AGDE - Comme Jean GABIN dans " Je sais " ... Je regarde et je m'interroge par Francois Xavier MULLER

Cette rubrique Libre Expression est la vôtre - N'hésitez pas à apporter vos contributions Une…

images?q=tbn:ANd9GcRlZY7L9DBuA0izopyy psBy62Y7mkp4xmt10lf jH 0wHcg5YcmowiLtMCette rubrique Libre Expression est la vôtre – N’hésitez pas à apporter vos contributions
Une seule obligation vos articles doivent êtres signés, argumentés et doivent concerner le pays Agathois. 
Vous pouvez réagir en bas d’article ou écrire aux participants en cliquant sur leur nom.


 Comme jean GABIN dans ” Je sais “… je regarde et je m’interroge
par Francois Xavier MULLER ( Grau d’Agde )


Je crois malheureusement, qu’ils soient de droite comme de gauche, nos “hommes politiques”, nos élus vivent sur une autre planète, alors que l’Europe du sud s’écroule sous l’endettement des gouvernants irresponsables, que nous sommes nous même sous perfusion, nos responsables font comme si rien n’était. Crise, de quelle crise parlez vous ? Cela me rappel un air connu “tout va très bien madame la marquise, le château, les écuries brûlent, mais tout va très bien”.

Notre député est en pleine surchauffe après une longue période d’inactivité, il a embrassé le problème des infirmières et des psychologues, est ce réellement une priorité? Pour ce qui me concerne j’aurais préféré le voir batte la campagne pour favoriser l’implantation d’entreprises susceptibles d’apporter de l’emploi. Pourquoi n’utilise t-il pas les nombreuses relations dont il ce prévaut pour cela ?

Une idée, nos régions “touristiques” ont un très gros handicap, la saisonnalité de l’emploi. Cette saisonnalité fait que pendant près de 6 mois beaucoup de personnes se trouvent à aller pointer à Pôle emploi. Ce ne sont pas les responsables et les collaborateurs de cette institution qui me contredirons. Avec le développement du commerce par internet, de nouveaux métiers de la logistique voient le jour, pourquoi ne pas œuvrer pour la venue de telles entreprises sur Agde, leur activité “propre” est compatible avec notre vocation touristique, de plus, le cadre, la proximité de l’autoroute, le fer, le port de Sète, l’aéroport de Agde/Béziers constituent des atouts importants pour ce genre d’activité.

Cette idée n’est pas utopique, mais cela demande que nos élus s’investissent, en particulier, notre député. C’est certes moins agréable que d’embrasser la cause des infirmières et psychologues, mais tellement plus utile pour nos concitoyens.

Malheureusement notre député n’est pas le seul à ignorer la crise.

Pour exemple,  lu dans le journal de propagande personnel des élus du département payé par le contribuable. Me VEZINHET député, président du conseil général ex directeur de recherche donc un fonctionnaire et d’autres.

Dans cet article, ce Monsieur nous annonce qu’il n’y aura pas d’augmentation de l’imposition, très bien mais il annonce plus loin qu’il fera appel à l’emprunt, nous y voilà, comme si le fait d’emprunter nous exonéraient de payer. Ce Monsieur ne regarde pas les pubs à la télé ou il est question d’emprunts ou il est préciser comme si cela était nécessaire “un emprunt vous engage, vérifiez vos capacités de remboursement”. Toujours selon ce Monsieur, notre endettement est faible, 300,00 € par habitant, sachant que tout le monde ne paie pas l’impôt cela représente près de 1000,00€ pour un ménage de deux personnes. C’est vrai que c’est en deçà de la Corrèze chez son copain ou l’emprunt est de 1165,00€ par habitant “chiffre de la chambre des comptes du limousin”. Il faut noter qu’il faut rajouter à l’endettement du département “184,70 € par habitant pour la région, l’endettement de notre commune ” 2660, € par habitant sans parler bien sur de l’endettement du pays. Tout de même, il consent à dire que la conjoncture est difficile et que malheureusement il sera obligé d’envisager d’autres mesures pour 2013, donc augmentation des impôts.

Ce qui n’est pas réaliste dans tout cela c’est les crédo de ce Monsieur, la culture, je le cite ” une vie culturelle active est un atout. Honnêtement croyez vous que c’est le besoin prioritaire dans la situation de crise actuelle. Encore un Monsieur à côté de ses pompes.

Plus fort, la région s’engage dans un investissement « prioritaire » dans cette période de crise, la construction d’un mémorial 23 millions d’euros “dixit le journal de propagande de la région” qui n’en doutons, pas passera rapidement à 40 millions d’euros voir plus comme notre centre aquatique. Que voulez vous c’est l’habitude pour tout travaux engagés par nos élus. 

Mme COLLERAIS vice présidente de la région qualifie ce projet “Pour ne jamais oublier. Pour transmettre à notre jeunesse des valeurs qui lui permettent d’inventer demain un monde plus juste et plus sage”. Ce projet dans ces temps de crise est une insulte aux gens qui souffrent au quotidien, écrasés par les charges si ce n’est sans ressource suite à la perte d’emploi. On croit rêver, les jeunes ont besoin d’emplois, de logement sociaux, que leur importe aujourd’hui dans cette situation de crise, l’effort de mémoire ? Sachez que ce projet à fait l’unanimité des élus de la régions, n’y avait-il pas de projet plus utile ? voir faire des économies pour rembourser les emprunts.

Nous avons vraiment à la tête de nos institutions des responsables à mille lieux des réalités et des besoins de leurs administrés. Pauvre France.

Une note positive, notre Maire aurait pu lui aussi aller sur cette voie, il a préféré le centre nautique qui malgré mes remarques fera plus d’usage que ce mémorial.

Au regard de tout cela, soyez vigilant, regardez, écoutez et interrogez vous, surtout dans cette période de nombreux rendez-vous électoraux.

Si les mots comme : économie, rationalisation et optimisation des ressources, efficacité ne sont pas dans le vocabulaire des élus, c’est bien regrettables car pour moi, ils signifient honnêteté, courage, efficacité et sens des engagements dans cette période de crise.

Méfiez vous de ceux qui critiques sans pour autant faire des propositions constructives, la critique est facile, voyez ou nous en sommes et ils y ont tous contribués de droite comme de gauche, alors avant de jeter la pierre aux autres, demandez leur de faire le ménage devant leur porte.

Francois Xavier MULLER ( Grau d’Agde )

 


Les textes édités au sein de la rubrique ” libre expression ” d’Hérault Tribune sont édités sous
l’entière et pleine responsabilité de l’auteur des textes proposés qui atteste
qu’il ne viole aucun droit de tiers et la législation applicable en vigueur.



Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.