L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

Agde - Echouage d’un dauphin bleu et blanc aux Battuts

Samedi 24 novembre 2007, alertés par des promeneurs,  les pompiers d’Agde et le CSU signalaient à l’ADENA un dauphin mort près d’un épi entre les Battuts et la baie de l’amitié. Dimanche 24 novembre, Renaud Dupuy de la Grandrive, habilité à intervenir sur ces animaux pour le Réseau Cétacés de Méditerranée, procédait à l’identification de […]

Samedi 24 novembre 2007, alertés par des promeneurs,  les pompiers d’Agde et le CSU signalaient à l’ADENA un dauphin mort près d’un épi entre les Battuts et la baie de l’amitié. Dimanche 24 novembre, Renaud Dupuy de la Grandrive, habilité à intervenir sur ces animaux pour le Réseau Cétacés de Méditerranée, procédait à l’identification de l’individu et aux premières mesures.

Pas de doute sur l’espèce ni même sur le sexe ; allure générale, museau fin et petites dents et surtout lignes plus claires et ondulantes sur les flancs faisaient de suite pencher pour un très beau dauphin bleu et blanc – Stenella coeruleoalba de son nom scientifique -, en bon état de conservation, ce qui n’est pas souvent le cas dans les échouages. Une jeune femelle de 1 m 50 en fait pour environ 60 kg, jeune parce que la taille moyenne du plus commun des dauphins de Méditerranée est de 1m90 pour environ 80 kg, cette taille pouvant aller jusqu’à 2m70 chez les plus grands.

Le bon état sanitaire du dauphin nous a permis dès lundi d’envisager (avec le concours des agents de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage de l’Hérault avec lesquels l’ADENA entretient de bonnes relations depuis plus de 20 ans) son transfert vers les laboratoires officiels vétérinaires de la DSV à Montpellier pour qu’une autopsie soit pratiquée. Car si l’espèce est assez fréquente – on estime la population globale à près de 110 000 individus en méditerranée occidentale  – elle n’en reste pas moins sensible à toutes les formes de pollutions, aux prises accidentelles dans les filets de pêcheurs mais surtout, ces dernières décennies, à un virus très actif – un morbillivirus –  qui a fait des milliers de victimes en France et en Espagne entre 1990 et 1992. Et les récentes études menées en région Provence semblent indiquer le retour de ce virus mortel pour les dauphins. Seules des analyses poussées permettront donc d’en savoir plus.

Cet échouage fait d’ailleurs suite à un autre survenu sur la plage naturiste le 2 octobre dernier, toujours un Stenella de 1m79 en très bon état de conservation, ce qui fait craindre là-aussi le retour d’un tel virus. Dans la série des mauvaises nouvelles, ce même lundi un promeneur signalait à l’ADENA une tortue de mer morte sur les bords de l’étang de Vic, sans doute poussée par le gros coup de mer de la semaine dernière vers les graus. Le réseau Tortues marines a là aussi fonctionné et l’Aquarium du Cap d’Agde (qui s’occupe régulièrement des soins aux tortues récupérées vivantes) passait le relais au Seaquarium du Grau du Roi pour récupérer cet animal, protégé lui aussi.

Heureusement, la côte agathoise n’est pas seulement abonnée aux échouages d’individus morts mais à une faune bien vivante comme ont pu le constater les chanceux qui ont approché pendant plusieurs jours cet été un banc de 50 dauphins au large de Brescou et quelques autres près des filières ou encore, plus rare, un jeune requin pèlerin ,toujours vers les filières et retrouvé plus tard sur le plateau des Aresquiers. Toutes choses, en complément de bien d’autres espèces de faune et de flore marines, qui font l’intérêt des eaux agathoises qui justifient bien ainsi d’un label européen de site Natura 2000 marin où doivent se poursuivent en 2008, des inventaires naturalistes marins et des actions de développement durable où les usagers du milieu marin sont associés aux projets et même acteurs.

Rappelons que les cétacés comme les tortues de mer sont des animaux protégés, qu’il ne faut pas toucher les cadavres échoués et qu’il vaut mieux prévenir les pompiers ou le CSU d’Agde qui contactera ensuite l’ADENA ou d’autres correspondants agréés.

Si c’est plutôt en été que les animaux marins sont plus facilement observables, vous pouvez vous pencher du côté de la Réserve Naturelle Nationale du Bagnas où des milliers d’oiseaux hivernants sont là depuis quelques semaines et que vous pouvez les approcher avec l’ADENA tous les samedis matins à 9 heures en vous rendant au domaine du Grand Clavelet.

ADENA

Domaine du Grand Clavelet 34300  AGDE
Tél : 04.67.01.60.23    http://www.adena-bagnas.com

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.