Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - Fusion des Agglomérations : l’avenir des Agathois confisqué

Si je me permets de m’exprimer aujourd’hui c’est pour un sujet qui me semble…

Si je me permets de m’exprimer aujourd’hui c’est pour un sujet qui me semble des plus important au regard de l’avenir de la station du Cap d’Agde (commune d’Agde) et l’agglomération de Béziers pour laquelle je suis des plus inquiet (Département de l’Hérault 34). Depuis plus d’un an je me suis régulièrement exprimé sur ce sujet dans l’Agathois, l’Héraut-tribune relayé même parfois par le quotidien régional.

Le Préfet de région propose de fusionner les agglomérations de Sète et Agde (communes sur deux SCOT différents) avec la communauté de commune de Frontignan après avoir rendu un avis défavorable initialement.

La logique de l’historique d’Agde aurait été de fusionner l’agglo d’Agde à celle de Béziers cela pour 3 raisons majeures :

-La Sebli a construit la station du Cap d’Agde : Agde et Béziers ont des liens historiques majeurs

-Béziers et Agde appartiennent au même SCOT, cela doit avoir des conséquences importantes pour l’avenir (pourquoi fusionner deux agglomérations sur deux SCOT différents quel intérêt ?)

-Un développement économique important avec en partage l’aéroport de Béziers-Cap d’Agde Vias, le pôle universitaire de Béziers (IUT, facultés), le partage d’un pôle industriel sur Béziers.

L’agglomération de Béziers a déjà plusieurs stations balnéaires dans son périmètre : Portiragnes, Vendre, Valras, Sérignan.

Sur les territoires Agde – Sète seuls deux élus semblent favorables au rapprochement Agde Sète, cela pour des raisons électorales de court terme.

Effectivement les maires des communes d’Agde et de Sète ont lors des dernières élections régionales connu des scores pour notre famille politique très mauvais, en moyenne au premier tour de l’ordre de 15%.

Ces considérations ne peuvent pas construire un projet de territoire pour l’avenir.

L’intérêt général doit guider notre action à un an de l’élection Présidentielle qui seule déterminera l’avenir de notre famille politique.

Notre vision des territoires et notre capacité sur le terrain à défendre l’intérêt général sera le seul axe crédible de défense des valeurs de notre famille politique.

Tout autre argument me semble à ce jour dangereux dans un contexte de rejet de la classe politique et de montée de l’extrémisme.

Le député maire d’Agde proche de Jean Francois Copé fraichement nommé secrétaire général de l’Ump, cherche à surfer sur la vague, son attitude apparaît trop coercitive et humiliante pour les populations qui ne sont pas consultées.

C’est dans ce contexte que je demande au Préfet de la Région de trouver le compromis de l’intérêt général avec les élus de la gauche républicaine (majoritaire) qui sera la seule attitude responsable susceptible de nous permettre de redonner de la crédibilité à la politique territoriale sur cette partie du département et permettre de montrer notre capacité de répondre à l’intérêt général à un moment où nos concitoyens pourraient en douter.

Les communes d’Agde et de Béziers peuvent fusionner sur le même SCOT respectant ainsi l’histoire et la logique des territoires, celles de Sète, Frontignan et Mèze également de leur côté respectant leur histoire, leur logique économique et touristique (étang de Thau) et sur le même SCOT. Agde n’a rien de commun avec l’étang de Thau pas un centimètre de territoire.

Un rapprochement futur Sète Montpellier apparaît comme inexorable ; l’appartenance d’Agde à cette logique déséquilibrerait durablement le territoire départemental et hypothéquerait l’avenir d’Agde qui serait à la remorque de Sète puis de Montpellier.

Les choix qui seront faits auront des conséquences majeures pour les années à venir, il y va de la responsabilité de chacun au-delà des intérêts partisans et politiques.

Brice Blazy

Militant UMP

Association Nationale des Amis de Nicolas Sarkozy

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.