Faits divers

AGDE - HOMMAGE A ROBERT COQUIER Bénévole émérite du CCAS

 Un Homme juste, bon mais humble vient de nous quitter. J’ai connu Robert en…

 Un Homme juste, bon mais humble vient de nous quitter.
J’ai connu Robert en 1992 et immédiatement un lien quasi “filial” s’est créé entre nous.
J’étais alors tout jeune responsable du nouveau “service Action Retraite – Carte Mirabelle“ du CCAS .
Robert et sa chère épouse MaLou que j’embrasse ici comme une “mère” ont adhéré aux valeurs du service Action retraite du CCAS: solidarité, fraternité et retraite active.
Robert a été le premier bénévole du CCAS. Il a été le membre fondateur des “Visites à domicile” mouvement qui a permis  pendant des années de lutter contre l’isolement des personnes âgées isolées sur Agde.
(Il plaisantait souvent quand nous nous rappelions la formation à l’écoute que j’avais organisée à l’époque en tant que psychologue en me disant gentiment que cela lui avait servi même dans la vie courante, cela m’avait touché).
Robert était quelqu’un qui écoutait mais qui ne jugeait pas. Il participa également et activement à la création du standard téléphonique agathois “SOS amitié” et ne compta pas les soirées passées à écouter et reformuler le vécu sensible de personnes âgées à qui il rendait l’envie de vivre car elles étaient écoutées de façon authentique.
Grand mélomane, nous partagions une passion commune pour le ténor français Roberto Alagna. On se souviendra longtemps des fameuses “écoutes musicales” animées par Robert, passionnées et passionnantes, à l’ancien cinéma Richelieu, au pôle Age d’Or puis à la maison des Savoirs. Il savait mélanger nouveautés et thèmes classiques, attentif à ce que tout le monde y trouve du plaisir sans faire d’élitisme.
Rober Coquier fut également pendant de longues années un grand administrateur du CCAS. D’autres que moi loueront ses qualités dans ce domaine mais ce que je veux souligner ici c’est qu’il venait toujours au pôle Age d’Or dire un petit bonjour bienveillant au personnel et cela faisait chaud au cœur. D’autre part il était toujours présent aux manifestations organisées par le pôle Age d’or nous montrant son soutien indéfectible.
Lorsque je fus nommé chargé de mission de l’Observatoire Social du CCAS, à l’ Espace Mirabel, il continua à me rendre visite et à s’intéresser à mon nouveau et passionnant travail: notre lien d’amitié ne fut jamais rompu.
Robert restera un exemple pour moi, un homme qui pensait d’abord à l’intérêt général avant lui même. Un homme intelligent, cultivé mais sans ostentation.
J’embrasse à nouveau son épouse Malou, comme un “fils” le ferait.
Au revoir Robert, tu vis et rayonnes maintenant dans ma mémoire et j’en suis certain dans la mémoire collective agathoise.
 
Olivier FOURNEL
Psychologue clinicien

La cérémonie religieuse aura lieu ce mardi 9 avril à 16h00 en la cathédrale St Etienne ( ni fleurs ni couronnes ni plaques selon les volontés de la famille)

robert coquier photo



 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.