieussiatz … et Excellente retraite à vous


10 clichés sont disponibles sur notre page

FACEBOOK HERAULT TRIBUNE 
 


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.