Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - FRONT DE GAUCHE: Lettre ouverte au député socialiste Sébastien Denaja

Ne votez pas le traité européen (TSCG) ! Origine de la dette publique. La…

Ne votez pas le traité européen (TSCG) !

Origine de la dette publique.

La dette a explosé quand les états ont “sauvé ”  ou plus véritablement renfloué les banques plombées par les opérations spéculatives.

Une dette publique renforcée par l’obligation faîte aux Etats de recourir aux marchés financier et non directement auprès de la Banque centrale européenne. Ainsi la France paye 50 milliards d’intérêt aux banques cette année.

Réduire la dette sur le dos des salariés, ne peut pas être la solution!

Ramener dés 2013, le déficit de la France à l”objectif de 3% du PIB, affiché par le gouvemement, créera automatiquement 300 000 chômeurs de plus.

Nous vous laissons calculer Monsieur le Député, le nombre de chômeurs en plus, si le déficit imposé par le nouveau traité est de 0,5% duPIB !

Réduire la dette sur le dos des services publics, ne peut pas être la solution!

Le budget 2013 de la France en préparation, propose, en autre, de réduire de 10 Mds? les dépenses des services publics.Ces mesures anticipent, en quelque sorte, le corsetage austéritaire que nous imposera demain, le traité budgétaire européen que François Hollande veut faire adopter au Parlement en octobre, sans débat direct avec les Français.

Les dangers du traité.

Economiquement stupide, ce Pacte budgétaire est socialement insupportable car les “programmes d’ajustement structurel” vont précipiter toute l`Union dans une spirale dépressive qui va généraliser la pauvreté.

Ce Pacte budgétaire représente un déni démocratique.Non seulement il prévoit des sanctions quasi automatiques en cas de non-respect, mais il marginalise les Parlements nationaux et européen, et fait de la Commission et de la Cour européenne de justice, organismes non élus, les juges des budgets nationaux. Il installe un fédéralisme autoritaire niant la souveraineté populaire.Il place l’éconornie en pilotage automatique, soumise à des normes destinées à rassurer des marchés financiers dont la puissance n’est pas remise en cause.

Le volet « croissance ›› ne change pas la nature du traité.

S’agit-il d”une accentuation de la compétitivité par la flexibilité, par l”intensification du travail en abaissant le “coût ” de celui-ci, ou encore en impulsant des investissements privés uniquement dédiés à la recherche du profit, sans tenir compte des conséquences sociales et des effets néfastes ?

C’est la définition de la droite, du MEDEF et des institutions européennes.

Nous préférons une logique nouvelle autour du développement humain, social et écologique.Mais la lecture attentive du « pacte budgétaire ›› montre qu’il est incompatible avec le volet « croissance ››.

En effet, ce sont les Traités de Maastricht et de Lisbonne qui plongent l’Europe dans la crise actuelle.

Quel sera votre vote au parlement Monsieur le Député ?

Mr Sarkozy battu, son traité ne doit pas être appliqué.

L’Europe des marchés ne fonctionne pas. Il faut aujourd’hui un débat public sur les orientations européennes et un référendum sur le nouveau traité.

Un sondage CSA-l°Humanité montre que 72% des français y sont favorables.Seul le peuple souverain peut décider de son avenir.

Monsieur le Député de la 7e circonscription de l”Hérault, relayerez-vous cette demande ? Sinon, quel sera votre vote au Parlement en octobre ?

Respectera-t-il vos électeurs qui ont voté en juin pour un vrai changement !

 

 

Nous vous donnons rendez-vous à la fête de la section d’Agde du PCF

Pour débattre d’une autre Europe.

Le dimanche 30 septembre 2012, à partir de 11 heures

Domaine Saint Martin, route du Cap d’Agde.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.