Agde - Demande des résultats concrets pour la sécurité - Par l'Association AGATHE

Avant de poursuivre l'article commencé sur ce thème, qu'il nous soit permis de revenir…

Avant de poursuivre l'article commencé sur ce thème, qu'il nous soit permis de revenir sur l'absence de signification des statistiques. Voici les commentaires sur la dernière publication des chiffres du mois de mai 2005 parus sur Internet dans les rubriques « d'Hérault Tribune ».

Est-ce que votre sentiment de sécurité s'est accru du fait que les délits économiques et financier ont diminué de 32,7 %, passant de 391 en mai 2004 à 263 en mai 2005 ?

Ressentez-vous une amélioration de votre sécurité parce que les faits constatés en matière de Toxicomanie ont chuté de 17,6 % ( dans le Département) passant de 114 en mai 2004 à 94 en mai 2005 ?

Quelle signification peut-on tirer, pour AGDE, de chiffres concernant l'ensemble du département ?
De toutes façons, c'est la valse des chiffres : ils montent, ils descendent, un coup ici, un coup là, un coup ailleurs. Et pendant ce temps, rien ne change.

Seuls, ceux qui n'ont pas encore été victimes d'un vol, d'une crevaison de pneus, ou d'un autre délit, peuvent applaudir des deux mains une situation affichée comme bonne par une méthode coué ( AGDE est présenté comme « la Station la plus sûre de France » que la réalité de la vie quotidienne contredit chaque jour.
Il ne suffit pas d'enregistrer des plaintes ou des mains courantes, il faut mettre les auteurs de délits hors d'état de recommencer et faire en sorte que les autres aussi, sachent qu'à Agde on démasque les coupables et on les arrête. C'est à ce prix que le sentiment de sécurité renaîtra.

Le problème des sanctions méritera un autre débat.
Pour l'heure, nous essayons de concourir à l'amélioration de la situation dans notre ville.
A la suite de l'enquête conduite par AGATHE, nous avons pu, très difficilement, il est vrai (les victimes craignent de se confier) dénombrer un certain nombre de faits. Une trentaine d'entre eux pouvait être classée dans la catégorie des délits. Ils avaient, d'ailleurs, fait l'objet d'une véritable plainte au Commissariat

Plus d'un an après, savez-vous combien ont connu une suite ? ZERO !
Le taux d'élucidation officiel, très bas, confirme cette constatation.
Comment voulez-vous que la délinquance régresse si les auteurs de délits ne sont ni démasqués ni arrêtés ?

Et surtout, qu'on ne se méprenne pas, notre critique n'est, en aucune façon, dirigée contre les personnels de police. Eux-mêmes, d'ailleurs, à BEZIERS comme à Agde, par la voix de leurs organisations syndicales, viennent de faire connaître au public leurs difficultés et confirmer leur manque de moyens.
Alors, comment faire reculer l'insécurité ? Sûrement pas en affirmant, haut et fort, que la situation est bonne, que les effectifs sont suffisants.
Il ne faut pas perdre courage. Ceux qui souhaitent une amélioration doivent d'abord nous aider dans nos actions. Ils doivent aussi nous relayer, chaque fois que l'occasion se présente, pour demander, à la place de mirobolantes statistiques, plus de résultats concrets.

Pour le Bureau, Le Président RAVAILLE

Association agréée pour l'Urbanisme et l'Environnement. Elle défend aussi le Patrimoine communal et la Qualité de la Vie (Bruit, Sécurité, Hygiène et Propreté, Circulation Stationnement) les problèmes des Impôts locaux
L'Association peut, en outre, apporter une aide à ses adhérents sous forme de conseils ou d'assistance.
Adresse postale : B.P.909 – Le Grau – 34 304 AGDE Cedex -Permanences tous les samedis matin de 10 h30 à 12 heures à son siège social 2 rue de la Poissonnerie, centre historique de la cité à AGDE ville

l'Association du Grand Agde Touristes et Habitants Ensemble
a le plaisir de vous inviter à participer à son

ASSEMBLEE GENERALE 2005  qui aura lieu le SAMEDI matin 6 Aout 2005, à partir de 9 heures  dans la salle du Palais des Fêtes, rue Brescou à AGDE.-VILLE

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.