Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - FRAIS DE CAMPAGNE 2014 par Henri CALVET

FRAIS DE CAMPAGNE 2014 Qui donne le départ ? On ne sait, mais les…

FRAIS DE CAMPAGNE 2014

Qui donne le départ ? On ne sait, mais les permanences s’ouvrent, quelques candidats s’avancent et les agathois attendent …
Pendant ce temps-là les compteurs tournent et les euros s’additionnent !

Par exemple : chez les ANTONMATEI, quand Dominique se déclare candidate, leur journal dont Pierre est le rédacteur pourrait être considéré comme un élément de campagne pour les municipales. Lors d’une galette partie à l’UMP, Gilles D’ETTORE aurait annoncé sa candidature emportant avec lui Sébastien FREY de l’UDI surpris alors qu’il serait bien parti de son côté en tentant le coup-double Maire-Conseiller Général ;

Pour ces deux-là, est-ce que les grandes messes baptisées « AGDE 2020 » pour le premier et quelque chose comme bilan et projets 2020 de la SODEAL pour le second ne sont pas à considérer comme des éléments de campagne à leurs seuls profits ?

Déjà qu’ils utilisent abondamment véhicules, téléphones, restaurants et déplacements sans compter le personnel municipal en commençant par un proche du cinéma à environ 6.500 € net mensuel etc.

Ce ne sont que quelques exemples qui peuvent sembler anodins pour l’heure mais ils peuvent prendre une certaine importance en mars 2014.

Demandez donc à Fabrice MUR ce qu’il lui a coûté d’avoir oublié qu’il était président de son association de campagne, on ne l’y reprendra plus !

Quant à Gilles D’ETTORE, licencié en droit et fin connaisseur du code électoral, il a bien montré son incapacité en matière en choisissant comme suppléant le maire de Sète déjà premier de liste en suppléance de sénateur ;
Qui plus est, son entêtement à vouloir rester au-dessus des lois quand il s’est fait épingler par le Front National démontre le mépris qu’il a des lois, belle mentalité pour quelqu’un qui se dit « législateur », dépité déchu plutôt.

On dit du maire de Bessan que, pendant les campagnes, il ne circule qu’à bord d’un véhicule usagé qui n’est pas un matériel municipal ; Bel exemple que nous pouvons apprécier bien loin du carrosse municipal avec chauffeur !
Et que dire des chasseurs de procurations qui proposent des avalanches de facilités, de passe-droits, d’autorisations parfois mêmes irrégulières ? Alors, vous qui acceptez de vendre votre droit de vote, comment allez-vous vous sentir devant la glace demain ? Comme un citoyen libre, fier du sang versé par ses ancêtres pour conserver la liberté ou comme un être qui choisit la servilité voire l’esclavage ?

Pour enrayer cette débauche d’illégalités électorales qui profite essentiellement à ceux qui commandent les moyens municipaux il est nécessaire qu’un auto contrôle s’instaure entre les candidats eux-mêmes : rien ne doit être toléré, tout doit être dénoncé et faire l’objet d’un recours qu’on soit élu ou non, les agathois en ont assez des magouilles et autres marchandages, c’est comme ça qu’on se retrouve avec trop d’employés municipaux sans travail !

Henri CALVET
Président de l’Association
Des Agathois pour leur ville

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.