Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers / Insolite

AGDE - Des urgences à Agde ou à Pézenas : le débat est relancé

Des urgences à Agde ou à Pézenas : le débat est relancé Le 30 septembre 2014 le Tribunal Administratif a annulé l’autorisation de service d’urgence de la clinique Pasteur à Pézenas. Certains élus, alertés par Monsieur Lamine GHARBI, PDG du groupe Cap Santé auquel appartient cette clinique, semblent s’émouvoir et être inquiets de cette situation. L’Association […]

Des urgences à Agde ou à Pézenas : le débat est relancé

Le 30 septembre 2014 le Tribunal Administratif a annulé l’autorisation de service d’urgence de la clinique Pasteur à Pézenas.

Certains élus, alertés par Monsieur Lamine GHARBI, PDG du groupe Cap Santé auquel appartient cette clinique, semblent s’émouvoir et être inquiets de cette situation.

L’Association des Médecins Urgentistes de France veut rassurer chacun et apporter les précisions suivantes :

–       Pendant des années cette clinique a fonctionné en CAPS (Centre d’Accueil et de Permanence des Soins) à l’entière satisfaction de la population locale. L’appellation de service d’urgence a longtemps été usurpée car totalement illégale mais là n’est pas le problème.  Les piscénois et leurs élus  souhaitent donc que ce service continue. Il faut donc cesser d’agiter inutilement le chiffon rouge. L’annulation prononcée par le tribunal ne remet absolument pas en cause ce fonctionnement. Au contraire elle permet à la clinique d’assurer ce qu’on appelle la permanence des soins ambulatoires, ailleurs assurée par les médecins généralistes et les Maisons Médicales de Garde.

–       Que souhaitent aujourd’hui les piscénois ? Conserver le service auquel ils faisaient référence depuis plus de dix ans. C’est possible et çà ne passe pas nécessairement par la demande de transformation en service d’urgence au sens juridico-administratif du terme.

–       Aujourd’hui la ville d’AGDE et ses communes avoisinantes qui ont connu ces dernières années une démographie importante et qui par ailleurs se trouvent enclavées du fait d’un réseau routier inadapté en période estivale, sont demandeuses -à juste titre- d’un service d’urgence basé à l’hôpital. Il n’y aura pas DEUX créations de service d’urgence sur notre circonscription mais une seule.

–       Il est possible aujourd’hui de contenter  tous les usagers en maintenant la structure de Pézenas en CAPS et en développant un service d’urgence à Agde. Il en va du bon sens des élus d’une part, mais aussi d’une logique de santé publique que l’on est en droit d’attendre des responsables de la santé sur notre territoire (ARS et préfecture).

L’AMUF, soucieuse de l’égalité d’accès aux soins pour tous, demande donc officiellement aux élus agathois et des communes de Vias, Bessan, Pomerols, Florensac, Saint Thibery, Marseillan une mobilisation forte afin que cette revendication légitime soit enfin satisfaite.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.