Agde : deux hommes en prison pour violences sur un jeune touriste

Deux hommes ont été mis prison pour avoir commis des violences sur un jeune touriste en vue de le voler.

Dans la nuit du 15 août dernier, la police municipale d’Agde interpellait deux hommes âgés de 25 ans et 22 ans, fortement alcoolisés pour des faits de violences.

Vol de carte bancaire et de téléphones

Un vacancier de 17 ans, originaire de l’Isère, a été frappé à coups de poing et de pieds par deux hommes pour qu’il leur donne sa carte bancaire alors qu’il venait de retirer de l’argent à un distributeur. Deux téléphones ont également été volés. “Il avait initialement accepté la proposition de ses deux agresseurs de leur acheter du cannabis pour 10 euros” précise le Procureur de la République.

Insultes et menaces

L’un des deux hommes a craché, insulté, et menacé de mort les policiers municipaux qui le conduisaient au commissariat. Malgré les investigations diligentées sur la base de vidéo surveillance, mettant en évidence leur implication, les deux hommes niaient avoir commis le vol.

A l’issue de leur garde à vue, le plus jeune a été condamné à 1 an d’emprisonnement et révocation d’un sursis antérieur à hauteur de mois, et le plus âgé à 2 ans d’emprisonnement et révocation d’un sursis antérieur à hauteur de 5 mois.

Ils étaient en récidive légale, le plus jeune ayant déjà 11 mentions à son casier judiciaire et le plus âgés avec 21 mentions sur son casier judiciaire.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.