Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - Défense de l'OMT

A lire les commentaires d'aujourd'hui sur la condamnation de l'OMT pour discrimination raciale il…

A lire les commentaires d’aujourd’hui sur la condamnation de l’OMT pour discrimination raciale il me semble bien que les commentateurs , comme la justice d’ailleurs , ont perdu la mémoire autant que le bon sens .
Syndic de copropriétés à l’époque , je ne faisais pas de location , et mon témoignage n’en as que plus de valeur .
Sans parler des graves incidents de comportement que la station a connus en 1995 , où il a fallu une intervention de rue musclée par les commerçants du CAP devant la Mairie d’AGDE pour faire connaître a PARIS les conséquences locales des envois en vacances de jeunes de ban lieux regroupés en bandes, je n’ai cessé , comme syndic , d’intervenir pour réguler des relations anormales entre occupants des résidences pendant l’été .

Retenus sous des noms d’emprunt , souvent par des organismes sociaux communaux désirant éloigner leurs ouailles quelques semaines , les agences et les concierges voyaient et voient encore arriver , dans un studio cabine , six ou sept occupants agités, auxquels il ne faut surtout rien dire en matière de sur-occupation .

J’ai tout connu .
– Des postes radios posés sur le rebord de la loggia et mis en route tous les soirs a fond la caisse, à partir de 22 heures et jusqu’au retour des locataires vers 5 heures du matin , ” pour emmerder les voisins ” …
– des chaises longues de piscine occupées en premier rang et en groupe toute la journée par des ” invités ” de meme espèce, rencontrés la veille dans les boites de nuit , pour être plus prés des jeunes filles en maillot qui n’osaient plus se baigner sous les quolibets ou les propositions obscènes
– des groupes séparés dans deux appartements éloignés de la meme résidence se rendant visite toute la journée en tenue d’Adam dans les coursives,
-des bravades ou des horions contre les concierges garant de la tranquillité générale , bref …rien que du détail .

Je n’exagère en rien et je peux vous donner les noms des résidences en question . Les anciens s’en souviennent . J’avais du à l’époque, au grand dam de MR PASSERIEUX , engager six vigiles avec chiens policiers qui prenaient leur service, en tenue, à travers les résidences , de 20 heures à 6 heures du matin , et dont quelques mollets de voleurs à la roulotte ont gardé des souvenirs . Certaines agences m’ont meme demandé d’intervenir pour leur éviter de rendre sous la menace des cautions dont le montant ne couvrait meme pas la moitié des dégâts laissés par ces locataires .

Il ne s’agissait , direz vous, que de jeunes in civilisés . que notre République aurait du absorber et fondre dans le moule de la pensée unique . On voit ce qu’il en est devenu .

Les propriétaires loueurs d’appartements, n’étant pas aveuglés par l’utopie régnante , ni stupides au point de renouveler tous les ans leurs mobilier ou leurs couchages mis a mal , ils demandèrent , et c’est leur droit , à ce que les agences choisissent de bon locataires, sous peine de leur retirer, et c’est aussi leur droit, la gérance de leurs locations .
Mais comment deviner au téléphone un bon d’un mauvais locataire ?

L’expérience générale montrant que malgré les affirmations lénifiantes des autorités, malgré nos lois ridicules imposant le forcing en matière d’intégration, les cultures primitives restant les plus fortes et les plus lentes a disparaître . surtout lorsqu’elles sont avivées par de nouveaux arrivants toujours plus nombreux, il fut naturel que partant du principe de précaution cher aux verts de ce pays , les agences transmettent les ordres de leurs mandants a l’Office du Tourisme .

Mais toutes les agences n’ayant pas reçu les mêmes ordres ou appliqué la meme méthode , il fut possible à l’Office de loger sans perte de clients toutes les demandes enregistrées .

Ce qui, en soit, justifie a mes yeux de faire appel.

Et sans doute , sans une délation qui parait plus que certaine, et une loi qui relève du rêve d’égalité révolutionnaire Français démenti chaque jour,, n’en serions nous pas là aujourd’hui , où comme pour le CPE , rien n’est réglé sur le fonds .

Roger Vivier
Qui est-ce ? – Fiche TrominosCap : https://www.herault-tribune.com/?p=p04&action=view&Tr_Id=171

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.