AGDE - ESCOLO DAI SARRET : Une assemblée générale et des coopérations

   Ce mardi 4 février, en fin d’après-midi, la salle Grémy-Guillemin de l’hôtel de…

 

  Ce mardi 4 février, en fin d’après-midi, la salle Grémy-Guillemin de l’hôtel de ville Mirabel rassemble une nombreuse assistance venue participer à l’assemblée générale annuelle des membres de l’Ecole du sarret et des Belles Agathoises.

 Aux côtés des élus, M. le maire, Gilles D’Ettore, et Mmes les adjointes à la Culture et au Patrimoine, Yvonne Keller et Christine Antoine, sont présents Bertrand Ducourau, conservateur des musées d’Agde, Jean-François Castan et Ludovic Maradan, respectivement chargé d’animations et régisseur des collections au musée Agathois Jules Baudou, Arnaud Sanguy, guide conférencier à l’office de Tourisme, Aurore Péréa, en poste à la direction des Musées et du Patrimoine, Yannick Casajus, archiprêtre, les présidents d’associations : Jean-Paul Cros (GRAA), Marie-France Calas (Amis des musées), Francine Guilhem (Mélopoïa), Catherine Sanguy (La Passerelle) et Luc Séco, président honoraire d’Activités et Loisirs du Terroir Languedocien. Joëlle Sammaritano, directrice du service Culturel, et Philippe Erill, président du Comité des festivités, s’étant excusés.

 Après avoir énuméré toutes les activités de l’Escolo daï sarret et celles des Belles Agathoises durant l’année écoulée, Michel Adgé, capiscol, dévoile, en les commentant, nos dernières acquisitions. Cette projection de photographies permet de mieux se faire une idée de la diversité, de la qualité mais également de l’intérêt patrimonial indéniable de ces objets collectés ou achetés.

 M. le maire lui emboîte le pas pour mettre en avant ce genre d’actions à l’initiative des associations guidées par la sauvegarde de notre patrimoine. Tout en les félicitant, il les assure du soutien de la municipalité.

 Il revient ensuite à notre clavaire, Me Simon Huppé, de présenter l’exercice de ces douze derniers mois. Les bilans moral et financier sont adoptés à l’unanimité.

 Puis, c’est au tour de Christian Camps, vice-président, de dévoiler les différents projets et souhaits retenus pour les semaines à venir et qui, encore, promettent pas mal de pain sur la planche ! Avec notamment, l’organisation d’un festival mettant à l’honneur les costumes traditionnels régionaux ; manifestation, soit dit en passant, qui serait inédite sur notre commune.

 De plus, afin de poursuivre la coopération engagée, l’an passé (lire L’AGATHOIS du 14 novembre 2019), avec d’autres associations animées par des objectifs similaires, diverses nouvelles collaborations sont envisagées. Ainsi, par exemple, suite à la mise en place d’un circuit dédié aux artistes réfugiés catalans (1939) au sein du musée Agathois, grâce au concours de l’Association pour la Mémoire du Camp d’Agde, une conférence sera aussi donnée sur ce thème, très prochainement, par cette dernière ; sur proposition de la chorale Mélopoïa, une amicale regroupant l’Escolo daï sarret et la confrérie du Saint-Christ – pouvant éventuellement s’élargir – serait créée pour sauvegarder et promouvoir les chants du patrimoine agathois ; le Groupe de Recherches Archéologiques d’Agde est prêt à aider l’Ecole du sarret à identifier l’origine de ses incunables exposés dans la salle des Evêques du musée Agathois Jules Baudou ; l’association ALTL souhaiterait la participation de l’Escolo aux journées du Terroir des 13 et 14 juin 2020…

 A en juger, pas mal de grains à moudre et de multiples sujets de conversation qui alimentent les échanges fructueux, durant l’apéritif convivial clôturant cette réunion annuelle statutaire et néanmoins amicale.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.